Ouvrir le menu principal

Charmois-devant-Bruyères

commune française du département des Vosges
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charmois.

Charmois-devant-Bruyères
Charmois-devant-Bruyères
L'église Sainte-Gertrude.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Bruyères
Intercommunalité Communauté de communes Bruyères - Vallons des Vosges
Maire
Mandat
Patrick Moulin
2014-2020
Code postal 88460
Code commune 88091
Démographie
Population
municipale
395 hab. (2016 en diminution de 5,05 % par rapport à 2011)
Densité 60 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 10′ 09″ nord, 6° 35′ 38″ est
Altitude Min. 385 m
Max. 503 m
Superficie 6,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Charmois-devant-Bruyères

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Charmois-devant-Bruyères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charmois-devant-Bruyères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charmois-devant-Bruyères

Charmois-devant-Bruyères est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

GéographieModifier

 
Situation géographique de Charmois-devant-Bruyères.

Village essentiellement agricole situé entre Bruyères et Épinal, on y trouve une scierie de bois. Le village, d'ailleurs traversé par le Ruisseau d'Argent, possède deux écarts principaux : la Plaine et le Pont Bresson.

Communes limitrophes de Charmois-devant-Bruyères
Épinal Aydoilles Fontenay
La Baffe   Le Roulier
Cheniménil Docelles

ToponymieModifier

HistoireModifier

Charmois (du latin Carpinetum) est une ancienne seigneurie du chapitre de Remiremont. Charmois-devant-Bruyères et Le Roulier formaient une seule commune jusque 1830. [réf. souhaitée]

En 1815, 3 000 cosaques ont campé dans la plaine de Charmois. L'avant-garde y fut surprise par une compagnie de cuirassiers sous le commandement du capitaine Dardenne. Les paysans mobilisés par cet officier pourchassèrent les ennemis en avant des Français. La bataille ne fut cependant guère sanglante. [réf. souhaitée]

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 2001 mars 2008 Bernard Fremiot PS  
mars 2008 mars 2014 Jean-Luc Delacôte    
mars 2014 En cours Patrick Moulin    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2016, la commune comptait 395 habitants[Note 1], en diminution de 5,05 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
549564705706576592568575570
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
564237542510512477449416411
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
406359347335356305347324338
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016 -
272336380404399414399395-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Sainte-Gebétrude (couramment nommée sainte Gertrude, petite-fille de saint Romaric) fut construite en 1818 et dépendait initialement de celle de Deycimont.
  • Les archives commencent en 1692.

Personnalités liées à la communeModifier

Héraldique, logotype et deviseModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier