Ouvrir le menu principal

Championnat de Belgique de football 1927-1928

compétition de football
Division d’Honneur
1927-1928
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 28e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du
au
Participants 14
Matchs joués 182 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 1

Palmarès
Tenant du titre R. CS Brugeois
Promu(s) en début de saison 2:
SC Anderlechtois
Liersche SK
Vainqueur R. Beerschot AC
Relégué(s) 2:
SC Anderlechtois
R. FC Brugeois
Buts 794 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Raymond Braine
Beerschot AC

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1927-1928 est la 28e saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division d'Honneur ».

Le Royal Beerschot Athletic Club ne laisse pas le suspense s'installer et fait cavalier seule tout au long de la saison. Le club anversois enlève haut la main son cinquième titre national avec un écart record dans un championnat à 14 équipes de 11 points d'avance sur son dauphin, à nouveau le Standard CL.

Par contre, en bas de tableau, on assiste à un long chassé-croisé pour la désignation du second descendant aux côtés du Sporting Club Anderlechtois rapidement distancé. Quatre formations terminent à égalité de points en fin de saison. Comme aucun point de règlement ne fixe encore des critères de départage, un « barrage à quatre » est organisé. Le Royal Football Club Brugeois n'y marque pas le moindre point et est dès lors relégué après 25 saisons de présence consécutives parmi l'élite.

Ce cas de figure amène par la suite la fédération belge à introduire un critère de départage en cas d'égalité de points. Ce sera le « plus petit nombre de défaites concédées ».

Clubs participantsModifier

Quatorze clubs prennent part à la compétition, autant que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1927-1928 du championnat de Division d'Honneur
# Nom[note 1] Mat. Ville Stade[note 2] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Sporting Club Anderlechtois 35 Anderlecht Stade Émile Versé 1927-1928 (1re) 5e Division 1 : 2e
2 Royal Antwerp Football Club 1 Anvers Bosuilstadion 1901-1902 (22e) 27e 11e
3 Royal Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel 1907-1908 (16e) 22e 2e
4 Berchem Sport 28 Berchem Grote Steenweg 1922-1923 (6e) 6e 5e
5 Royal Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges Stade du CS Brugeois 1899-1900 (24e) 24e 1er
6 Royal Football Club Brugeois 3 Bruges De Klokke 1898-1899 (25e) 26e 8e
7 Daring Club de Bruxelles Société Royale 2 Molenbeek Stade du Daring 1903-1904 (20e) 20e 4e
8 Royal Racing Club de Bruxelles 6[note 3] Uccle Vivier d'Oie 1926-1927 (2e) 27e 12e
9 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Stade Jules Otten 1913-1914 (10e) 10e 9e
10 Royal Racing Club de Gand 11 Gand Emmanuel Hielstadion 1923-1924 (5e) 14e 7e
11 Royal Standard Club Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin 1921-1922 (7e) 12e 3e
12 Liersche Sportkring 30 Lierre Lispersteenweg 1927-1928 (1re) 1re Division 1 : 1er
13 Racing Club de Malines 24 Malines Antwerpsesteenweg 1925-1926 (3e) 10e 10e
14 Union Saint-Gilloise Société Royale 10 Forest Stade du Parc Duden 1901-1902 (22e) 22e 6e

LocalisationsModifier

Localisation des clubs bruxelloisModifier

 
les 4 cercles bruxellois sont :
(5) Daring CB SR
(6) SC Anderlechtois
(7) Union SG SR
(10) R. Racing CB

Localisation des clubs anversoisModifier

 
les 3 cercles anversois sont :
(1) Royal Antwerp Football Club
(2) Beerschot AC
(3) Berchem Sport

Déroulement de la saisonModifier

Le Beerschot fait la course en têteModifier

Le R. Beerschot AC domine ce championnat de la tête et des épaules et occupe la tête du classement de la première à la dernière journée. En début de saison, les promus du Lierse et le Standard de Liège parviennent à s'accrocher aux anversois, les trois équipes se tenant en un point après six journées. Les lierrois s'effondrent ensuite complètement et ne marquent plus que trois points (une victoire et un partage) lors de leurs dix matches suivants, les mêlant durant deux semaines à la lutte pour le maintien. Lors de la douzième journée, programmée le 11 décembre 1927, a lieu le choc du championnat entre les deux premiers. Le Beerschot l'emporte largement 5-2 face au Standard et prend une avance de trois points sur son adversaire, ramenée à deux points la semaine suivante après le surprenant match nul sur le terrain d'Anderlecht, bon dernier. Dans leur sillage, après un début de championnat difficile (trois victoires et quatre défaites lors des sept premières journées), le Cercle de Bruges, champion en titre, revient à trois longueurs du Standard après la douzième journée.

Les écarts se maintiennent jusqu'à la 18e journée du championnat, disputée le 5 février 1928, qui voit les quatre premiers s'affronter. Le Standard, deuxième, est battu à Berchem, tandis que le Beerschot réduit les espoirs du Cercle de reconduire son titre en allant s'imposer largement 1-5 à Bruges. Les « groenzwart » alignent ensuite deux défaites et deux partages, perdant définitivement toute chance d'être champions.

Le 22 avril marque un tournant décisif dans le championnat. Ce jour-là, la quinzième journée de compétition, reportée à cause des intempéries au début du mois de janvier, est reprogrammée. Le Standard s'incline sèchement 7-2 au Cercle de Bruges, pendant que dans le même temps, le Beerschot s'impose facilement 4-0 contre La Gantoise. Avec sept points d'avance sur les liégeois et seulement trois rencontres à disputer, les Kielmen ne peuvent plus être rejoints et sont sacrés champions. Comme pour mieux accentuer leur victoire, le duel entre les deux premiers, joué la semaine suivante, est remporté par le Beerschot. En fin de saison, le matricule 13 termine avec 11 points d'avance sur le Standard qui termine sur le podium pour la troisième saison de suite. Le R. CS Brugeois, champion en titre, complète le trio de tête, trois points derrière le club de Liège.

Chassé-croisé pour le maintienModifier

À la mi-championnat, le SC Anderlechtois est largué par les autres équipes et déjà condamné à la relégation, mathématiquement acquise à trois journées de la fin du championnat. La lutte reste par contre palpitante pour l'attribution du deuxième siège descendant. Quatre équipes se tiennent de très près. Le RC de Malines compte 13 points, soit deux de plus que le Daring CB SR. Derrière ces deux équipes, le R. Racing CB et le R. FC Brugeois sont à égalité à la douzième place avec 9 unités. Trois anciens champions de Belgique sont donc en difficulté avant d'entamer le second tour.

Le Club Brugeois prend le meilleur départ après la trêve et dépasse les trois clubs qui le précédent. Mais ensuite, les « Bleus et Noirs » marquent le pas, subissant trois revers de rang. Au soir du , le RC de Malines, qui vient de s'incliner 1-0 au R. FC Brugeois, totalise 18 points tout comme son vainqueur du jour. Le Daring en a un de moins, alors que le Racing CB est avant-dernier avec 15 points.

Le Racing bruxellois semble très mal embarqué quand, huit jours plus tard, il s'incline très lourdement (2-8) contre la lanterne rouge anderlechtoise. Les Daringmen, vainqueurs 2-4 au RC de Malines et les Brugeois, auteurs d'un partage 1-1 dans le derby face au Cercle, semblent prendre une avance décisive.

Lors des trois rencontres suivantes, le Racing de Bruxelles obtient deux victoires, 1-3 à Berchem Sport et 3-1 contre le FC Brugeois, séparées par une sévère défaite 6-1 à La Gantoise. À une journée de la fin, il revient à un point des malinois et deux du Daring et du FC Brugeois. Ces derniers et le Racing comptent néanmoins un match de retard.

La dernière journée voit le Racing de Malines s'imposer 5-1 contre le RC de Gand tandis que FC Brugeois est logiquement battu (4-0) par un Beerschot à nouveau champion. Le derby bruxellois entre le Racing et le Daring se solde par un partage un but partout. Le Racing et le FC Brugeois comptent deux points de retard sur les deux autres clubs menacés avant de jouer leur match d'alignement.

Le , le Racing Club de Bruxelles s'impose (4-0) contre le Racing de Gand et obtient un sursis. Le R. FC Brugeois remporte son duel contre Anderlecht (4-2), relégué depuis plusieurs semaines le .

Barrage à quatreModifier

Quatre équipes terminent donc ex-aequo à la fin du championnat. Comme la fédération n'a pas prévu de critère pour départager de telles égalités, un mini-championnat à quatre est joué pour désigner le deuxième descendant. Les équipes se rencontrent une fois chacune, à chaque fois sur le terrain d'une autre équipe engagée dans ce barrage. Le Daring Club de Bruxelles se montre le plus fort et remporte ses trois matches. Le Racing Club de Malines et le Racing Club de Bruxelles se quittent sur un partage et disposent tous deux du Royal Football Club Brugeois. Ce dernier, avec trois défaites, termine dernier et est donc relégué en Promotion pour la première fois de son Histoire. Il quitte la Division d'Honneur après 25 saisons de présence ininterrompue, égalant le record du Racing CB.

La plus longue série en cours de présences de rang parmi l'élite belge devient alors celle du R. CS Brugeois (24 saisons) devant l'Antwerp et l'Union (22), puis le Daring (20).

RésultatsModifier

Résultats des rencontresModifier

Avec quatorze clubs engagés, 182 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AND ANT BEE BER CSB FCB DAR RCB LAG RCG LIE RCM STA USG
SC Anderlechtois 1-2 2-2 1-2 3-3 2-4 3-2 2-1 1-6 1-2 0-1 4-0 3-5 0-1
R. Antwerp FC 8-4 0-3 2-1 1-4 2-0 4-4 0-0 1-1 5-4 1-2 2-1 3-4 2-0
R. Beerschot AC 5-0 3-1 7-2 5-1 4-0 1-0 3-0 4-0 5-1 3-0 4-1 5-2 2-0
Berchem Sport 1-0 4-2 0-1 4-2 4-2 4-1 1-3 2-3 0-0 5-1 2-3 4-0 1-0
R. CS Brugeois 5-1 3-1 1-5 1-0 1-1 8-1 3-1 4-2 2-1 3-2 2-3 7-2 3-0
R. FC Brugeois 4-2 0-0 1-3 3-1 0-1 3-3 1-0 2-1 1-0 2-3 1-0 2-4 5-0
Daring CB SR 3-1 3-5 1-1 0-0 0-1 2-3 4-3 2-0 3-2 3-0 2-0 0-3 0-0
R. Racing CB 2-8 6-1 2-6 3-2 6-1 3-1 1-1 1-2 4-0 5-3 2-2 2-3 2-0
ARA La Gantoise 5-1 2-3 2-3 1-1 1-4 4-2 1-3 6-1 3-1 0-0 3-2 3-3 4-1
R. RC de Gand 4-1 1-1 2-3 5-0 4-1 5-1 3-0 2-0 1-0 3-2 1-4 2-2 4-2
Liersche SK 3-1 3-1 1-2 0-1 1-3 3-0 3-1 2-2 5-1 4-0 3-1 1-0 1-0
RC de Malines 4-2 3-3 1-2 2-4 3-0 3-1 2-4 2-1 5-2 5-1 6-1 1-2 3-4
R. Standard CL 5-1 5-0 2-3 1-0 5-2 5-0 3-1 2-2 3-2 6-0 7-1 7-2 6-1
Union St-Gilloise SR 2-1 2-1 3-0 1-3 2-3 3-3 3-0 0-0 2-3 4-0 3-2 5-0 7-3
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Évolution du classement journée par journéeModifier

La seconde moitié du championnat est perturbée par des remises générales et ponctuelles, dues notamment aux mauvaises conditions climatiques durant l'hiver. Ainsi, la quinzième journée, programmée début janvier, est jouée le 22 avril, à l'exception de la rencontre Lierse-FC Brugeois qui est disputée le 12 février, juste avant la 20e journée. La 22e journée, prévue début mars, est disputée le 13 mai, après la dernière journée de compétition. Les 17 et 20 mai ont enfin lieu deux matches remis de la quatorzième journée de compétition.

Évolution journée par journée des positions au classement
Club/Journée 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
R. Beerschot AC 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
R. Standard CL 9 6 4 2 3 3 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
R. CS Brugeois 3 9 5 10 6 7 9 7 4 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3
Berchem Sport 2 5 8 6 5 5 4 6 10 6 5 6 5 5 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4
Liersche SK 7 3 2 3 2 2 3 3 3 3 4 4 6 8 9 10 6 9 6 6 5 5 6 5 6 5
ARA La Gantoise 11 12 9 8 4 4 8 11 9 8 9 8 4 6 5 5 5 5 5 5 6 6 7 7 8 6
R. Antwerp FC 8 4 7 12 13 12 11 12 12 11 11 10 9 4 6 6 8 8 9 8 7 7 5 6 5 7
Union St-Gilloise SR 6 2 6 11 7 8 5 4 5 7 8 7 8 10 10 9 11 12 12 12 12 11 8 9 9 8
R. RC de Gand 5 8 3 4 8 10 12 13 13 13 12 12 11 11 12 11 12 10 10 9 10 12 9 8 7 9
RC de Malines 14 13 11 13 11 13 10 9 7 5 6 5 7 7 8 8 9 7 7 7 8 10 12 12 12 10
R. Racing CB 12 10 13 7 10 6 6 5 6 9 10 11 12 12 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 11
Daring CB SR 13 11 12 9 12 11 13 10 8 10 7 9 10 9 7 7 10 11 11 11 11 8 11 11 10 12
R. FC Brugeois 4 7 10 5 9 9 7 8 11 12 13 13 13 13 11 12 7 6 8 10 9 9 10 10 11 13
SC Anderlechtois 10 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14

Leader du classement journée par journéeModifier

K Beerschot VAC 

Classement finalModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. BEERSCHOT AC 48 26 23 2 1 85 26 +59
2 R. Standard CL 37 26 17 3 6 90 55 +35
3 R. CS Brugeois T 34 26 16 2 8 69 55 +14
4 Berchem Sport 27 26 12 3 11 49 45 +4
5 Liersche SK   26 26 12 2 12 48 54 -6
6 ARA La Gantoise 24 26 10 4 12 59 58 +1
7 R. Antwerp FC 24 26 9 6 11 52 64 -12
8 Union Royale St-Gilloise 23 26 10 3 13 46 54 -8
9 RC de Gand 23 26 10 3 13 49 60 -11
10 RC de Malines 22 26 10 2 14 61 65 -4
11 R. Racing CB 22 26 8 6 12 53 58 -5
12 Daring CB SR 22 26 8 6 12 44 58 -14
13 R. FC Brugeois 22 26 9 4 13 43 59 -16
14 SC Anderlechtois   10 26 4 2 20 46 82 -36
Légende
  • Champion de Belgique 1928
  • Club participant au barrage pour le maintien
  • Club relégué pour la saison suivante
Abréviations

T : Tenant du titre 1927
  : nouveau venu depuis la saison précédente

Barrage pour désigner le second descendantModifier

Date Match Résultat Stade
Daring CB SR-R. Racing CB 2-0 Antwerpsesteenweg
R. FC Brugeois-RC de Malines 0-4 Stade du Daring
Daring CB SR-RC de Malines 2-1 De Klokke
R. FC Brugeois-R. Racing CB 1-2 Stade du Daring
R. Racing CB-RC de Malines 2-2 Stade du Daring
Daring CB SR-R. FC Brugeois 3-1 Antwerpsesteenweg

Classement du barrageModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Daring CB SR 6 3 3 0 0 7 2 +5
2 RC de Malines 3 3 1 1 1 7 4 +3
3 R. Racing CB 3 3 1 1 1 4 5 -1
4 R. FC Brugeois 0 3 0 0 3 2 9 -7

Meilleur buteurModifier

  Raymond Braine (R. Beerschot AC) avec 35 buts[2]. Il est le quatorzième joueur belge différent à être sacré meilleur buteur de la plus haute division belge.

Classement des buteursModifier

Le tableau ci-dessous reprend les 29 meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des 29 meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1.   Raymond Braine R. Beerschot AC 35 18
2.   François Ledent R. Standard CL 25 23
3.   Guillaume Ulens R. Antwerp FC 22 26
4.   Pierre Mertens R. Beerschot AC 21 25
5.   Julien Lammens ARA La Gantoise 20 24
6.   Gérard Devos R. CS Brugeois 18 21
=.   Ferdinand Adams SC Anderlechtois 18 21
=.   René Ledent R. Standard CL 18 25
9.   Raymond Desmedt Daring CB 17 25
=.   Jan Diddens RC de Malines 17 25
11.   Léon De Coninck ARA La Gantoise 16 25
12.   Lucien Fabry R. Standard CL 15 26
=.   Jacques Moeschal R. Racing CB 15 25
14.   Jean Van Rinsveld SC Anderlechtois 14 21
=.   Arthur Van der Cruyssen R. RC de Gand 14 23
=.   Jean Jodart R. Racing CB 14 24
17.   Louis Versyp R. FC Brueois 13 26
18.   Fernand Wertz R. Antwerp FC 12 23
=.   Georges Mertens Union Saint-Gilloise SR 12 24
=.   Robert Heyse R. RC de Gand 12 24
21.   Victor Frankignoulle Union Saint-Gilloise SR 11 20
=.   Arthur Ruysschaert R. RC de Gand 11 22
=.   Michel Vanderbauwhede R. CS Brugeois 11 24
=.   Léon Vandevoorde R. FC Brueois 11 25
=.   Henri Van Poucke R. CS Brugeois 11 26
26.   Bernard Voorhoof Liersche SK 10 20
=.   Frans Vanden Ouden Berchem Sport 10 22
=.   Guillaume Mossoux RC de Malines 10 23
=.   Georges De Spae ARA La Gantoise 10 25

Récapitulaitf de la saisonModifier

Répartition des clubs partitipants par province
  Région flamande (9) Province de Brabant (4)[noteDuModele 1]   Région wallonne (1)
  Province d'Anvers 5   Région de Bruxelles-Capitale 4   Province de Hainaut 0
  Province de Flandre-Occidentale 2   Province du Brabant flamand 0   Province de Liège 1
  Province de Flandre-Orientale 2   Province du Brabant wallon 0   Province de Luxembourg 0
  Province de Limbourg 0     Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégationModifier

Le SC Anderlechtois, qui venait de remonter, et le R. FC Brugeois sont relégués.

Le Club Brugeois est ainsi le troisième ancien champion de Belgique à être relégué de la plus haute division, après le Football Club Liégeois et le Racing CB.

Du deuxième niveau, le FC Malinois et le R. Tilleur FC gagnent le droit de remonter dans la plus haute division.

Débuts en Division d'HonneurModifier

Un club fait ses débuts dans la plus haute division belge. Il est le 32e club différent à y apparaître.

Bilan de la saisonModifier

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 1927-1928
Champion R. Beerschot AC (5e titre)
Dauphin R. Standard CL
Promotions et relégations
Promus en Division d'Honneur FC Malinois
R. Tilleur FC
Relégués en Division 1 R. FC Brugeois
SC Anderlechtois

AnnexesModifier

NotesModifier

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Certains terrains renseignés doivent encore faire l'objet de vérifications/confirmations.
  3. Le Racing CB fusionne en 1963 avec le White Star AC (matricule 47) pour former le R. Racing White. La veille de la fusion, le Racing échange son matricule avec le FC La Rhodienne (matricule 1274), pour ne pas voir le matricule 6 disparaître. Il est donc toujours « actif », mais n'est plus porté par le même club.

RéférencesModifier

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1927-28 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 20 août 2014)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1927-1928 », sur Belgium Soccer History, (consulté le 12 juin 2014)

BibliographieModifier

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externesModifier