Championnat de France de rugby à XIII 1947-1948

Championnat de France de première division
1947-1948
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) Ligue française de rugby à XIII
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date de 1947 au
Participants 14 équipes

Palmarès
Vainqueur Roanne
Finaliste Carcassonne

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XIII 1947-48 oppose pour la saison 1947-1948 les meilleures équipes françaises de rugby à XIII au nombre de quatorze.

Liste des équipes en compétitionModifier

Quatorze équipes participent au championnat de France de première division .

Déroulement de la compétitionModifier

Classement de la première phaseModifier

Tableau incomplet

Rang Club J V N D Pts
1 Carcassonne 26 ? ? ? 72
2 Roanne 25 ? ? ? 66
3 Marseille 25 ? ? ? 64
4 Albi 26 ? ? ? 60
5 XIII Catalan 26 ? ? ? 59
6 Cavaillon 26 ? ? ? 54
7 Bordeaux 24 ? ? ? 52
8 Villeneuve-sur-Lot 25 ? ? ? 46
9 Avignon 23 ? ? ? 41
10 Lézignan 25 ? ? ? 41
11 Lyon-Villeurbanne 23 ? ? ? 36
13 Paris 23 ? ? ? 36
13 Libourne 23 ? ? ? 33
14 Toulouse 25 ? ? ? 32

Tableau finalModifier

Demi-finales Finale
 Le à Perpignan      Le à Marseille
 Roanne  16
 Marseille  11  
 Roanne  3
 Le à Toulouse
   Carcassonne  2
 Carcassonne  7
 Albi  0  

FinaleModifier

Feuille de match
Roanne 3 - 2 Carcassonne

(mt : 0 - 2)

Le dimanche à Marseille

Homme du match :

Points marqués :

  • Roanne : 1 essai de Taillantou (57e)
  • Carcassonne : 1 drop de Puig-Aubert (31e)

Évolution du score : 0-2 (m.t.), 3-2

Arbitre :

Spectateurs : 20 000 spectateurs

Composition des équipes :

Devant un public venu nombreux à Marseille avec 20 000 spectateurs, Roanne et Carcassonne se livrent un remake de la finale de la saison précédente[1].

La première période de cette finale est dominé par Carcassonne jouant avec le vent dans le dos, mais se heurte à une défense de Roanne hermétique. Un drop de 45 mètres inscrit à la 31e par Puig-Aubert ouvre le score en faveur des Canaris 2-0[2].

La seconde période est à l'avantage de Roanne qui cette fois-ci joue avec le vent. La charnière de Roanne, Taillantou-Dufort, imprime le rythme du match et marque un essai par le premier nommé à la 57e minute bien servi par Robert Dauger[1]. Bien que Carcassonne parvient à s'infiltrer dans la défense de Roanne, elle ne marque pas d'autres points en raison d'erreurs de transmission ou de réception[2] à l'image d'une échappée de Bergèse épaulée par Frédéric Trescazes qui transmet à Jep Maso qui ne parvient pas à marquer à la 73e minute[1].

Ce score final de 3-2 permet à Roanne de soulever son deuxième titre de Champion de France d'affilée face au même adversaire en finale[2].

Effectifs des équipes présentesModifier

Joueurs 1947-1948
Club Joueur star Club Joueur star
Roanne
  Robert Abadié
  Jean Barreteau
  Lucien Barris
  Brunel
  Raymond Contrastin
  Joseph Crespo
  Robert Dauger
  René Duffort
  Vincent Martimpé-Gallart
  Robert Pouy
  Henri Riu
  Pierre Taillantou
  Tardif
  Vernis
Entraîneur :   Robert Samatan
Carcassonne
  Jean Albert
  Félix Bergèse
  Germain Calbète
  Cassou
  Firmin
  Marcel Gacia
  Roger Guilhem
  Louis Llari
  Martin Martin
  Jep Maso
  Louis Mazon
  Henri Moutou
  Pastor
  Jean Poch
  Édouard Ponsinet
  Puig-Aubert
  Justin Py
  Taillan
  Fernand Thomas
  Frédéric Trescazes
Entraîneur :   Antoine Blain
Marseille
  André Béraud
  Élie Brousse
  Paul Césard
  Costa
  Dachs
  Jean Dop
  Henri Durand
  Fachan
  Guerra
  André Hatchondo
  Marius Miseroux
  Ulysse Négrier
  Raoul Pérez
  Rodriguez
  André Rouzaud
  Tajan
Entraîneur :   Jean Duhau
Albi
  Gabriel Berthomieu
  Blanc
  Bernard Cesses
  Gaston Combes
  Desplats
  Charles Galaup
  Paillères
  Rouanet
XIII Catalan
  Abelanet
  Robert Casse
  Guy Cassini
  Michel Cayrol
  Gaston Comes
  Paul Dejean
  Pierre Drevet
  Labadie
  Montagne
  Marcel Piques (d'Albi)
  Georges Salles
  Serre
  Francis Thubert
  Ambroise Ulma
Entraîneur :   François Noguères
Cavaillon
  Michel Lopez
  Pagnetti
  Saurel
Entraîneur :   Michel Lopez
Bordeaux-Bayonne
  José Audignon
  Paul Bartoletti
  Maurice Brunetaud
  Robert Caillou
  Castagnet
  Dehez
  Raymond Detchart
  Christian Duplé
  Ithurbide
  Lamouliatte
  Odé Lepes
  Denis Martiquet
  Montalibet
  Simko
  Henri Sorondo
Villeneuve-sur-Lot
  Gaston Calixte
  Liénart
  Marès
  Maussacré
Avignon
  André Béraud
  Clareton
  Chastan
  Cotte
  Jacques Fabre
  Fourier
  Gonon
  Jullian
  R. Pélissier
  Rangotte
  François Rivière
  Trulius
  Viviane
Entraîneur :   François Rivière
Lézignan
  Gilbert Bertrand
  Daudé
  Subias
  Trières
Lyon
  Dadis
  Cazade
  Delmotte
  Robert Joly
  Georges Minjat
  François Montrucolis
  Tardits
Entraîneur :   René Barnoud
Paris
  Auclair
  Bichendaritz
  Brousse
  Carvalho
  Crabos
  Darget
  Fitte
  Hirigoyen
  Inza
  Robert Joanblanq
  Albert Kaemph
  Laborde
  Marcel Mentèche
  André Moreau
  Roland Moreau
  Sallet
  Schlimans
  Marcel Volot
Entraîneur :   André Hiriat
Toulouse
  Bombail
  Canillar (ex Pau XV)
  Cazerivière
  Marty
  Sabarthez

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c L'encyclopédie du Treize magazine, André Passamar, Treize magazine, 1983.
  2. a b et c S'ils avaient joué à XV, les Carcassonnais, battus par Roanne, auraient été champions de France 1948 !, L'humanité, le 4 mai 1948.

Lien externeModifier