Ouvrir le menu principal

Charles-Caïus Renoux

peintre français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renoux.
Charles-Caïus Renoux
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres activités
Lieu de travail
Mouvement

Charles-Caïus Renoux, né en 1795 à Paris, où il est mort le , est un peintre et dessinateur français.

Sommaire

BiographieModifier

Il expose au Salon dès 1822 et il enseigne à l'École des beaux-arts de Paris.

Il a peint des paysages français et italiens et des intérieurs d'églises. Il a réalisé une série de tableaux historiques pour le château de Versailles à la demande de Louis-Philippe Ier.

Il a réalisé des tableaux pour le Diorama de Louis Daguerre, qui sont montrés à Paris et à Londres où il prend, à partir de 1840, la suite de Charles-Marie Bouton[1].

Collections publiquesModifier

  • Musée national du château de Compiègne : Intérieur d'une chambre au XVIe siècle, huile sur toile
  • Musée de Grenoble: Moines dans une église gothique en ruines, huile sur toile, 1828[2]
  • Lisieux, musée d'art et d'histoire : Galerie d'un cloître, huile sur toile
  • Nantes, musée des beaux-arts : Étude de rochers, huile sur toile
  • Paris, musée du Louvre :
    • Séance royale pour l'ouverture de la session des chambres au Louvre, huile sur toile
    • Épisode des croisades dans l'église Saint-Marc à Venise, dessin
  • Sainte-Menehould, musée d'art et d'histoire, galerie historique de Versailles : la Prise de Philipsbourg. 29 octobre 1688 (1836), huile sur toile
  • Saint-Cyr, Lycée militaire : Reddition de Dinkelsbuhl août 1645, d'après Sauveur Le Comte, huile sur toile
  • Musée de Soissons : Vue de la Cavée Saint-Marin, près de la forêt de Compiègne, huile sur toile
  • Versailles, hôtel de ville :
    • Plan de la bataille de Nordlingen. 3 août 1645 (1836), huile sur toile
    • Siège et prise de Rothenbourg en 1645, d'après Sauveur Le Comte, huile sur toile
  • Versailles, musée des châteaux de Versailles et de Trianon :
    • Bataille de la Croix des Bouquets. 23 juin 1794 (1836), huile sur toile
    • Prise de Gand. 12 mars 1678 (1836), huile sur toile
    • Prise de Palamos. Juin 1694 (1836), huile sur toile
    • Prise de Roses. 9 juin 1693 (1836), huile sur toile
    • Prise du château de L'Escalcette. 8 novembre 1676 (1836), huile sur toile
    • Prise du camp de Boulou. Ier mai 1794 (1836), huile sur toile
    • Reprise du camp de Peyrestortes le 18 août 1793, huile sur toile
    • Siège de Luxembourg. 12 juin 1795 (1837), huile sur toile, aile sud des ministres
    • Mariage du duc de Berry et de Caroline, princesse des Deux-Siciles le 17 juin 1816, huile sur toile
    • Traité conclu entre les croisés et les Vénitiens dans l'église Saint-Marc en 1201, huile sur toile
  • Versailles, musée Lambinet :
    • Intérieur de cloître, huile sur toile
    • Chapelle du château de Saint-Germain, huile sur toile
    • Bords du Rhin, la dévotion à la chapelle, huile sur toile
    • Heidelberg, huile sur toile
    • Homme couché près de la chapelle de Bellème, huile sur toile
    • Intérieur de ferme, huile sur toile
    • La Prédication, huile sur toile
    • Le Château de Lavardire, la tour d'Andenach, huile sur toile
    • Manoir au bord d'un étang, huile sur toile
    • Paysage avec maison en ruines, huile sur toile
    • Cloître de l'Abbaye de Saint-Sever, huile sur toile
  • Le Puy-en-Velay, hôtel de la préfecture de la Haute-Loire : Paysage, lever de soleil, huile sur toile
  • Le Puy-en-Velay, musée Crozatier : Intérieur de l'église Saint-Étienne-du-Mont à Paris, huile sur toile
  • Musée de Vire :
    • Couple lisant dans les ruines, huile sur toile
    • Personnages dans les ruines, huile sur toile
  • Œuvres non localisée ou détruites :
    • Combat de Monteilla. 10 avril 1794 (1837), œuvre non localisée[3]
    • Reprise de Bellegarde. 17 septembre 1794 (1837), œuvre non localisée[3]
    • Combat du mas de Roz, 17 juillet 1793, œuvre originale détruite[4]

ÉlèvesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Stephen Herbert, A History of Pre-cinema, New York, Routledge, t. 3, 2000, p. 39-40
  2. https://www.linternaute.com/musee/diaporama/1/7093/musee-de-grenoble/5/32501/moines-dans-une-eglise-gothique-en-ruines/
  3. a et b Base Joconde
  4. « Joconde - catalogue - dictionnaires », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 18 janvier 2018)

BibliographieModifier

Liens externesModifier