Pharbaethos

Pharbaetos
Ville d'Égypte antique
Noms
Nom égyptien ancien Shednou (Šdnw (Štȝn) - Pr-Ḥr-mr.ty)
Nom grec Pharbaithos (Φάρβαιθος)
Nom autre ⲫⲁⲣⲃⲁⲓⲧ (Copte), Per-Harmerti
Nom actuel Horbeit
Administration
Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Région Basse-Égypte
Nome 11e : Nome du Taureau recensé (ḥsbw)
Démographie
Gentilé Pharbaethite
Géographie
Coordonnées 30° 44′ 03″ nord, 31° 37′ 14″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Égypte
Voir sur la carte administrative d'Égypte
City locator 14.svg
Pharbaetos
Géolocalisation sur la carte : Égypte
Voir sur la carte topographique d'Égypte
City locator 14.svg
Pharbaetos

Pharbaethos ou Pharbaetus est une ancienne ville d'Égypte antique située à l'emplacement de la ville actuelle d'Horbeit. Elle était la capitale du 11e nome de Basse-Égypte.

Pharbaethos est aujourd'hui un siège titulaire de l'Église catholique.

Situation géographiqueModifier

Le site de Pharbaethos est situé dans le delta du Nil à l'emplacement du village actuel de Hurbît (ou Horbeit), situé à quatre kilomètres au sud-est de la ville d'Abou Kabir[1],[2],[3].

La ville est mentionnée par les géographes grecs Hérodote, Pline l'Ancien, Étienne de Byzance et Ptolémée parmi les villes importantes de la région[4],[5].

HistoireModifier

Pharbaethos était l'une des principales étapes de la route d'Alexandrie à Péluse. Elle devient à l'époque chrétienne l'un des sièges épiscopaux de la province d'Égypte, comme d'autres villes importantes situées sur cet axe[6].

Jean de Nikiou relate dans ses chroniques que des clercs de la province ont mis à mort le gouverneur grec Théophile durant le règne de l'empereur byzantin Phocas[7].

Comme la plupart des anciens chefs-lieux de nomes de Basse-Égypte, Pharbaethos a disparu à l'époque moderne[1].

ToponymieModifier

La ville est désignée en grec ancien par le nom Φάρβαιθος (Phárbaithos), devenu Pharbaethos en latin[8]. Son nom provient du copte Horbeit[7].

A l'époque moderne, celle-ci est aussi connue sous le nom de Pharbaetus[7].

Siège épiscopalModifier

Durant l'AntiquitéModifier

Durant l'Antiquité tardive, Pharabaetos est un siège épiscopal de la province romaine d'Augustamnique Secunda, suffragant du diocèse de Léontopolis[7].

Son existence au IVe siècle est attestée à travers la liste des participants au concile de Nicée en 325. Son évêque, Arbition, figure parmi la liste des douze évêques de la province d'Égypte dont la présence est rapportée lors de l'événement[6].

À l'époque médiévaleModifier

Le théologien et orientaliste français Eusèbe Renaudot mentionne l'existence d'un évêque de Pharbaethos en 1086 nommé Theodorus dans son Historia patriarcharum alexandrinorum mais il est possible que celui-ci ait été évêque d'une ville portant le même nom située plus à l'ouest[9].

Siège titulaire de l'Église catholique à l'époque moderneModifier

Depuis 1889, Pharbaetus compte parmi les sièges titulaires de l'Église catholique[9].

Le titre d'évêque de Pharabetus n'a pas été décerné depuis la mort en 1986 de son dernier titulaire, Mgr Francisco Espino Porras, évêque auxiliaire émérite de Chihuahua (Mexique)[10].

Liste des évêques de PharbaetusModifier

Évêques grecsModifier

  • Arbition (vers 325)[11],[12]
  • Theodorus (1086)

Évêques titulairesModifier

Début Fin Nationalité Nom Fonction exercée
  France Stanislas-François Jarlin Vicaire apostolique de Pékin
  Italie Giacinto Gaudenzio Stanchi Vicaire apostolique de Changsha
  Royaume de Yougoslavie Smiljan Franjo Cekada Évêque auxiliaire de Sarajevo
  France Georges Debray Évêque coadjuteur de Meaux
  Mexique Francisco Espino Porras Évêque auxiliaire émérite de Chihuahua

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Victor Guérin, La France catholique en Égypte, Paris, Bibliothèque nationale de France, Collection XIX, , 236 p. (lire en ligne)
  • Félix Gaffiot, Dictionnaire illustré Latin-Français, Paris, Hachette, (lire en ligne), p. 1171

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b François Moriconi-Ebrard, « La pérennité des sites urbains en Égypte : 5 000 ans d'Histoire, entre extension et repli », Travaux de l'Institut de Géographie de Reims,‎ , p. 137-178 (lire en ligne)
  2. (en) « Pharbaithos (Egypt) 4 Horbeit - Φάρβαιθος », sur Topostext.org (consulté le 18 février 2021)
  3. Victor Guérin, La France catholique en Égypte, Paris, Bibliothèque nationale de France, Collection XIX, , 236 p. (lire en ligne)
  4. (en) « Pharbaithos (Horbeit) », sur Trismegistos.org (consulté le 18 février 2021)
  5. Pline l'Ancien (trad. Émile Littré), Histoire naturelle, Paris, Dubochet, Le Chevalier et Cie, (lire en ligne), p. 208-237
  6. a et b Annick Martin, « Athanase d’Alexandrie et l’Église d’Égypte au IVe siècle (328-373) », Publications de l'École Française de Rome,‎ (lire en ligne)
  7. a b c et d (en) The Catholic Encyclopedia. An International Work of Reference, New York, Robert Appleton Company, (lire en ligne), Article Pharbaetus
  8. Félix Gaffiot, Dictionnaire illustré Latin-Français, Paris, Hachette, (lire en ligne), p. 1171
  9. a et b (en) « Pharbaethus (Titular See) », sur Catholic-hierachy.org (consulté le 5 février 2021)
  10. (en) « Bishop Francisco Espino Porras † », sur Catholic-hierachy.org (consulté le 5 février 2021)
  11. (en) Klaas A. Worp, « A Checklist of Bishops in Byzantine Egypt », Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik,‎ , p. 283-318 (lire en ligne)
  12. F. Delmas, « Les Pères de Nicée et Le Quien », Revue des études byzantines,‎ , p. 87-92 (lire en ligne)

Articles connexesModifier