Ouvrir le menu principal
La course Protos 2 litres de Dijon-Prenois en 2007.

Le Championnat VdeV est un championnat de course automobile fondé en 1992 et arrêté en 2019 qui regroupait plusieurs courses d'endurance et de sprint en utilisant des véhicules modernes et historiques.

L'inventeur, promoteur et organisateur de ce championnat est le pilote et ingénieur Eric van de Vyver[1]. L'ambiance de cette compétition est marquée par la convivialité dans le respect des règlements FFSA et FIA, ce qui permet à la fois d'y croiser des gentlemen driver et des jeunes pilotes découvrant la compétition de voitures de sport.

Sommaire

HistoireModifier

Tout d’abord mécanicien au GLAM de Velizy-Villacoublay sur les avions présidentiels dont il devient le responsable de l’entretien, Eric van de Vyver participe à ses premières courses en rallye en tant qu’amateur. Il organise ses premières épreuves sous forme associative en prenant des responsabilités au sein de l’ASAVE (Association sportive automobile des véhicules d’époque) au milieu des années 1980.

C'est en 1992, et contre l'avis général négatif, qu'Eric van de Vyver organise la première course d'endurance VHC (véhicules historiques de compétition) de 24 heures, Les 2 Tours d'Horloge, sur le circuit du Castellet, en créant l’association V de V Racing Team. Jusqu’en 2000, il organise plusieurs courses d'endurance historique dans toute l’Europe en en créant sa propre société, V de V Organisation. Cette année, il intègre le moderne à ses épreuves en organisant la première édition des 4 000 km de Nevers Magny-Cours, une course de 24 heures. Il fait face aux difficultés de lancer une nouvelle compétition. En effet, pour cette première édition, seulement treize voitures prennent le départ dont cinq appartiennent à Eric.

Il persévère et aujourd’hui, huit épreuves se déroulent chaque année, dont trois à l’étranger. Le moderne est en pleine santé avec deux challenges endurance distincts, les GT/Tourisme d’un côté et les Sport-prototypes de l’autre.

En historique, la FFSA a attribué dès 2002 le label Championnat de France Endurance VHC pour les voitures produites entre 1947 et 1965 participants aux épreuves organisées par V de V. La création du Challenge Endurance VHC en parallèle permet de faire courir sur les mêmes épreuves les voitures produites jusqu’en 1979 pour les Sport-Prototypes et 1981 pour les GT. Enfin, la création d’un plateau sprint monotype avec le Challenge Funyo et ses Sport Prototypes économiques et performants permet à V de V Sports de balayer l’ensemble des disciplines.

Faute de participants, les VdeV Series cessent en 2019 dans un contexte d'augmentation du nombre de championnats avec la création notamment des Ultimate Cup Series accueillant les mêmes clients que ceux du VdeV[2].

CatégoriesModifier

Endurance VHCModifier

Cette catégorie regroupe des véhicules historiques tels que des GT, Tourisme et Sport-prototype. Ce challenge a pris l'appellation de « Championnat de France FFSA » en 2002.

Endurance GT/Tourisme/LMP/PFVModifier

Cette catégorie regroupe des voitures modernes utilisées dans les divers championnats de GT et de Tourisme. Elle est complétée par des prototypes LMP3 ou des voitures spécifiques comme la Renault R.S.01 et la Foenix de Solution F[3].

Endurance Proto CNModifier

Cette catégorie regroupe des Sport-prototypes limités à 2 000 cm3 de marques Radical, Norma, Ligier, Wolf...

Challenge Funyo VdeVModifier

Cette catégorie est une formule mono-marque basée sur les voitures fabriquées par YO Concept. Après les Funyo 4 RC[4], ce sont désormais les Funyo 5[5] et Funyo SP05[6] qui participent à ce challenge.

Challenge Monoplace VdeVModifier

Cette catégorie regroupe des anciennes monoplaces utilisées en Formule 3, Formule Renault, Formule Ford, Formule BMW, Formule Campus...

GalerieModifier

PalmarèsModifier

Saison Endurance VHC Endurance GT/Tourisme Endurance LMP3/PFV Endurance Proto CN Challenge Funyo VdeV Challenge Monoplace VdeV
2007   Miguel Langin
  Bernard Moreau
  Pierre Benoist
  Jean-Paul Pagny
  Rob Croydon
2008   Patrick Biehler
  Marc de Siebenthal
  Jean-Paul Pagny   Julien Schell
  David Caussanel
  Jacques Fontbonne
2009   Miguel Langin
  Bernard Moreau
  David Loger
  Éric Mouez
  Philippe Mondolot
  David Zollinger
  David Monclair
2010   Miguel Langin
  Bernard Moreau
  Pascal Gibon
  Christophe Bourret
  Philippe Mondolot
  David Zollinger
  François Heriau   Philippe Haezebrouck
2011   Miguel Langin
  Bernard Moreau
  Anthony Pons   Philippe Mondolot
  David Zollinger
  Marc-Antoine Dannielou   Simon Gachet
2012   Miguel Langin
  Bernard Moreau
  Patrice Milesi   Sébastien Dhouailly
  Thomas Accary
  Nicolas Cannard   Philippe Haezebrouck
2013   Yann Le Calvez[7]   Pascal Gibon
  Jean-Philippe Belloc
  Philippe Mondolot
  David Zollinger
  Serge Heriau[8]   John Filippi[9]
2014   Peter Mülder
  Patrick Simon
  Patrice Lafargue
  Paul Lafargue
  Vincent Capillaire   Jean Quelet   Daniele Cazzaniga
2015   Jean-Paul Pagny
  Thierry Perrier
  Jean-Bernard Bouvet
  Thomas Accary
  Kevin Bole-Besançon
  Jean-Ludovic Foubert
  Romain Houllier   David Droux
2016   Alain Bazard   Jean-Paul Pagny
  Thierry Perrier
  Jean-Bernard Bouvet
  Jakub Śmiechowski
  Martin Hippe
  Alain Ferté
  Philippe Illiano
  Ander Vilariño
  Romain Houllier   Alex Peroni
2017   Bernard Moreau   David Loger
  Éric Mouez
  Jakub Śmiechowski
  Hendrik Still
  Alain Ferté
  Philippe Illiano
  Ander Vilariño
  Nicolas Cannard   Gilles Heriau
2018   Stéphane Enout
  Thierry Hamon
  Jean-Paul Pagny
  Thierry Perrier
  Jean-Bernard Bouvet
  Matthias Kaiser   Aurélien Robineau   Nicolás Varrone

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier