Championnat de France de rugby à XIII 1963-1964

Championnat de France de première division
1963-1964
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) Fédération française de jeu à XIII
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date de 1963 au
Participants 16 équipes

Palmarès
Vainqueur Villeneuve-sur-Lot
Finaliste Toulouse

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XIII 1963-1964 oppose pour la saison 1963-1964 les meilleures équipes françaises de rugby à XIII au nombre de seize.

Liste des équipes en compétitionModifier

Seize équipes participent au championnat de France de première division avec les retraits de La Réole et de Tonneins contrebalancé par l'arrivée du Celtic de Paris.

Déroulé de la compétitionModifier

Classement de la première phaseModifier

Classement Club Points Matchs
1er Saint-Gaudens 73 28
2e Toulouse 67 28
3e Lézignan 63 28
4e Albi 63 28
5e Roanne 62 28
6e Villeneuve-sur-Lot 62 28
7e XIII Catalan 62 28
8e Limoux 60 28
9e Villefranche 60 28
10e Carcassonne 58 28
11e Marseille 47 26
12e Cavaillon 38 27
13e Bordeaux-Facture 37 26
14e Avignon 37 28
15e Montpellier 31 27
Qualifié pour les quarts-de-finale

Phase finaleModifier

Quart de finale Demi-finale Finale
Le à Toulouse   Le à Toulouse   Le à Toulouse
Villeneuve-sur-Lot 17
Albi 2  
Villeneuve-sur-Lot 12
Le à Toulouse
    Saint-Gaudens 4  
Saint-Gaudens 4
Le à Carcassonne
Limoux 0
Villeneuve-sur-Lot 4
Le à Cavaillon
    Toulouse 3
Toulouse 9  
Roanne 6  
Toulouse 18
Le à Carcassonne
    XIII Catalan 5
XIII Catalan 17
Lézignan 11


FinaleModifier

Feuille de match
Villeneuve-sur-Lot 4 - 3 Toulouse

(mt : 4 - 0)

au Stadium à Toulouse

Homme du match :

Points marqués :

Évolution du score : 2-0, 4-0 (mi-temps), 4-3.

Arbitre : M. Cassan (Cavaillon)

Spectateurs : 7 764

Recette : 59 300 francs

Composition des équipes :

Trois jours auparavant, le club de Villeneuve-sur-Lot s'impose 10-2 contre Toulouse, privé alors de leur talonneur Roger Llanas, au stade Gilbert-Brutus de Perpignan en finale de la Coupe de France 1964. Il s'agit donc du deuxième acte qui conclut la saison 1964 en France.

Villeneuve, amputé de Raymond Gruppi, est annoncé favori pour cette finale contre Toulouse qui récupère Llanas pour cette rencontre mais ne peut aligner Pierre Lacaze qui se blessa trois jours précédemment et est remplacé par Sarramon[1]. La finale se déroule au Stadium de Toulouse permettant aux Toulousains de compter sur le soutien de leur public.

La première mi-temps voit les locaux dominer territorialement Villeneuve et faire des départs percutants via leurs avants à l'instar de Pierre Parpagiola mais ceux-ci ne parviennent pas à concrétiser en raison de précipitations, nervosité et de passes mal assurées, avec également des mises danger de Joseph Guiraud et Gendre sans succès[2]. Toulouse finit par conclure à la 24e minute par un essai de Jean Etcheberry mais est refusé, par ailleurs Guiraud ne parvenait pas à convertir de pénalité, où l'ombre de Lacaze, botteur attitré de Toulouse, était présente. La défense de Villeneuve est intraitable et compte sur les coups de pieds d'Étienne Courtine et surtout possède un botteur, Bertrand, qui réussit à passer deux pénalités à la 4e et 29e minutes pour permettre à ses coéquipiers de mener 4-0 malgré la sortie de Jean-Pierre Clar victime d'une fracture du péroné[2].

Au retour des vestiaires, Toulouse parvient enfin sur un exploit d'Etcheberry de marquer un essai en échappant aux bras villeneuvois. Guiraud et Georges Aillères continuèrent de perforer la défense de Villeneuve mais aucun point n'est inscrit malgré des pénalités tentées par Guiraud[2]. Villeneuve, pourtant réduit à 12 depuis le sortie de J-C. Clar, procède de son côté par contre attaque et est tout près de marquer un essai par Jacques Gruppi, Jacques Dubon ou Christian Clar. A huit minutes du terme de la rencontre, Guiraud est tout près d'un essai tout fait mais sur un pas d'hésitation se pensant suivi alors qu'il fut seul permet à Villeneuve de fermer ses espaces. Le score n'évolue plus et Villeneuve fête le doublé Coupe/Championnat[2].

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Villeneuve favori devant Toulouse, privé de Pierre Lacaze, Sud-Ouest, le 10 mai 1964.
  2. a b c et d Villeneuve a réussi son doublé, H. Salles, p.16, Sud-Ouest, le 11 mai 1964.

Lien externeModifier