Ouvrir le menu principal

Championnat du monde junior de hockey sur glace

compétition de hockey sur glace
Championnat du monde junior
Généralités
Sport Hockey sur glaceVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1977
Organisateur(s) Fédération internationale de hockey sur glace
Catégorie Junior (moins de 20 ans)
Lieu(x) Internationale
Participants 10
Statut des participants Professionnels ou amateurs
Site web officiel http://www.iihf.com/

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Finlande Finlande
Plus titré(s) Drapeau du Canada Canada (17)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition à venir voir :
championnat du monde junior de hockey sur glace 2020

Le championnat du monde junior de hockey sur glace, est une compétition annuelle de la Fédération internationale de hockey sur glace (abrégée en IIHF pour le nom anglais International Ice Hockey Federation) pour les joueurs de moins de 20 ans des équipes nationales de hockey du monde entier. Le tournoi a lieu traditionnellement à la fin du mois de décembre avec la finale au début du mois de janvier. Auparavant, la compétition portait avant le nom de championnat du monde moins de 20 ans de hockey sur glace de l'IIHF — soit en anglais IIHF World U-20 Hockey Championship.

Le tournoi principal oppose les dix meilleures formations du monde (Division Élite) et le vainqueur est sacré champion du monde junior.

Il y a d'autres divisions (IA, IB, IIA, IIB et III) qui participent à leurs propres tournois dans l'espoir d'accéder à la division supérieure.

OrganisationModifier

Trente-neuf nations participent chaque année aux quatre divisions. Outre le championnat du monde à proprement parler (appelé simplement championnat du monde ou parfois groupe A) regroupant les dix meilleures nations au monde, il existe des tournois pour les autres équipes. À la suite de ces tournois, des équipes sont promues et d'autres rétrogradées par la Fédération internationale.

Ainsi, il existe la division I composée de deux groupes, la division II également composée de deux groupes et la division III composée d'un seul groupe.

HistoriqueModifier

La première édition de la compétition eut lieu en 1977[1] sous la forme d'un tournoi assez confus pour devenir au fil du temps un tournoi très suivi et surtout au Canada. Il eut toutefois trois éditions du tournoi non officielles pour la Fédération internationale de hockey sur glace de 1974 à 1976[2].

Au cours de l'édition de 1987 en Tchécoslovaquie, le Canada affronte pour son dernier match l'URSS dans un contexte international compliqué avec la guerre froide touchant à sa fin. Alors que les canadiens mènent le score par 4 à 2, une bagarre éclate entre Pavel Kostitchkine et Theoren Fleury. Cette bagarre va dégénérer et l'ensemble des deux équipes va participer à la première bagarre générale d'une édition de championnat du monde junior au Zimný štadión de Piešťany[3]. À la suite de cet incident, la Fédération internationale de hockey sur glace décide de disqualifier les deux nations, infligeant des suspensions allant pour certains joueurs jusqu'à 18 mois et jusqu'à deux ans pour les entraîneurs des équipes[4].

PalmarèsModifier

Tournois non officielsModifier

Bilan par année
Année       Ville(s) organisatrice(s)[5]
1974   Union soviétique   Finlande   Canada Leningrad (URSS)
1975   Union soviétique   Canada   Suède Winnipeg (Canada)
1976   Union soviétique   Canada   Tchécoslovaquie Tampere (Finlande)

Tournois officielsModifier

Bilan par année
Année       Ville(s) organisatrice(s)[5]
1977   Union soviétique   Canada   Tchécoslovaquie Banská Bystrica et Zvolen (Tchécoslovaquie)
1978   Union soviétique   Suède   Canada Montréal, Hull, Québec, Chicoutimi et Cornwall (Canada)
1979   Union soviétique   Tchécoslovaquie   Suède Karlstad et Karlskoga (Suède)
1980   Union soviétique   Finlande   Suède Helsinki (Finlande)
1981   Suède   Finlande   Union soviétique Plusieurs villes de Allgäu (Allemagne)
1982   Canada   Tchécoslovaquie   Finlande Minneapolis (États-Unis)
1983   Union soviétique   Tchécoslovaquie   Canada Leningrad (URSS)
1984   Union soviétique   Finlande   Tchécoslovaquie Norrköping Nyköping (Suède)
1985   Canada   Tchécoslovaquie   Union soviétique Vantaa, Helsinki et Turku (Finlande)
1986   Union soviétique   Canada   États-Unis Hamilton (Canada)
1987   Finlande   Tchécoslovaquie   Suède Nitra, Piešťany, Trenčín et Topoľčany (Tchécoslovaquie)
1988   Canada   Union soviétique   Finlande Moscou (URSS)
1989   Union soviétique   Suède   Tchécoslovaquie Anchorage (États-Unis)
1990   Canada   Union soviétique   Tchécoslovaquie Helsinki et Turku (Finlande)
1991   Canada   Union soviétique   Tchécoslovaquie Saskatoon et Regina (Canada)
1992   Équipe unifiée de l’ex-URSS   Suède   États-Unis Füssen et Kaufbeuren (Allemagne)
1993   Canada   Suède   Tchécoslovaquie Falun et Gävle (Suède)
1994   Canada   Suède   Russie Frýdek-Místek (République tchèque)
1995   Canada   Russie   Suède Red Deer (Canada)
1996   Canada   Suède   Russie Boston (États-Unis)
1997   Canada   États-Unis   Russie Genève et Morges (Suisse)
1998   Finlande   Russie   Suisse Helsinki et Hämeenlinna (Finlande)
1999   Russie   Canada   Slovaquie Winnipeg (Canada)
2000   République tchèque   Russie   Canada Skellefteå et Umeå (Suède)
2001   République tchèque   Finlande   Canada Moscou et Podolsk (Russie)
2002   Russie   Canada   Finlande Pardubice et Hradec Králové (République tchèque)
2003   Russie   Canada   Finlande Halifax et Sydney (Canada)
2004   États-Unis   Canada   Finlande Helsinki et Hämeenlinna (Finlande)
2005   Canada   Russie   République tchèque Grand Forks (États-Unis)
2006   Canada   Russie   Finlande Vancouver, Kelowna et Kamloops (Canada)
2007   Canada   Russie   États-Unis Leksand et Mora (Suède)
2008   Canada   Suède   Russie Liberec et Pardubice (République tchèque)
2009   Canada   Suède   Russie Ottawa (Canada)
2010   États-Unis   Canada   Suède Saskatoon et Regina (Canada)
2011   Russie   Canada   États-Unis Buffalo et Lewiston (États-Unis)
2012   Suède   Russie   Canada Calgary et Edmonton (Canada)
2013   États-Unis   Suède   Russie Oufa (Russie)
2014   Finlande   Suède   Russie Malmö (Suède)
2015   Canada   Russie   Slovaquie Toronto et Montréal (Canada)
2016   Finlande   Russie   États-Unis Helsinki (Finlande)
2017   États-Unis   Canada   Russie Montréal et Toronto (Canada)
2018   Canada   Suède   États-Unis Buffalo (États-Unis)
2019   Finlande   États-Unis   Russie Vancouver et Victoria (Canada)
2020 Ostrava et Třinec (République tchèque)
2021 Ville(s) à définir (Canada)

Tableau des médaillesModifier

 
Une partie des bannières commémorant les victoires du Canada.

Cette section présente le bilan des équipes par nombre total de médailles.

Bilan par pays
Pays       Total
  Canada 17 9 5 31
  Russie[6] 13 12 11 36
  Finlande 5 4 6 15
  États-Unis 4 2 6 12
  Suède 2 11 5 18
  République tchèque[7] 2 5 7 14
  Slovaquie 0 0 2 2
  Suisse 0 0 1 1

Mise à jour : après le championnat du monde junior 2019.

RecordsModifier

 
Pavel Boure, ici sous le maillot des Canucks de Vancouver de la LNH, le meilleur buteur de l'histoire du championnat du monde.

La Tchécoslovaquie est l'équipe qui inscrit le plus de but au cours d'un seul match de l'édition de 1981 avec 21 buts inscrits contre l'Autriche. Le total est alors de 25 buts (21-4) et c'est le plus grand total de buts inscrits lors d'un match du championnat du monde junior[8].

Peter Forsberg, joueur Suédois, est le joueur ayant inscrit le plus grand nombre de points. Il inscrit 42 points entre les éditions de 1992 et de 1993 en 14 matchs (10 buts et 32 passes décisives). Lors de la seule édition de 1993, il réalise un total record de 31 points[9]. Cette même année, son compatriote Markus Näslund totalise 24 points.

Pavel Boure, joueur soviétique puis membre de l'équipe unifiée, est le meilleur buteur avec 27 buts entre 1989 et 1991. Avec 13 buts lors de l'édition 1993, Markus Näslund est le meilleur buteur sur une édition de l'histoire du championnat du monde.

Pelle Lindbergh, gardien de but de la Suède, est le gardien ayant joué le plus grand nombre de minutes des championnats du monde junior, il aura joué un total de 1 000 minutes[10].

Le Kazakh Viktor Aleksandrov est le plus jeune buteur de l'histoire. Il a alors 15 ans lors de l'édition 2001.

L'équipe Canada junior est l'équipe qui a obtenu le plus de médailles d'or consécutives (5).

Meilleurs pointeursModifier

 
Raimo Helminen, ici sous les couleurs de Ilves Tampere (SM-liiga), meilleur pointeur de l'édition de 1984.

Cette section présente le ou les joueurs ayant inscrit le plus de points chaque année[11].

Lauréats par année
Année Joueur Nation PJ Pts B A
1977 Dale McCourt Canada NC 18 10 8
1978 Wayne Gretzky Canada NC 17 8 9
1979 Vladimir Kroutov URSS NC 14 8 6
1980 Vladimir Kroutov URSS NC 11 7 4
1981 Dieter Hegen Allemagne fédérale NC 9 8 1
1982 Raimo Summanen Finlande NC 16 7 9
1983 Vladimír Růžička Tchécoslovaquie NC 20 12 8
1984 Raimo Helminen Finlande NC 24 11 13
1985 Esa Keskinen Finlande NC 20 6 14
1986 Shayne Corson Canada NC 14 7 7
1987 Ulf Dahlén Suède NC 15 7 8
1988 Aleksandr Moguilny URSS NC 18 9 9
1989 Jeremy Roenick États-Unis NC 16 8 8
1990 Robert Reichel Tchécoslovaquie NC 21 11 10
1991 Doug Weight États-Unis NC 19 5 14
1992 Michael Nylander Suède NC 17 8 9
1993 Peter Forsberg Suède NC 31 7 24
1994 Niklas Sundström Suède 7 11 4 7
1995 Marty Murray Canada 6 15 6 9
1996 Jarome Iginla Canada 6 12 5 7
1997 Mike York États-Unis 6 10 5 5
1998 Jeff Farkas États-Unis 7 10 6 4
1999 Brian Gionta États-Unis 6 11 6 5
2000 Henrik Sedin Suède 7 13 4 9
2001 Pavel Brendl République tchèque 7 10 4 6
2002 Michael Cammalleri Canada 7 11 7 4
2003 Patrik Bärtschi
Igor Grigorenko
Suisse
Russie
6 10 6 4
2004 Nigel Dawes Canada 6 11 6 5
2005 Patrice Bergeron Canada 6 13 5 8
2006 Philip Kessel États-Unis 7 11 1 10
2007 Erik Johnson
Mikko Lehtonen
États-Unis
Finlande
7
6
10 4 6
2008 James Van Riemsdyk États-Unis 6 11 6 5
2009 Cody Hodgson Canada 6 16 5 11
2010 Derek Stepan États-Unis 7 14 4 10
2011 Brayden Schenn Canada 7 18 8 10
2012 Ievgueni Kouznetsov Russie 7 13 6 7
2013 Ryan Nugent-Hopkins Canada 6 15 4 11
2014 Teuvo Teräväinen Finlande 7 15 2 13
2015 Sam Reinhart Canada 7 11 5 6
2016 Jesse Puljujärvi Finlande 7 17 5 12
2017 Kirill Kaprizov Russie 7 12 9 3
2018 Casey Mittelstadt États-Unis 7 11 4 7
2019 Grigori Denisenko Russie 7 9 4 5

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Liste des vainqueurs du tournoi sur http://www.iihf.com.
  2. (en) IIHF World Junior Championship History sur http://www.hockeycanada.ca/
  3. (en) Vidéo de l'affrontement sur http://archives.cbc.ca/.
  4. (fr) Championnat du monde 1987 junior sur http://hockeyarchives.info/.
  5. a et b Seule(s) la ville (ou les villes) accueillant le groupe le plus élevé est (ou sont) indiquée(s).
  6. Les statistiques de la Russie reprennent également ceux de l'URSS et l'équipe unifiée de l’ex-URSS.
  7. Les statistiques de la République tchèque reprennent également ceux de l'équipe de Tchécoslovaquie de hockey sur glace.
  8. (en) Records du championnat du monde junior sur http://www.worldjuniors2008.com/.
  9. (en) Fiche de carrière de Peter Forsberg sur www.eurohockey.com.
  10. (en) Biographie de Pelle Lindbergh sur http://www.legendsofhockey.net.
  11. (en) Meilleurs pointeurs de l'histoire du tournoi sur http://www.worldjuniors2008.com/.