André Carrère (rugby, 8 mai 1932)

André Carrère

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet André Jean Joseph Carrère
Naissance
à Pau (France)
Décès (à 77 ans)
à Le Porge (France)
Surnom La Torpille, la Cisaille
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
XV
 ??-??
XIII
??-??
??-??
??-??
??-??
??-??

Pau

Libourne
Bordeaux
Lézignan
Saint-Gaudens
Bordeaux-Facture
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1951-1962Drapeau : France France31 (?)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

André Carrère (surnommé l'arrière suicide), né le à Pau et décédé le [1] au Porge[2], était un joueur français de rugby à XIII. Après avoir débuté au rugby à XV à la section paloise, il passe au rugby à XIII à l'âge de 19 ans. Il joue d'abord à Libourne, à Bordeaux (champion de France 1954), puis au FC Lézignan (à partir de 1958), à Saint-Gaudens et enfin à Bordeaux-Facture. Cet arrière a été 31 fois international français de 1951 à 1962. Il a été fait Chevalier de la Légion d'honneur.

BiographieModifier

André Carrère fait partie du trio magique de la Section paloise composé de Jean Hatchondo et Antoine Jimenez[3].

Il passe à XIII et s'illustre ensuite sous les couleurs de Bordeaux et Lézignan.

En 2011, un auteur le considère comme le plus « grand arrière offensif », connu particulièrement pour ses « plaquages dévastateurs »[3].

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. André Carrère n'est plus, lindependant.com
  3. a et b Aimé Mouret, Le Who's who du rugby à XIII, Toulouse, Éditions de l'Ixcea, , 291 p. (ISBN 978-2-84918-118-8), « Carrère André », p. 59

Liens externesModifier