Ouvrir le menu principal

Château d'Heudicourt

château fort français

Château d'Heudicourt
Image illustrative de l’article Château d'Heudicourt
Le château depuis le pont d'entrée au-dessus des douves.
Période ou style Louis XIII
Type château
Début construction 1574
Propriétaire initial Michel Sublet
Destination initiale habitation
Propriétaire actuel Yves Esteve
Destination actuelle Résidence privée
Protection Logo monument historique Classé MH (1966)[1]
Coordonnées 49° 20′ 10″ nord, 1° 39′ 37″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Normandie
Région Normandie
Département Eure
Commune Heudicourt

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château d'Heudicourt

Le château d'Heudicourt est situé sur la commune d'Heudicourt, dans le département de l’Eure, en Normandie.

Le château (y compris la cour d'honneur, les douves et les jardins) fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [3].

Sommaire

La constructionModifier

Sur son emplacement actuel s'élevait, à l'époque de Dagobert, selon la tradition, un rendez-vous de chasse. Le château actuel fut construit par Michel Sublet, dont le père, originaire de Blois avait acquis le domaine en 1574. Il est bâti de briques et de pierre, avec des toitures en ardoise.

À l'origine, la construction était prévue sur les quatre côtés de la cour d'honneur actuelle, tandis que des douves sèches entouraient l'ensemble. De nos jours, le château n'occupe que la partie centrale du fond de la cour.

Historique des différents propriétairesModifier

 
Le château et les douves

Après la mort de Michel Sublet, en 1665, son fils prénommé Michel aussi lui succéda comme propriétaire du château. Il épousa en 1666 Bonne de Pons, nièce du maréchal d'Albret, amie intime de Madame de Maintenon. Un tableau de Mignard, conservé au château, les représente ensemble.

La propriété échut ensuite au fils de Michel Sublet, Pons Auguste, et ensuite à la fille de celui-ci, Madame de Belzunce.

La Révolution en fit une prison, et en 1798, madame de Belzunce céda le château à quatre notables parisiens. Elle mourut à Gournay-en-Bray en 1803. Un an plus tard, les quatre propriétaires vendirent la propriété à Martin-Roch-Xavier Esteve, qui était Trésorier du Gouvernement, et venait du Languedoc. Il entreprit la restauration du château en relevant les douves et le pont d'entrée, et en arasant les ailes latérales qui étaient en ruine. Il ajouta aussi une nouvelle façade en pierre de style classique au centre du bâtiment.

Martin Esteve qui avait été promu Trésorier général de la Couronne fut fait comte de l'Empire en 1809 par Napoléon. Mais en 1811, à la suite d'une querelle avec l'Empereur, il donna sa démission et se retira dans ses terres d'Heudicourt.

La famille Esteve est actuellement toujours propriétaire du domaine.

Le parcModifier

Le parc de 14 hectares est d'inspiration classique. Ses plans ont été dessinés à la fin du XVIIe siècle, avec bosquets, allées en étoile, théâtre de verdure, perspectives vers la campagne environnante protégées par les sauts-de-loup[4].

Au XIXe siècle, un jardin de plantes médicinales avait été aménagé pour fournir en simples la pharmacie du château.

La tempête de 1999 a provoqué la chute des alignements anciens et des grands cèdres plantés à proximité du château. Ceux-ci ont été reconstitués par la plantation de plusieurs centaines d'arbres et essences diverses.

Voir aussiModifier

NotesModifier