La Réole XIII

club français de rugby à XIII
La Réole XIII
Logo du La Réole XIII
Généralités
Nom complet La Réole XIII
Surnoms Les Cobras (année 2016)
Fondation 1938
Statut professionnel Club de rugby à XIII
Couleurs Noir et jaune
Stade Stade Municipal La Reole
Président Jérôme Bécan
Didier Laferrière
Entraîneur Francky GOFFIN
Site web http://lareole13.com/

Maillots

Kit left arm.png
Kit body black nzfc shoulders.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile


La Réole XIII est un club de rugby à XIII français, situé à La Réole dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine. L'équipe première du club évolue dans le championnat de France de rugby à XIII en ELITE 2.

Le stade de rugby à XIII de La Réole.

HistoireModifier

Le club girondin est créé en 1938[1].

Le club est considéré comme une pépinière de talents. Jean Jacques Cologni, international de 1973 (Australie) à 1983 (GB). Père de Aurélien Cologni Les frères Baloup (comme Dominique Baloup) joueurs du début des années 80, sont ainsi issus de ses rangs[2].

En 2011, il possède une école de rugby[2].

Les années 2010 marquent un renouveau certain pour le club. En l'espace de six années, le club est en effet promu trois fois[3]. Et cela malgré des difficultés certaines. En premier lieu la ville de la Réole est une commune de taille modeste (environ 5 000 habitants), qui ne peut compter localement sur un tissu économique suffisant en termes de sponsors[3]. Être dans une commune modeste n'étant pas un obstacle pour d'autres clubs français comme Palau, mais qui le devient quand on ne peut compter sur un réservoir important de joueurs comme celui qui se trouve dans la région de Perpignan[3]. Or, ce n'est pas le cas du club aquitain. La Réole XIII ne dispose bien souvent que de joueurs amateurs.

Personnalités et joueurs emblématiquesModifier

En plus des joueurs énumérés dans la précédente section, on peut citer le nom de différents joueurs étrangers venus rejoindre les rangs du club des rives de la Garonne.

Ritchie Shaw, ancien joueur de la réserve de Leigh , boulanger de son métier à Wigan  ; à la suite d'un échange avec le club de Rose Bridge , il est venu s'installer comme viticulteur dans la région. Il a joué pour le club et entrainé les juniors[3]. D'autres joueurs, venus cette fois-ci des antipodes, se sont également illustrés dans la vie du club ; le néo-zélandais Scott Hurrell; joueur entraineur pendant deux saisons, et l'australien Jace Brown qui marque l'essai gagnant lors d'une finale d’Élite 2[3].

PalmarèsModifier

  • 1938/39 : Champion de France 2e catégorie[1]
  • 1952/53 : Finaliste Championnat de France Fédéral[1]
  • 1953/54 : Vainqueur de la Coupe Nationale
  • 1956/57 : Champion de France Amateur[1]
  • 1959/60 : Finaliste Championnat de France[1]
  • 1968/69 : 1/4 finaliste Championnat de France 1re division Fédérale
  • 1969/70 : 1/2 finaliste Championnat de France 1re division Fédérale
  • 1970/71 : 1/2 finaliste Championnat de France Nationale2
  • 1976/77 : 1/2 finaliste Championnat de France Nationale 2, 1/4 Finaliste Coupe de France Nationale, Vainqueur de Coupe de France National 2[1]
  • 1977/78 : montée en groupe B, 1re Division (5e)
  • 1979/80 : 1/2 finaliste Nationale A
  • 1980/81 : montée en Nationale A
  • 1981/82 : 2e championnat nationale B, 1/4 finaliste championnat de France, 1/4 de finaliste Coupe de France
  • 1982/83 : montée nationale A (11e)
  • 1984/85 : 1/2 finaliste championnat de France Groupe B
  • 1985/86 : Finaliste championnat de France groupe B
  • 1987/88 : Vainqueur Coupe de France Nationale 2-1/2 finaliste championnat Nationale 2
  • 1989/90 : Champion de France Nationale 2- 1/2 finaliste Coupe de France nationale 2
  • 1990/91 : vainqueur Coupe de France nationale 2
  • 1994/95 : 1/2 finaliste Championnat de France nationale 1B
  • 1995/96 : 1/2 finaliste Championnat de France nationale 1B- finaliste Coupe de France Nationale 1B
  • 2009/10 : Champion de France DN2 (division fédérale)
  • 2013/14 : Champion de France DN1

MédiasModifier

A la fin des années 90, le club est l'un des premiers à avoir un site internet officiel sur la toile, avec les clubs de Montpellier, Limoux et celui des spacers de Toulouse. Ce site a alors la particularité d'être entièrement rédigé en anglais, car il est destiné à un public étranger[4].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f André Passamar (préf. Jean-Paul Verdaguer), L'encyclopédie de XIII magazine, Toulouse, Sud Ouest impression, 2ème trimestre 1984, 170 p. (ASIN B0014I5GK6), p. 104
  2. a et b Aimé Mouret, Le Who's who du Rugby à XIII, Toulouse, Éditions de l'Ixcéa, , 291 p. (ISBN 978-2-84918-118-8), p. 155
  3. a b c d et e (en) Gavin Willacy, « On a Reole : La Réole are a small club with big ambitions as they prepare to make the step up to Elite 1 and mix it with the big guns of French Rugby League », Rugby League World, no 424,‎ , p. 78-79 (ISSN 1466-0105)
  4. Pierre Carcau, « Internet : les sites français », Treize Magazine, no 210,‎ , p. 21 (ISSN 0220-5807) :

    « Dernier site, celui de la Réole XIII, ce site n'a d'autres ambitions que de faire connaitre le club et la ville à l'Etranger »