Ouvrir le menu principal

Catherine de Mayenne

duchesse de Mayenne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres des familles, voir : Maison de Lorraine et Maison Gonzague.
Catherine de Lorraine
Catherine de Lorraine, duchess of Mantua.JPG
Titre de noblesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Henriette de Savoie-Villars (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Enfants
Armoiries ducs de Mayenne.svg
blason

Catherine de Mayenne dite aussi Catherine de Lorraine était une noble française de la Maison de Lorraine-Guise, née en 1585 en France et morte le à Paris (France).

BiographieModifier

Catherine était le troisième enfant et la fille aînée du célèbre Mayenne, Charles de Mayenne, duc de Mayenne et d'Aiguillon et d'Henriette de Savoie-Villars, elle-même fille d'Honorat II de Savoie, comte puis marquis de Villars et de Sommerive.

Elle épousa, le , à Soissons, Charles Gonzague alors duc de Nevers et de Rethel et âgé de 18 ans.
Ils eurent six enfants :

Catherine participa activement à l'administration et l'ordonnancement des fiefs de son époux et de ses enfants. De plus, tout comme son mari, elle fut sincèrement pieuse et dévote. L'histoire a retenu, avant tout, les créations de fondations religieuses, monastères, abbayes ou églises, d'établissements d'enseignement, d'hôpitaux. Selon Hilarion de Coste (voir ci-après, lien externe du Siefar), le grand nombre des Eglises et des Monasteres qu'elle a bastis et fondez en divers endroits de ses terres, sont encore de bonnes marques de sa devotion et de sa pieté, et de celle du Duc de Nevers son mary.... De même, dans la ville nouvelle qu'ils créent en 1606 à Charles-ville, on voit un College de la Compagnie de Jesus, où la jeunesse est instruite à la pieté et aux bonnes lettres. Il y a encor un Convent de Capucins, estably et basty de leurs aumosnes et liberalitez. L'Hospital de la mesme ville est encor un asseuré témoignage de leur benignité et misericorde envers les pauvres. Il y a également un monastère carmélite « de l'observance », un monastère carmélite de Sainte Thérèse, un collège jésuite, un monastère du Saint-Sépulcre, un couvent franciscain, une église des Capucins, un grand prieuré de la Milice Chrétienne qui servit d'hôpital.

Catherine mourut dans son hôtel de Nevers, à Paris, en 1618, âgée de 33 ans. Elle fut enterrée dans la cathédrale de Nevers.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier