Nouri est une des nécropoles des souverains koushites. Elle est située à une dizaine de kilomètres à l'est du Gebel Barkal sur l'autre rive du Nil. C'est Taharqa, le cinquième roi de Napata, qui a décidé d'y faire construire sa pyramide plutôt qu'à el-Kourrou pour des raisons religieuses, ayant découvert qu'à certaines dates l'emplacement et l'orientation de la pyramide y favorisaient des effets de soleil telle l'ombre portée du Gebel Barkal[1]. Elle a ensuite été utilisée par les septième à vingt-troisième puis vingt-cinquième à vingt-septième rois de Napata en alternance avec la nécropole d'el-Kourrou.

Gebel Barkal, el-Kourrou et Nouri

George Andrew Reisner y a dirigé des fouilles, de 1913 à 1932, pour le compte de l'université Harvard et du musée des Beaux-Arts de Boston, dont les résultats ont été publiés par son assistant[2].

Les pyramides de Nouri ainsi que tous les autres monuments autour du Gebel Barkal ont été répertoriés en 2003 par l'UNESCO sur la liste du patrimoine mondial[3].

Pyramides de NouriModifier

Numéro Occupant Commentaire
Nu 1 Taharqa
Nu 2 Amanistabara-qo
Nu 3 Senkamenisken
Nu 4 Siaspi-qo
Nu 5 Malonaqen
Nu 6 Anlamani Sa chambre mortuaire contenait encore un grand sarcophage de granit orné d'inscriptions
Nu 7 Karakamani
Nu 8 Aspelta Deuxième plus grande pyramide. Sa chambre mortuaire contenait encore un grand sarcophage de granit orné d'inscriptions et décoré de reliefs
Nu 9 Aramatleqo
Nu 10 Amaninatakilebte
Nu 11 Malowijebamani
Nu 12 Arikamaninote
Nu 13 Harsijotef
Nu 14 Achariten
Nu 15 Nastasen
Nu 16 Talachamani
Nu 17 Baskakeren
Nu 18 Analmaaje
Nu 19 Nasakhma
Nu 20 Atlanersa
Nu 21 Reine Nom inconnu, peut-être Takahatenamon selon George Andrew Reisner
Nu 23 Reine ? Masalaye
Nu 24 Reine Nasalsa Mère d'Anlamani et d'Aspelta ; sa chambre mortuaire est richement décorée
Nu 25 Reine ? Maletaral
Nu 26 Reine Amanitakaye Épouse d'Aramatleqo et mère de Malonaqen
Nu 27 Reine Madiken Épouse d'Anlamani
Nu 28 Reine Henuttachebi Épouse d'Aspelta
Nu 29 Reine Pianchqew-qa Incertain
Nu 30 inconnu
Nu 31 Reine Sakaye
Nu 32 Reine Achrasan
Nu 33 Reine Nom inconnu
Nu 34 Reine Henutirdis
Nu 35 Reine Nom inconnu
Nu 36 Reine Atachebasken Épouse de Taharqa
Nu 37 Reine Nom inconnu
Nu 38 Reine Nom inconnu
Nu 39 Reine Maletasen Épouse d'Aramatleqo
Nu 40 Reine Makmale
Nu 41 Reine Maletetaral Épouse d'Atlanersa
Nu 42 Reine Asata Épouse d'Aspelta
Nu 43 inconnu
Nu 44 Reine Batahaliye Épouse d'Harsijotef
Nu 45 inconnu
Nu 46 inconnu
Nu 47 inconnu
Nu 49 inconnu
Nu 50 inconnu
Nu 51 inconnu
Nu 52 inconnu
Nu 53 Reine Yeturow Épouse d'Atlanersa
Nu 54 Reine Nom inconnu
Nu 55 Atamataka Épouse d'Aramatleqo
Nu 56 inconnu
Nu 57 Reine Pianchher
Nu 58 Reine Artaka Épouse d'Aspelta
Nu 59 Reine Malaqen Épouse (?) de Taharqa
Nu 60 Reine Nom inconnu
Nu 61 Reine Atasamalo Mère d'Harsijotef
Nu 71 inconnu
Nu 71 inconnu
Nu 73 inconnu
Nu 74 Pyramide ?
Nu 75 inconnu
Nu 76 inconnu
Nu 77 Pyramide ?
Nu 78 inconnu
Nu 79 inconnu
Nu 80 Pyramide ?
Nu 81 inconnu
Nu 82 inconnu

Notes et référencesModifier

  1. T. Kendall, « Why did Taharqa build his tomb at Nuri ? », Between the Cataracts. Proceedings of the 11th Conference for Nubian Studies, Varsovie,‎
  2. Dows Dunham, The Royal Cemeteries of Kush II, Nuri, Boston, Museum of Fine Arts,
  3. Gebel Barkal et les sites de Napata sur le site de l'UNESCO