Chabaka

pharaon égyptien

Chabaka
Image illustrative de l’article Chabaka
Fragment d'une statue de Chabaka
 Musée égyptien du Caire
Décès v. 702 avant notre ère
Période Basse époque
Dynastie XXVe dynastie
Fonction Pharaon d'Égypte et roi de Napata
Prédécesseur Piânkhy
Dates de fonction v. 716 à 702 avant notre ère
Successeur Chabataka
Famille
Père Kachta
Mère Pabatjma
Conjoint Mesbet
Enfant(s) Horemakhet
Deuxième conjoint Tabekenamon
Enfants avec le 2e conjoint Tanoutamon ?
Fratrie Piânkhy
Amenardis Ire
Abar
Peksater
Sépulture
Type Pyramide nubienne
Emplacement KU 15, à El-Kourrou

Chabaka est roi de Napata et pharaon, de -716 à -702. Il est le frère et successeur de Piânkhy.

Il épouse Mesbet et Tabekenamon. Il a deux enfants : Horemakhet et Tanoutamon (celui-ci sera roi à son tour, et d'ailleurs le dernier pharaon de leur dynastie, de -664 à -656, mais leur filiation commune demeure incertaine, puisque, pour certains spécialistes, c'est Chabataka, frère et successeur direct du présent, le père de Tanoutamon...). Il est enterré à El-Kourrou, sous la pyramide référencée KU 15, dans la nécropole royale.

RègneModifier

Dès sa deuxième année de règne, il rejoint Memphis, pour y affirmer son pouvoir, et se fait couronner pharaon. Il décide ensuite de marcher davantage vers le nord. Il écrase et met fin au règne de Bakenranef, le roi de Saïs (XXIVe dynastie). Il prend ainsi le contrôle de toute la vallée du Nil, du Dongola soudanais à la Méditerranée.

Il refait l’unité du pays en éliminant toutes les autres dynasties. Mais les Assyriens sont à nouveau menaçants, aux portes du delta oriental. Chabaka va agir avec courtoisie, à leur égard, et assure ainsi à l’Égypte une période de paix. Il est possible qu'il ait aussi conclu un accord de paix avec les Assyriens, préférable à un affrontement ouvert, sans grande chance de succès pour lui.

Dans le domaine religieux, il continue l’œuvre de Piânkhy, et prône le retour aux valeurs traditionnelles. À Karnak, il restaure la fonction de grand prêtre d'Amon, tombée en désuétude, et y installe son fils Horemakhet. La fonction de grand prêtre trouve une nouvelle dimension ; son pouvoir est divisé par celle, politique, des divines adoratrices d'Amon. Il couvre le pays de temples, mais surtout y redonne toute liberté aux différents cultes liés aux divinités égyptiennes. Il honore lui-même les dieux à Memphis et Thèbes. Il fait de nouvelles constructions à Karnak.

 
Pierre de Chabaka, trouvée à Memphis - British Museum

On lui doit la pierre de Chabaka, qui se trouve au British Museum. Lors d'une visite au temple de Ptah, Chabaka découvre avec horreur que les vers se sont attaqués au papyrus le plus sacré, où sont relatés l'accession d'Horus au trône d'Égypte et le mythe memphite du dieu créateur. Il donne l'ordre de graver sur-le-champ le texte restant, sur un bloc de basalte noir.

GénéalogieModifier

TitulatureModifier

SépultureModifier

 
Tête d'un ouchebti de Chabaka - Musée du Louvre