Ouvrir le menu principal
Charles Hedrich
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Explorateur, rameur océanique, alpinisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web

Charles Hedrich, né le à Lyon, est un aventurier français.

Il s'illustre par ses accomplissements sur tous les terrains du monde, par exemple le record de la traversée de l'océan Atlantique à la rame, une première sur la traversée du désert d'Atacama sur sa partie Chilienne en autonomie sans ravitaillement, l'ascension de l'Everest par la voie tibétaine ou le record à la voile de la traversée Douvres-Calais... Il participe aussi à des compétitions comme la Pierra Menta[1], l'Ironman de Nice[2] et l'Ultra-Trail du Mont-Blanc[3].

Sommaire

BiographieModifier

Officier de marine marchande à la CGM (Compagnie Générale Maritime). Il effectue son service militaire Service militaire à St Cyr, Coëtquidan. Il devient Chef de section de combat au 13e Bataillon de Chasseurs Alpins Modane. Chef d'entreprise pendant 13 ans, création et développement en France, Europe et États-Unis. Introduction en bourse en 1997, vente de l'entreprise en 2001. Il démarre alors sa passion dans le sport-aventure[4].

En 2003, il participe au rallye Dakar seulement dix mois après avoir obtenu son permis moto. Il finit sixième de la catégorie des motos de moins de 400 cm3. Toujours en 2003, il termine la Calais Round Britain Race[5] et bat à cette occasion le record en course de la traversée Douvres-Calais[Note 1].

En 2004, il annonce son intention de participer au Vendée Globe 2004-2005. Un différend avec le propriétaire de son bateau[6] l'amène à prendre la décision de partir hors-course[7]. Il part de Lorient le 19 octobre (soit 19 jours avant le départ officiel de la course [8]). Il finira son tour du monde en solitaire et sans escale en 122 jours.

En 2006, il gravit l'Everest par la voie tibétaine[9].

En 2007, il établit un nouveau record de la traversée de l'océan Atlantique à la rame entre Dakar (Sénégal) et Guara Point (Brésil)[Note 2],[10].

En décembre 2007, il tente de battre le record de vitesse de Børge Ousland en ralliant le Pôle Sud depuis l'île Berkner (soit une distance de 1 310 km) en solitaire et en autonomie. Une infection urinaire le force à s'arrêter au bout de 550 kilomètres[11].

En 2009, avec Arnaud Tortel, ils réalisent une première : la traversée en autonomie sans ravitaillement entre le Pôle Nord et le Groenland en 62 jours[12].

La même saison, il rallie en solo Resolute bay à partir d'Upernavik sur le Glory of the sea et réalise ensuite avec un équipier le passage du Nord-Ouest à la voile jusqu'aux îles Aléoutiennes. Le bateau termine le tour du monde par les deux pôles en une année.[réf. nécessaire] En juin 2010, il rejoint le port de l'Arsenal à Paris où il fait escale quelques mois[13].

En 2010, il part en expédition ski et alpinisme en Afghanistan avec Nadjib Sirat, premier afghan sur le Mont-Blanc. Ils skient à 20 kilomètres de Kaboul et font de l'alpinisme au Panshire avec le commandant Yermat Khan, bras droit lieutenant du commandant Massoud. À la suite de cette expérience, Nadjib Sirat crée la première fédération afghane de ski et d'alpinisme.

En 2011 il participe à des compétitions outdoor de référence : la pierra menta en mars (161e en équipe avec Marc Rosaz ([src résultats officiels)), l'Ironman de Nice en juin (finisher en 13 h 05 min 44 s ([src résultats officiels)) et l'Ultra-trail du Mont-blanc en août (finisher en 44 h 28 min 48 s ([src résultats officiels)).

À l'automne 2012, il réalise une première en rame océanique : la traversée en aller-retour de l'océan Atlantique Nord[14],[15]. Il rame pendant 145 jours et parcourt 11 000 km entre Saint-Pierre-et-Miquelon et la Martinique, en laissant les îles Canaries à tribord[16].

Eté 2013, c'est une nouvelle première : le passage du Nord-Ouest en solo et à la rame, 6000 km sur l'Océan Arctique à bord d'un prototype en kevlar carbone de 160 kg à vide, le Rameur des Glaces. Saison 1 : Charles Hedrich part du détroit de Béring le 1er juillet 2013, rame le long de toutes les côtes du Nord de l'Alaska, parcourt 3000 km et hiverne à Tuktoyaktuk, hameau à l'extrême nord du Canada, chez une famille Inuit . Saison 2 : Charles Hedrich reprend les rames le 12 juillet 2014 de Tuktoyaktuk et, le 5 septembre 2014, après 2000 km supplémentaires parcourus, l'aventurier est stoppé par un bouchon de glaces compacte de 250 kilomètres. Il organise l'hivernage du Rameur des Glaces à Taloyoak, village Inuit du Grand Nord Canadien. Il lui reste 1 000 kilomètres de rame pour atteindre la sortie du mythique passage en mer de Baffin.

En attendant la saison 3, Charles Hedrich part sur une autre première : la traversée du désert d'Atacama sur sa partie Chilienne en autonomie sans ravitaillement. 1300 km à parcourir avec un chariot à tracter pesant jusqu'à 150 kg dans le désert le plus haut et le plus aride du Monde. Parti le 7 avril 2015 d'Arica, ville située à l'extrême-nord du Chili, il arrive à Copiapo le 9 mai 2015 après 32 jours et 5h30 d'expédition.

Quelques mois plus tard, direction le passage du Nord-Ouest. Saison 3 : le 13 août 2015, il repart de Taloyoak pour la partie la plus nord du passage. Cette année, si la glace est peu présente, les vents contraires eux sont bien là ! La progression est lente, l'aventurier avance parfois à 1 km/h, mais les kilomètres se font. Le 16 septembre à 16h (heure locale), après 3 saisons, 2 hivernages, 6000 km, 165 jours de rame depuis le détroit de Béring, Charles Hedrich arrive à Pond Inlet et boucle le 1er Passage du Nord-Ouest en solo et à la rame.

Depuis 2014, il anime dans la matinale de Radio Nova une rubrique intitulée "Où est Charlie ? " dans laquelle il raconte une de ses aventures, en particulier les difficultés qu'il peut rencontrer, à travers un lieu. Ainsi les auditeurs ont pu apprendre quelques anecdotes sur cet aventurier comme le fait qu'il n'emmène que rarement une brosse à dent. Il est également chroniqueur pour d'autres médias comme Le Dauphiné Libéré et Radio Mont Blanc.

En 2016, il entreprend le 1er Tour de France à la rame à bord du Rameur des Glaces (avec lequel il a réussi le 1er passage du Nord-Ouest à la rame). Le défi : réussir un tour dans la continuité, 5 mois d'expédition, 3 000 km à parcourir et plus de 505 écluses à franchir. Le départ a lieu le 20 mai depuis le quai d'Austerlitz à Paris. Au programme : la Seine, la Marne, le canal latéral à la Marne, le canal entre Champagne et Bourgogne, la Petite Saône, la Saône, le Rhône, le canal du Rhône à Sète, canal du Midi, canal latéral à la Garonne, la Garonne, la Gironde, l'océan Atlantique, la Vilaine, le canal d'Ille-et-Rance, la Sée, l'Orne, la Manche, la Somme, l'Oise, la Seine... pour une arrivée port des Champs-Élysées à Paris le 20 octobre 2016. Première réussie !

Engagement politiqueModifier

Le , il annonce sa candidature aux élections législatives dans la 6e circonscription de la Haute-Savoie. Il quitte Debout la France dès le 29 du mois, après l'annonce de l'alliance du parti avec le Front national pour le second tour des présidentielles, mais maintient sa candidature[17] avec l'étiquette Divers Droite. Il y réalise le score de 1,43 % des voix. Le second tour voit s'affronter la députée sortante Sophie Dion et Xavier Roseren, qui remporte l'élection et est élu député le 18 juin 2017.

PalmarèsModifier

DésertModifier

  • 2015 : Première, traversée du désert d'Atacama sur sa partie Chilienne en autonomie sans ravitaillement[18] d'Arica à Copiapo (Chili), 1 300 km à pied avec un chariot jusqu'à 150 kg, 32 jours et 5h30.

RameModifier

  • 2016 : Première, Tour de France à la rame à bord du Rameur des Glaces. 3000 km parcourus, 5 mois d'expédition, plus de 505 écluses franchies.
  • 2013/2014/2015 : Première, Passage du Nord Ouest en solo et à la rame[19] à bord du Rameur des Glaces. 6000 km parcourus de Wales (détroit de Béring, Alaska) à Pond Inlet (Nunavut, Canada) en 3 saisons, 2 hivernages et 165 jours de mer.
  • 2012 : Première, Aller-retour non-stop sur l'Atlantique à la rame en 145 jours et 21 heures entre Saint-Pierre-et-Miquelon et la Martinique. Traversée d'Ouest en Est, virage aux îles Canaries, traversée d'Est en Ouest.
  • 2007 : Record de la traversée de l’Atlantique en 36 jours et 6 heures entre Dakar (Sénégal) et Guara Point (Brésil)[Note 2]

Compétitions outdoorModifier

Exploration polaireModifier

  • 2009 : Première, tour du monde par les deux pôles en équipage à bord du Glory Of The Sea.
  • 2009 : Première, traversée Pôle Nord / Groenland en autonomie, sans ravitaillement, avec Arnaud Tortel , 62 jours.
  • 2008 : Expédition en Antarctique, 550 km en solo et en totale autonomie, progression en ski et Kite ski.

AlpinismeModifier

  • 2010 : Expédition Cho Oyu avec Nadjib Sirat
  • Février 2010 : Expédition en Afghanistan avec Nadjib Sirat. Ski à 20 kilomètres de Kaboul.
  • 2006 : Ascension de l’Everest par la voie tibétaine, sommet le 17 mai 2006 [9].
  • 1994 : Expédition au Cho Oyu.
  • 1991 : 2e directissime Nord Hivernale de l'Aiguille Verte avec Yves Peysson 4 122 m.
  • 1980 : ascension du Nun Kun (en) avec Roland Schnepp.

VoileModifier

  • 2009 : Première, tour du monde par les deux pôles en équipage à bord du Glory Of The Sea.
  • 2004-2005 : Tour du monde à la voile en solitaire et sans escales en 122 jours pendant le Vendée Globe en pirate[20].
  • 2004 : 11e de The Transat sur Objectif 3.
  • 2003 : Transat Jacques-Vabre sur Objectif 3 avec Javier Sansó, mais est contraint à l'abandon lorsqu'ils démâtent au large d'Ouessant.
  • 2003 : Record en course de la traversée Douvres-Calais lors de la Calais Round Britain Race en 1 heure 18 minutes et 50 secondes à bord d'Objectif 3 (monocoque 60 pieds IMOCA).

Rallye RaidModifier

L'association Respectons la TerreModifier

Les expéditions et aventures de Charles Hedrich s'inscrivent dans le cadre de Respectons la Terre, une association d'intérêt général, qui fédère des sportifs-aventuriers et mène des actions de sensibilisation sur le terrain avec, notamment, des jeunes de Seine-Saint-Denis[21]

Société des explorateurs françaisModifier

Sociétaire, parrainé par Marcel Izy Schwart et Jacques Violet pour intégrer la Société des explorateurs français à la suite du conseil du 16 mai 2008. Voir Société des explorateurs français.

BibliographieModifier

FilmographieModifier

  • Sur tous les terrains du Monde, film de 59 minutes retraçant les expéditions de Charles Hedrich commenté en direct par l'aventurier, production Respectons la Terre, 2016. En tournée ciné-conférences en France et à l'international.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. « [Les records en course] diffèrent sensiblement des tentatives de record à la voile habituelles : on ne choisit pas sa météo de départ (les skippers sont dépendants des conditions météo de fin de course), les équipages sont épuisés par plusieurs jours de course non-stop au contact les uns des autres, les records peuvent avoir lieu de jour comme de nuit, et les bateaux se succèdent devant la bouée de départ à Douvres et sur la ligne d’arrivée à Calais à un rythme soutenu… » (Le record Douvres-Calais)
  2. a et b Ce record reconnu par l'Ocean Rowing Society est un record absolu, la plupart des autres concurrents empruntant des itinéraires plus longs.

RéférencesModifier

  1. « Pierre Menta 2011 - Classement Général », sur www.pierramenta.com, (consulté le 24 juillet 2014)
  2. « Résultats Ironman France Nice - Triathlon Ironman - 26-06-2011 », sur www.triclair.com, (consulté le 24 juillet 2014)
  3. « Résultat Ultra-trail du Mont-Blanc », sur www.ultratrailmb.com, (consulté le 24 juillet 2014)
  4. Pascal Grégoire-Boutreau, « Chasseur d'aventures », L'Équipe, (consulté le 14 février 2012)
  5. « Calais Round Britain Race 2003 », Calais Round Britain Race (consulté le 15 avril 2011)
  6. Charles Hédrich, « Communiqué de presse : Charles Hedrich reste déterminé à boucler son tour du monde », sur http://nam.over-blog.com (consulté le 3 mars 2010)
  7. « Vendée Globe : Ils seront 20 skippers au départ », sur voile-cotiere.com, (consulté le 18 avril 2013)
  8. « Vendée Globe : Charles Hedrich serait parti en pirate • Objectif 3 en mer dans le golfe de Gascogne », sur seasailsurf.com, (consulté le 13 décembre 2014)
  9. a et b (en) « France - List of successful climbers », Everest Summiteers Association (consulté le 3 mars 2010)
  10. (en) « Ocean rowing records - Atlantic East - West "Trades Winds Route 2" Solo Rows », The Ocean Rowing Society (consulté le 3 mars 2010)
  11. AFP, « Pôle sud: Charles Hedrich renonce », Le Figaro, (consulté le 24 mars 2011)
  12. AFP, « Charles Hedrich arrive au Groenland », Le Figaro, (consulté le 29 juin 2011)
  13. « Le navigateur autour du monde vous attend sur son bateau », Le Parisien, (consulté le 29 juin 2011)
  14. « Atlantique aller-retour à la rame : pari réussi pour Hedrich », Libération, (consulté le 9 avril 2013) [vidéo]
  15. (en) « Rows in 2012 », The Ocean Rowing Society (consulté le 3 mars 2010)
  16. « Record : Charles Hedrich a réussi son pari », Sport365.fr, (consulté le 9 avril 2013)
  17. https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/haute-savoie/charles-hedrich-candidat-aux-legislatives-tourne-dos-dupont-aignan-1243717.html.
  18. « Blog de lexpédition »
  19. Blog de Charles Hedrich
  20. (article VSD : http://www.charleshedrich.com/index.php?option=com_content&task=view&id=84&Itemid=53)
  21. des jeunes de le Seine-Saint-Denis.

Voir aussiModifier