Ouvrir le menu principal

Championnat du monde junior de hockey sur glace 2017

Championnat du monde junior de hockey sur glace 2017
Description de l'image CMJH-2017.png.
Généralités
Sport Hockey sur glace
Organisateur(s) IIHF
Édition 41e
Lieu(x) Montréal et Toronto (Canada)
Date du
au
Participants 10 équipes
Matchs joués 30
Affluence 237 709
(8 197 par match)
Site(s) Centre Bell
Centre Air Canada
Site web officiel www.worldjunior2017.com
Hiérarchie
Niveau supérieur -
Niveau inférieur Division IA

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Finlande Finlande
Vainqueur Drapeau : États-Unis États-Unis
Finaliste Drapeau du Canada Canada
Troisième Drapeau : Russie Russie
Plus titré(s) Drapeau : Canada Canada (16)
Relégué(s) Drapeau : Lettonie Lettonie
Buts 174 (6 par match)
Meilleur joueur Drapeau : Canada Thomas Chabot
Meilleur pointeur Drapeau : Russie Kirill Kaprizov (12 points)

Navigation

Le Championnat du monde junior de hockey sur glace 2017 est la 41e édition de cette compétition de hockey sur glace junior organisée par la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF).

Le tournoi de la Division Élite, regroupant les meilleures nations, a lieu du au à Montréal et Toronto au Canada. Les cinq divisions inférieures sont disputées indépendamment du groupe Élite.

Format de la compétitionModifier

Le Championnat du monde junior de hockey sur glace est un ensemble de plusieurs tournois regroupant les nations en fonction de leur niveau. Les meilleures équipes disputent le titre dans la Division Élite.

Les 10 équipes de la Division Élite sont scindées en deux poules de 5 où elles disputent un tour préliminaire. Les 4 meilleures sont qualifiées pour les quarts de finale. Les derniers de chaque poule s'affrontent dans un tour de relégation, au meilleur des 3 matches. Le perdant est relégué en Division I A.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes (sauf la Division III qui en compte 8), les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • victoire : 3 points ;
  • victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade : 2 points ;
  • défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade : 1 point ;
  • défaite : 0 point.

Joueurs pouvant prendre part à la compétitionModifier

Un joueur est éligible pour participer à la compétition si[1] :

  • il est de sexe masculin ;
  • il est né au plus tôt en 1997, et au plus tard, en 2002 ;
  • il est un citoyen du pays qu'il représente ;
  • il dépend d'une association nationale qui est membre de l'IIHF.

Division ÉliteModifier

Lieu de la compétitionModifier

CANADA
ÉTATS-UNIS
Centre Bell Centre Air Canada
   
Capacité : 21 287 Capacité : 19 746

Tour préliminaireModifier

Groupe AModifier

26 décembre 2016   Suède 6-1
(2-0, 4-0, 0-1)
Danemark   Centre Bell
4 518 spectateurs


26 décembre 2016   Finlande 1-2
(1-1, 0-0, 0-1)
République tchèque   Centre Bell
4 703 spectateurs


27 décembre 2016   Suisse 4-3 (Pr)
(0-0, 2-0, 1-3, 1-0)
République tchèque   Centre Bell
4 683 spectateurs


27 décembre 2016   Danemark 3-2
(2-0, 1-0, 0-2)
Finlande   Centre Bell
4 733 spectateurs


28 décembre 2016   Suisse 2-4
(1-2, 1-0, 0-2)
Suède   Centre Bell
5 630 spectateurs


29 décembre 2016   Danemark 3-2 (Pr)
(0-1, 1-1, 1-0, 1-0)
République tchèque   Centre Bell
4 536 spectateurs


29 décembre 2016   Finlande 1-3
(1-0, 0-1, 0-2)
Suède   Centre Bell
9 062 spectateurs


30 décembre 2016   Suisse 5-4 (Fus)
(1-3, 2-1, 1-0, 0-0, 1-0)
Danemark   Centre Bell
6 006 spectateurs


31 décembre 2016   Suède 5-2
(3-0, 1-0, 1-2)
République tchèque   Centre Bell
6 259 spectateurs


31 décembre 2016   Finlande 2-0
(0-0, 2-0, 0-0)
Suisse   Centre Bell
4 013 spectateurs


Classement du Groupe A[2]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Suède 4 4 0 0 0 18 6 +12 12
+002,   Danemark 4 1 1 1 1 11 15 -4 6
+003,   République tchèque 4 1 0 1 2 9 13 -4 5
+004,   Suisse 4 0 2 2 0 11 13 -2 4
+005,   Finlande 4 1 0 3 0 6 8 -2 3
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Joue le tour de relégation

Groupe BModifier

26 décembre 2016   États-Unis 6-1
(1-1, 2-0, 3-0)
Lettonie   Centre Air Canada
7 014 spectateurs


26 décembre 2016   Canada 5-3
(1-1, 2-0, 2-2)
Russie   Centre Air Canada
18 099 spectateurs


27 décembre 2016   Lettonie 1-9
(0-3, 1-3, 0-3)
Russie   Centre Air Canada
6 789 spectateurs


27 décembre 2016   Canada 5-0
(0-0, 4-0, 1-0)
Slovaquie   Centre Air Canada
12 694 spectateurs


28 décembre 2016   Slovaquie 2-5
(1-2, 0-3, 1-0)
États-Unis   Centre Air Canada
8 391 spectateurs


29 décembre 2016   Russie 2-3
(1-1, 1-2, 0-0)
États-Unis   Centre Air Canada
13 759 spectateurs


29 décembre 2016   Lettonie 2-10
(0-3, 1-5, 1-2)
Canada   Centre Air Canada
13 796 spectateurs


30 décembre 2016   Slovaquie 4-2
(1-1, 1-0, 2-1)
Lettonie   Centre Air Canada
6 018 spectateurs


31 décembre 2016   États-Unis 3-1
(2-0, 1-1, 0-0)
Canada   Centre Air Canada
18 584 spectateurs


31 décembre 2016   Russie 2-0
(0-0, 1-0, 1-0)
Slovaquie   Centre Air Canada
5 269 spectateurs


Classement du Groupe B[2]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   États-Unis 4 4 0 0 0 17 6 +11 12
+002,   Canada 4 3 0 1 0 21 8 +13 9
+003,   Russie 4 2 0 2 0 16 9 +7 6
+004,   Slovaquie 4 1 0 3 0 6 14 -8 3
+005,   Lettonie 4 0 0 4 0 6 29 -23 0
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Joue le tour de relégation

Tour de relégationModifier

2 janvier 2017   Finlande 2-1
(1-0, 0-1, 1-0)
Lettonie   Centre Bell
3 016 spectateurs


3 janvier 2017   Lettonie 1-4
(1-1, 0-0, 0-3)
Finlande   Centre Bell
4 216 spectateurs


Tour finalModifier

TableauModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
 2 janvier 2017, Centre Air Canada      4 janvier 2017, Centre Bell      5 janvier 2017, Centre Bell
   Suède  8
   Slovaquie  3  
   Suède  2
 2 janvier 2017, Centre Bell
     Canada  5  
   Canada  5
   République tchèque  3  
   Canada  4
 2 janvier 2017, Centre Air Canada
     États-Unis  5 TF
   Danemark  0
 4 janvier 2017, Centre Bell
   Russie  4  
   Russie  3
 2 janvier 2017, Centre Bell Troisième place
     États-Unis  4 TF  
   États-Unis  3  5 janvier 2017, Centre Bell
   Suisse  2      Suède  1
   Russie  2 Pr

Pr : prolongation - TF : tirs de fusillade

Quarts de finaleModifier

2 janvier 2017   Danemark 0-4
(0-2, 0-0, 0-2)
Russie   Centre Air Canada
7 801 spectateurs


2 janvier 2017   Suède 8-3
(3-0, 2-2, 3-1)
Slovaquie   Centre Bell
6 331 spectateurs


2 janvier 2017   États-Unis 3-2
(2-0, 0-1, 1-1)
Suisse   Centre Air Canada
8 176 spectateurs


2 janvier 2017   Canada 5-3
(0-1, 3-1, 2-1)
République tchèque   Centre Bell
10 215 spectateurs


Demi-finalesModifier

4 janvier 2017   États-Unis 4-3 (Fus)
(1-1, 2-1, 0-1, 0-0, 1-0)
Russie   Centre Bell
11 576 spectateurs


4 janvier 2017   Suède 2-5
Canada   Centre Bell
13 456 spectateurs


Match pour la troisième placeModifier

5 janvier 2017   Suède 1-2 (Pr)
(0-0, 1-1, 0-0, 0-1)
Russie   Centre Bell
8 366 spectateurs


FinaleModifier

5 janvier 2017   Canada 4-5 (Fus)
(2-0, 0-2, 2-2, 0-0, 0-1)
États-Unis   Centre Bell
20 173 spectateurs


Classement finalModifier

Classement
Place Équipe
    États-Unis
    Canada
    Russie
4   Suède
5   Danemark
6   République tchèque
7   Suisse
8   Slovaquie
9   Finlande
10   Lettonie
  • Relégué en Division IA

Récompenses individuellesModifier

Médias[3] :

IIHF[4] :

  • Meilleur gardien : Felix Sandström (SWE)
  • Meilleur défenseur : Thomas Chabot (CAN)
  • Meilleur attaquant : Kirill Kaprizov (RUS)

Statistiques individuellesModifier

Classement des meilleurs pointeurs de la Division Élite[5]
Rang Joueur Pays PJ B A Pts +/− Pun
1 Kirill Kaprizov   Russie 7 9 3 12 +7 2
2 Alexander Nylander   Suède 7 5 7 12 +7 0
3 Clayton Keller   États-Unis 7 3 8 11 +3 2
4 Thomas Chabot   Canada 7 4 6 10 +4 8
5 Dylan Strome   Canada 7 3 7 10 +1 0
6 Mikhaïl Vorobiov   Russie 7 0 10 10 +6 4
7 Joel Eriksson Ek   Suède 7 6 3 9 +8 4
8 Colin White   États-Unis 7 7 1 8 +5 4
9 Matt Barzal   Canada 7 3 5 8 +4 4
10 Jordan Greenway   États-Unis 7 3 5 8 +3 2

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement des meilleurs gardiens de la Division Élite[6]
Rang Joueur Pays Min BC Moy %Arr Bl
1 Veini Vehviläinen   Finlande 317 min 57 s 8 1,51 93,10 1
2 Ilia Samsonov   Russie 370 min 11 s 13 2,11 92,97 2
3 Kasper Krog   Danemark 165 min 0 s 9 3,27 91,96 0
4 Tyler Parsons   États-Unis 330 min 0 s 12 2,18 91,67 0
5 Felix Sandström   Suède 359 min 50 s 13 2,17 91,45 0
6 Matej Tomek   Slovaquie 120 min 0 s 7 3,50 91,25 0
7 Joren van Pottelberghe   Suisse 303 min 51 s 16 3,16 90,86 0
8 Carter Hart   Canada 251 min 55 s 10 2,38 90,57 0
9 Jakub Škarek   République tchèque 179 min 40 s 10 3,34 88,37 0
10 Mareks Egīls Mitens   Lettonie 268 min 31 s 20 4,47 88,24 0

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Nota : seuls sont classés les gardiens ayant joué au minimum 40 % du temps de glace de leur équipe.

Autres DivisionsModifier

Division IAModifier

La compétition se déroule à Bremerhaven en Allemagne du 11 au 17 décembre 2016.

Classement de la Division IA[7]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Biélorussie (R) 5 4 0 0 1 20 10 +10 13
+002,   Allemagne 5 3 1 1 0 17 13 +4 11
+003,   France (P) 5 2 0 3 0 16 19 -3 6
+004,   Kazakhstan 5 2 0 3 0 14 16 -2 6
+005,   Autriche 5 2 0 3 0 15 17 -2 6
+006,   Norvège 5 1 0 4 0 10 17 -7 3
  • Promu en Division Élite en 2018
  • Relégué en Division IB en 2018

Division IBModifier

La compétition se déroule à Budapest en Hongrie du 11 au 17 décembre 2016.

Classement de la Division IB[8]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Hongrie (P) 5 4 0 1 0 21 12 +9 12
+002,   Pologne 5 3 1 1 0 21 16 +5 11
+003,   Slovénie 5 2 1 2 0 21 13 +8 8
+004,   Italie (R) 5 2 0 2 1 12 19 -7 7
+005,   Ukraine 5 1 1 3 0 9 13 -4 5
+006,   Grande-Bretagne 5 0 0 3 2 8 19 -11 2
  • Promu en Division IA en 2018
  • Relégué en Division IIB en 2018

Division IIAModifier

La compétition se déroule à Tallinn en Estonie du 11 au 17 décembre 2016.

Classement de la Division IIA[9]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Lituanie 5 5 0 0 0 42 10 +32 15
+002,   Japon (R) 5 4 0 1 0 35 13 +22 12
+003,   Roumanie (P) 5 2 0 2 1 21 29 -8 7
+004,   Estonie 5 2 0 3 0 18 24 -6 6
+005,   Pays-Bas 5 1 0 4 0 9 24 -15 3
+006,   Croatie 5 0 1 4 0 11 36 -25 2
  • Promu en Division IB en 2018
  • Relégué en Division IIB en 2018

Division IIBModifier

La compétition se déroule à Logroño en Espagne du 7 au 13 janvier 2017.

Classement de la Division IIB[10]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Corée du Sud (R) 5 4 1 0 0 27 7 +20 14
+002,   Espagne 5 4 0 1 0 38 12 +26 12
+003,   Serbie 5 3 0 1 1 23 12 +11 10
+004,   Belgique 5 2 0 3 0 15 19 -4 6
+004,   Mexique (P) 5 0 1 4 0 13 39 -26 2
+005,   Australie 5 0 0 4 1 9 36 -27 1
  • Promu en Division IIA en 2018
  • Relégué en Division III en 2018

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIIModifier

Classement final de la Division III[11]
Place Équipe Résultat final
1   Turquie Promu en Division IIB
2   Chine
3   Islande
4   Nouvelle-Zélande
5   Israël
6   Bulgarie
7   Taipei Chinois
8   Afrique du Sud

Classement général de toutes les divisionsModifier

Classement final du CM junior 2017
Place Équipe Résultat final
    États-Unis Champion du monde
    Canada Vice-champion du monde
    Russie
4   Suède
5   Danemark
6   République tchèque
7   Suisse
8   Slovaquie
9   Finlande
10   Lettonie Relégué en Division IA
11   Biélorussie Promu en Division élite
12   Allemagne
13   France
14   Kazakhstan
15   Autriche
16   Norvège Relégué en Division IB
17   Hongrie Promu en Division IA
18   Pologne
19   Slovénie
20   Italie
21   Ukraine
22   Grande-Bretagne Relégué en Division IIA
23   Lituanie Promu en Division IB
24   Japon
25   Roumanie
26   Estonie
27   Pays-Bas
28   Croatie Relégué en Division IIB
29   Corée du Sud Promu en Division IIA
30   Espagne
31   Serbie
32   Belgique
33   Mexique
34   Australie Relégué en Division III
35   Turquie Promu en Division IIB
36   Chine
37   Islande
38   Nouvelle-Zélande
39   Israël
40   Bulgarie
41   Taipei Chinois
42   Afrique du Sud

Références et feuilles de matchesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « IIHF statutes and bylaws », (consulté le 28 décembre 2016) [PDF]
  2. a et b (en) « Tournament progress », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er janvier 2017)
  3. (en) « Media All Stars », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 janvier 2017)
  4. (en) « Best players selected by the directorate », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 janvier 2017)
  5. (en) « Scoring leaders », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 janvier 2017)
  6. (en) « Goalkeepers », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 janvier 2017)
  7. (en) « Division IA - Final ranking », sur stats.iihf.com (consulté le 18 décembre 2016)
  8. (en) « Division IB - Final ranking », sur stats.iihf.com (consulté le 18 décembre 2016)
  9. (en) « Division IIA - Final ranking », sur stats.iihf.com (consulté le 18 décembre 2016)
  10. (en) « Division IIB - Final ranking », sur stats.iihf.com, (consulté le 14 janvier 2017)
  11. (en) « Division III - Final ranking », sur stats.iihf.com, (consulté le 23 janvier 2017)

Feuilles de matchesModifier

  1. (en) « SWE - DEN : 6-1 », sur stats.iihf.com, (consulté en 37 décembre 2016)
  2. (en) « CZE - FIN : 2-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 27 décembre 2016)
  3. (en) « CZE - SUI : 3-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 28 décembre 2016)
  4. (en) « DEN - FIN : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 28 décembre 2016)
  5. (en) « SUI - SWE : 2-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 décembre 2016)
  6. (en) « DEN - CZE : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 30 décembre 2016)
  7. (en) « FIN - SWE : 1-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 30 décembre 2016)
  8. (en) « SUI - DEN : 5-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 31 décembre 2016)
  9. (en) « SWE - CZE : 5-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er janvier 2017)
  10. (en) « FIN - SUI : 2-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er janvier 2017)
  11. (en) « USA - LAT : 6-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 27 décembre 2016)
  12. (en) « CAN - RUS : 5-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 27 décembre 2016)
  13. (en) « LAT - RUS : 1-9 », sur stats.iihf.com, (consulté le 28 décembre 2016)
  14. (en) « CAN - SVK : 5-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 28 décembre 2016)
  15. (en) « SVK - USA : 2-5 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 décembre 2016)
  16. (en) « RUS - USA : 2-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 30 décembre 2016)
  17. (en) « LAT - CAN : 2-10 », sur stats.iihf.com, (consulté le 30 décembre 2016)
  18. (en) « SVK - LAT : 4-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 31 décembre 2016)
  19. (en) « USA - CAN : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er janvier 2017)
  20. (en) « RUS - SVK : 2-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er janvier 2017)
  21. (en) « FIN - LAT : 2-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 2 janvier 2017)
  22. (en) « LAT - FIN : 1-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 janvier 2017)
  23. (en) « DEN - RUS : 0-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 3 janvier 2017)
  24. (en) « SWE - SVK : 8-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 3 janvier 2017)
  25. (en) « USA - SUI : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 3 janvier 2017)
  26. (en) « CAN - CZE : 5-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 3 janvier 2017)
  27. (en) « USA - RUS : 4-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 janvier 2017)
  28. (en) « SWE - CAN : 2-5 », sur stats.iihf.com, (consulté le 5 janvier 2017)
  29. (en) « SWE - RUS : 1-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 janvier 2017)
  30. (en) « CAN - USA : 4-5 », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 janvier 2017)

Voir aussiModifier