Championnat de France de rugby à XIII 1947-1948

Championnat de France de première division
1947-1948
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) Ligue française de rugby à XIII
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date de 1947 au
Participants 14 équipes

Palmarès
Vainqueur Roanne
Finaliste Carcassonne

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XIII 1947-48 oppose pour la saison 1947-1948 les meilleures équipes françaises de rugby à XIII au nombre de quatorze.

Liste des équipes en compétitionModifier

Quatorze équipes participent au championnat de France de première division .

Déroulé de la compétitionModifier

Classement de la première phaseModifier

Tableau incomplet

Rang Club J V N D Pts
1 Carcassonne 26 ? ? ? 72
2 Roanne 25 ? ? ? 66
3 Marseille 25 ? ? ? 64
4 Albi 26 ? ? ? 60
5 XIII Catalan 26 ? ? ? 59
6 Cavaillon 26 ? ? ? 54
7 Bordeaux 24 ? ? ? 52
8 Villeneuve-sur-Lot 25 ? ? ? 46
9 Avignon 23 ? ? ? 41
10 Lézignan 25 ? ? ? 41
11 Lyon-Villeurbanne 23 ? ? ? 36
13 Paris 23 ? ? ? 36
13 Libourne 23 ? ? ? 33
14 Toulouse 25 ? ? ? 32

Tableau finalModifier

Demi-finales Finale
 Le à Perpignan      Le à Marseille
 Roanne  16
 Marseille  11  
 Roanne  3
 Le à Toulouse
   Carcassonne  2
 Carcassonne  7
 Albi  0  

FinaleModifier

Feuille de match
Roanne 3 - 2 Carcassonne

(mt : 0 - 2)

Le dimanche à Marseille

Homme du match :

Points marqués :

  • Roanne : 1 essai de Taillantou (57e)
  • Carcassonne : 1 drop de Puig-Aubert (31e)

Évolution du score : 0-2 (m.t.), 3-2

Arbitre :

Spectateurs : 20 000 spectateurs

Composition des équipes :

Devant un public venu nombreux à Marseille avec 20 000 spectateurs, Roanne et Carcassonne se livrent un remake de la finale de la saison précédente[1].

La première période de cette finale est dominé par Carcassonne jouant avec le vent dans le dos, mais se heurte à une défense de Roanne hermétique. Un drop de 45 mètres inscrit à la 31e par Puig-Aubert ouvre le score en faveur des Canaris 2-0[2].

La seconde période est à l'avantage de Roanne qui cette fois-ci joue avec le vent. La charnière de Roanne, Taillantou-Dufort, imprime le rythme du match et marque un essai par le premier nommé à la 57e minute bien servi par Robert Dauger[1]. Bien que Carcassonne parvient à s'infiltrer dans la défense de Roanne, elle ne marque pas d'autres points en raison d'erreurs de transmission ou de réception[2] à l'image d'une échappée de Bergèse épaulée par Frédéric Trescazes qui transmet à Jep Maso qui ne parvient pas à marquer à la 73e minute[1].

Ce score final de 3-2 permet à Roanne de soulever son deuxième titre de Champion de France d'affilée face au même adversaire en finale[2].

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c L'encyclopédie du Treize magazine, André Passamar, Treize magazine, 1983.
  2. a b et c S'ils avaient joué à XV, les Carcassonnais, battus par Roanne, auraient été champions de France 1948 !, L'humanité, le 4 mai 1948.

Lien externeModifier