Ouvrir le menu principal

Christine Nilsson

chanteuse d’opéra suédoise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nilsson.
Christine Nilsson
Nilsson ch02.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Vederslöv-Dänningelanda (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
VäxjöVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière de Tegner (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Christina NilssonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Tessiture
Maîtres
Adelaide Leuhusen (en), Franz Berwald (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
LA2-vx06-tegnerkyrkogarden-nilsson1.jpg
Vue de la sépulture.

Christine Nilsson (née Kristina Törnerhjelm) est une chanteuse d’opéra suédoise, née le à Sjöabol (à Vederslövs socken (sv)) près de Växjö (Småland) et décédée le à Växjö.

BiographieModifier

Elle a étudié à Stockholm avec la baronne Leuhausen et Franz Berwald. Elle fait ses débuts à Paris en octobre 1864 dans Violetta de La Traviata, puis dans la reine de la nuit dans la Flûte enchantée. En 1868, elle participe à la création de Hamlet d’Ambroise Thomas. L’année suivante, elle chante Lucie de Lammermoor au Covent Garden.

Après une tournée en Amérique, elle abandonne les rôles d’agilité pour ceux de soprano lyrique. Elle retourne à New York où elle inaugure le nouveau Metropolitan le dans le rôle de Marguerite de Faust.

En 1872, elle épouse Auguste Rouzaud (décédé en 1882). Elle épouse en secondes noces le comte Vallejo y Miranda, chambellan du roi d’Espagne en 1887 et prend une retraite définitive en 1891.

Sa voix était d’une pureté cristalline, souple, agile et juste dans tous les registres. Elle est l’exacte contemporaine d’Adelina Patti dont elle est la grande rivale.

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :