Bordeaux XIII

Bordeaux XIII

Généralités
Fondation 1934
Disparition 1978
Statut professionnel oui
Couleurs rouge et blanc[1]
Stade stade de Suzon (1934-1940)
Siège 25 rue des Piliers de Tutelle
Bordeaux
Président Monsieur Loze (à sa création)
Monsieur Rosemblat
Palmarès principal
National[2] Championnat de France (2)

Maillots

Kit left arm.png
Kit body red shoulders.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks band white.png
Domicile


Bordeaux XIII est un ancien club français de rugby à XIII créé en 1934.

Le club disparaît à la fin des années 1970.

Néanmoins, le rugby à XIII reprend place dans la métropole néo-aquitaine en 2019, avec la création d'une section Rugby à XIII féminin chez les Girondins de Bordeaux.

PrésentationModifier

La fédération française de rugby à XV fut exclue du tournoi des cinq nations pour des faits de violence sur ses terrains et d'amateurisme marron. Elle décide alors de radier de nombreux joueurs de sa fédération dont Jean Galia, international français de rugby à XV et champion de France en 1929. il décide d'importer ce code de rugby en France et ce faire organise une tournée de clubs britanniques sur le territoire français.

M. Loze, propriétaire du parc de Suzon et du SA Bordeaux (club de rugby à XV demi finaliste du championnat de France en 1927), se propose d'accueillir l'une des rencontres organisées par Galia en son stade le entre une sélection française montée par Galia et une sélection britannique du Yorkshire. Cet évènement n'est au goût de la fédération française de rugby à XV qui décide purement et simplement de radier sans discussion préalable M. Loze de sa fédération ainsi que son comité directeur composé entre autres de M. Queheillard (secrétaire) et M. Emile Pelot (trésorier). La rencontre organisée de rugby à XIII rencontre toutefois un franc succès et donne naissance à un embryon de ligue de rugby à XIII et donne le point de départ à la création de Bordeaux XIII.

La création du club de Bordeaux XIII est donc à l'initiative de M. Loze, propriétaire du parc de Suzon, secondé par M. Fernand Queheillard (secrétaire) et M. Emile Pelot (trésorier)[3], tous trois annoncent l'équipe qui prend part à la première édition du Championnat de France en septembre 1934 en recrutant des étrangers tels Albert Falwasser (ancien international de rugby à XV maori) et des vedettes du rugby à XV français tels que Robert Chabannes et Marcel Villafranca.

Ses couleurs étaient rouge et blanc, couleurs du club de rugby à XV du Sport athlétique bordelais dont étaient issus les principaux joueurs et dirigeants de Bordeaux XIII[Ref 1]. Après le décès M. Loze en 1938 , M. Rosenblatt prend la présidence dans les années 1930.

De 1934 à 1940, le club joua au stade de Suzon, situé à Talence, puis après 1944 au stade vélodrome municipal de Lescure. Bordeaux XIII était un club majeur d'avant-guerre, finaliste du championnat en 1936, il sera sacré champion de France l'année suivante en l'emportant sur le XIII catalan[Ref 2].

Bordeaux XIII fusionne ensuite au niveau des équipes premières avec Côte basque XIII durant les saisons 1946-47 et 1947-48. En 1954, Bordeaux remporte son second championnat[Ref 2]. Plus tard, le club fera une entente avec Facture et la majorité des rencontres se disputeront à Biganos.

Le [Ref 2], Bordeaux quitte la division nationale et disparaît peu de temps après.

PalmarèsModifier

Championnat de France Coupe de France
  • Vainqueur (0)
  • Finaliste (1) : 1956.

Joueurs emblématiquesModifier

La littérature treiziste considère que de grands joueurs ont joué à Bordeaux. On peut ainsi citer, parmi d'autres, le cas de Raoul Bonamy, ancien international de rugby à XV, le néo-zélandais Albert Falwasser.

Quelques jours avant la déclaration de guerre à l'Allemagne en 1940, le club girondin avait réussi à faire signer deux joueurs renommés, le talonneur palois Lassalé, et, fait original, un joueur de pelote basque, Boudon[Ref 2].

L’ailier gersois Raymond Contrastin qui était un des meilleurs marqueur de l’Équipe de France permit à Bordeaux d’être champion de France en 1954.


Bilan du club toutes saisons et toutes compétitions confonduesModifier

Année Saison régulière Phase finale Coupe
Class. Points J V N D Pp Pc Perf. J V N D Pp Pc Performance
Championnat de France de première division Coupe de France
1935 2e 42 18 12 0 6 ? ? pas de phase finale Quart de finale
Championnat de France de première division Poule B Coupe de France
1936 1er 28 10 9 0 1 ? ? Finaliste 3 2 0 1 38 38 Demi-finale
Championnat de France de première division Coupe de France
1937 2e 41 17 ? ? ? ? ? Champion 2 2 0 0 44 20 Demi-finale
1938 4e 41 18 11 1 6 325 184 Demi-finale 2 1 0 1 37 27 Quart-de-finale
1939 4e 57 24 16 1 7 369 211 Demi-finale 1 0 0 1 8 24 Demi-finale

NotesModifier

  1. Bonnery 1996, p. 61
  2. a b c d e et f Bonnery 1996, p. 62

BibliographieModifier

Louis Bonnery, Le rugby à XIII le plus français du monde : Annexe 3 Bordeaux XIII, Limoux, Cano&Franck, , 489 p. (ASIN B000X3Z932), « Sur la Route de Vichy », p. 61-62.  

Autres notes et référencesModifier

  1. d'après l'ouvrage de Louis Bonnery, le rugby à XIII le plus français du monde.
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. Une grande équipe vient de se constituer à Bordeaux, François Larramendy, Paris-Soir, le 29 septembre 1934.
  4. « A la gloire du rugby », sur http://martigues.rugby13.free.fr, (consulté le 23 juillet 2019)