Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Victoria (Colombie-Britannique)

ville et capitale de la Colombie-Britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victoria.

Victoria est la capitale provinciale de la Colombie-Britannique au Canada, ainsi qu'une cité (city).

Victoria
Dans le sens des aiguilles d'une montre, à partir d'en haut à gauche : le port intérieur de Victoria (en), la satue de la reine Victoria, le phare de Fisgard, l'architecture néo-baroque des bâtiments du Parlement de Colombie-Britannique, les bâtiments du Parlement de Colombie-Britannique, lEmpress Hotel, et la cathédrale de l'Église du Christ (en).
Dans le sens des aiguilles d'une montre, à partir d'en haut à gauche : le port intérieur de Victoria (en), la satue de la reine Victoria, le phare de Fisgard, l'architecture néo-baroque des bâtiments du Parlement de Colombie-Britannique, les bâtiments du Parlement de Colombie-Britannique, l'Empress Hotel, et la cathédrale de l'Église du Christ (en).
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de la Colombie-Britannique Colombie-Britannique
Statut municipal cité (city)
Maire Lisa Helps
Fondateur
Date de fondation
Cie de la Baie d'Hudson
1843
Constitution 1871
Démographie
Gentilé Victorien, Victorienne
Population 80 017 hab. (2011)
Densité 4 066 hab./km2
Population de l'aire urbaine 352 568 hab.
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 58″ nord, 123° 21′ 40″ ouest
Altitude Min. 0 m
Max. 23 m
Superficie 1 968 ha = 19,68 km2
Divers
Fuseau horaire UTC-8
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte administrative de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Victoria

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte topographique de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Victoria
Liens
Site web Site officiel

La capitale se trouve à la pointe sud de l'île de Vancouver et a été fondée par la Compagnie de la Baie d'Hudson. La cité est nommée ainsi du nom de la reine Victoria.

Comme le Fort Victoria, la cité devint le centre du commerce des fourrures dans les régions de l'ouest du Canada. Son origine vient d'une région qui était habitée par des Salish de la côte, un grand groupe d'ethnies indiennes au nord-ouest des États-Unis et en Colombie-Britannique. La cité se distingue par la présence de l'édifice du Parlement provincial.

La zone métropolitaine de la capitale du district régional comprend la municipalité proprement dite, Victoria (80 017 habitants en 2011), ainsi que douze autres municipalités, qui ont ensemble 344 615 habitants[1],[2].

Sommaire

SituationModifier

Victoria se situe tout au sud de l'île de Vancouver, la plus grande île de la Côte Ouest de l’Amérique du Nord, donnant ainsi une vue sur le détroit de Juan de Fuca, qui marque également la frontière avec les États-Unis. La cité est nichée entre la côte ouest du continent et la côte nord de la péninsule Olympique de l’État de Washington.

Au sud de la municipalité se trouve la borne kilométrique 0 marquant le début de la route transcanadienne.

Le district d'Esquimalt est la base pour la flotte du pacifique des Forces canadiennes.

HistoireModifier

Les premiers habitants de cette région étaient les peuples des Premières Nations. Ils sculptaient de longues planches pour fabriquer des maisons et des totems.

 
La Compagnie de la Baie d’Hudson est à l'origine de la ville de Victoria.

En 1843, les Britanniques s'y sont établis : le Fort Victoria construit par la compagnie de la Baie d’Hudson, par un certain James Douglas, était devenu un centre d'activité important et la municipalité a été bâtie tout autour. Avec la découverte d'or sur le continent de la Colombie britannique en 1858, Victoria est devenue le port, la base d'approvisionnement et le centre d'équipement des mineurs sur la route des régions aurifères Cariboo. En 1866, lorsque l'île a été politiquement rattachée au continent, Victoria est restée la capitale de la colonie puis de la province en 1871.

Victoria, capitale provincialeModifier

Victoria commence à accueillir le gouvernement à partir de 1849 dans la colonie de l'Île de Vancouver. Par la suite la colonie devient en 1866 la colonie de la Colombie-Britannique et Victoria demeure la capitale de la nouvelle entité. Enfin, lorsque la province canadienne de la Colombie-Britannique est créée en 1871, Victoria demeure encore une fois la capitale du nouveau territoire[3],[4].

L'édifice actuel de l'Assemblée législative de Colombie-Britannique qui siège à Victoria, la capitale provincale, a été construit à la fin des années 1890 afin de consolider le rôle politique de la ville de Victoria. L'architecte qui érigera l'édifice est l'anglais Francis Mawson Rattenbury. L'année officielle de l'inauguration de l’actuelle assemblée législative de Colombie-Britannique est 1898[5],[6].

 
L'édifice de l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique construit dans les années 1890.

ClimatModifier

Grâce à son climat entre océanique et sous-méditerranéen, la cité se vante d'avoir le climat le plus doux du Canada, les fleurs s'épanouissant tout au long de l’année. Il y a une moyenne de 2 183 heures d’ensoleillement par année, de 8 mois sans gel et Victoria reçoit la moitié moins de pluie que ses voisines Vancouver et Seattle. Les hivers sont généralement cléments, assez doux pour jouer au golf et se promener au bord de la mer. Les étés sont agréablement chauds avec des brises de mer fraîches.

Données climatiques moyennes (1971-2000) à la station météo de l'aéroport international de Victoria
Grandeur mesurée Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Température (°C) moyenne 3,8 4,9 6,4 8,8 11,8 14,4 16,4 16,4 14 9,8 6,1 4 9,7
min. moyenne 0,7 1,4 2,3 4,1 6,9 9,3 10,8 10,8 8,4 5,3 2,7 1 5,3
max. moyenne 6,9 8,4 10,5 13,4 16,6 19,3 21,9 22 19,4 14,2 9,5 6,9 14,1
Précipitations Pluie (mm) 121,8 98,8 75,8 44,5 36,5 32 19,5 23,9 30,4 75,6 144,4 138,3 841,4
Neige (cm) 15,2 9 2,4 0 0 0 0 0 0 0,2 3,3 13,8 43,8
Source : Archives climatiques nationales du Canada (Environnement Canada)

GouvernementModifier

Le Conseil municipal de la ville de Victoria est composé du maire et de 8 conseillers élus pour un mandat de 4 ans. Les élections ont lieu tous les 4 ans, le troisième samedi de novembre. Le maire de la ville est actuellement Lisa Helps[7].

ÉconomieModifier

BudgetModifier

Pour 2017, le budget d’exploitation de la ville de Victoria est de 224, 5 millions de dollars et le budget d’immobilisation est de 51 millions de dollars[8].

Chambre de commerceModifier

La Chambre de commence du Grand Victoria (The Greater Victoria Chamber of Commerce) a été fondée un an après la création de la ville soit en 1863 . Depuis la Chambre occupe une place majeure dans le développement de la ville.

La Chambre regroupe plus de 1 500 membres. Elle est la deuxième plus grande chambre de la province de la Colombie - Britannique. La mission de la Chambre est d'être une ressource de soutien pour les gens d'affaires[9],[10].

Le Port de VictoriaModifier

Le port de Victoria est un lieu de grande activité. Notamment on y voit évoluer [11],[12]:

JumelagesModifier

SportsModifier

TourismeModifier

Tourisme Victoria est l'office de tourisme officiel de la ville (Greater Victoria Visitors and Convention Bureau). L'office travaille avec plus de 950 entreprise et municipalités de la grande région de la ville de Victoria[13].

ReligionModifier

Selon un les données officielles de Statistiques Canada de 2001, on peut répartir la population de la ville de Victoria selon les religions suivantes[14],[15]:

CultureModifier

 
Le plafond de verre de la Bibliothèque publique du Grand Victoria . On y voit aussi l'œuvre de George Norris.

BibliothèqueModifier

La Bibliothèque publique du Grand Victoria (Greater Victoria Public Library) est la bibliothèque publique qui dessert la ville de Victoria et sa région. Sa mission officielle est de développer la communauté, d'appuyer alphabétisation et l'apprentissage tout au long de la vie, en offrant un accès gratuit à l'information, à l'espace, aux outils et à l'expertise.

Le réseau actuel de la Bibliothèque publique du Grand Victoria compte 11 succursales réparties dans la ville de Victoria et les villes qui forment la grande région de la ville de Victoria. Ce réseau comprends aussi le site Web de la bibliothèque. Le nombre total d'habitants qui jouissent de la bibliothèque s'élève actuellement à 300 000 personnes[16],[17].

Personnalités liées à la citéModifier

GalerieModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier