Ouvrir le menu principal

Julien Schell

pilote automobile français
Julien Schell
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Julien Schell, né le à Strasbourg, est un pilote automobile français. Il compte deux participations aux 24 Heures du Mans, en 2010 et 2014. Il est également le cofondateur de l’écurie Pegasus Racing.

BiographieModifier

En 1998, il fonde l'écurie Pegasus Racing avec Claude Shell[1],[2],[3].

En 2011, il s'engage en Le Mans Series dans la catégorie Formule Le Mans[4].

En 2010, il participe aux 24 Heures du Mans à bord de la Norma M200P de sa propre écurie ; sa course se solde par un abandon. En 2014, il est de retour dans la Sarthe, avec une Morgan LMP2 où il termine cette fois à la 18e place du classement général[5].

En 2014, il remplace Rémy Striebig pour la dernière manche de la saison de l'European le Mans Series : les 4 Heures d'Estoril[6].

En 2017, son écurie engage deux Ginetta G57-P2 en championnat VdeV où il y effectue un retour. Julien pilote l'une des deux autos en compagnie de Stéphane Raffin[7].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « PEGASUS RACING: WELCOME BACK TO THE WEC! », sur fiawec.org, (consulté le 11 mars 2017)
  2. Cécile Bonardel, « Présentation des engagés - LM P2 : Pegasus Racing (Morgan-Nissan) n°28 », sur lemans.org, (consulté le 11 mars 2017)
  3. « ELMS 2014. RETOUR DU PEGASUS RACING DE JULIEN SCHELL AVEC UNE MORGAN-NISSAN », sur autonewsinfo.com, (consulté le 11 mars 2017)
  4. « Entretien avec Julien Schell, co-leader avec Mirco Schultis et Patrick Simon du Pegasus Racing. », sur europeanlemansseries.com, (consulté le 11 mars 2017)
  5. « Palmares de Julien Schell aux 24H du Mans », sur www.les24heures.fr (consulté le 11 mars 2017)
  6. Samuel Gremaud, « ELMS, Estoril : Julien Schell remplace Rémy Striebig chez Pegasus Racing », sur fanswec.org, (consulté le 11 mars 2017)
  7. Laurent Mercier, « Julien Schell (Pegasus Racing) : “Un nouveau challenge et une nouvelle association” », sur endurance-info.com, (consulté le 11 mars 2017)

Liens externesModifier