Catherine Vidal (théâtre)

femme de théâtre québécoise

Catherine Vidal, née le [1], est une femme de théâtre québécoise. Née de parents chiliens[2], elle est comédienne, marionnettiste, chanteuse et metteuse en scène[3].

Catherine Vidal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Distinctions
Œuvres principales

Formation et carrièreModifier

Diplômée du Conservatoire d'art dramatique de Montréal en interprétation en 1999[4], elle joue dans de nombreuses pièces au théâtre (Théâtre Catastrophe, Le Mort, Romances et Karaokés), ainsi qu'au théâtre musical (Les parapluies de Cherbourg, L'Homme de la Mancha, Code 99)[5] avant de se tourner vers la mise en scène.

En tant que metteuse en scène, elle se démarque et se fait connaître d’abord par des adaptations de textes littéraires tel Walser (2008), un collage de textes de l’auteur suisse Robert Walser et Le Grand Cahier d’Agota Kristof (2009)[6] qui lui vaut beaucoup de reconnaissance publique et critique. Par la suite, elle signe de nombreuses mises en scène en collaboration avec l’auteur Étienne Lepage. En 2015, elle fait ses débuts dans le spectacle pour marionnette avec Le Cœur en hiver, une adaptation de La reine des neiges de Hans Christian Andersen[7].

Elle est professeure invitée à l’École Supérieure de Théâtre de l’UQAM de 2016 à 2017[8] et professeure au Conservatoire d'art dramatique de Montréal de 2019 à 2020[9] .

Catherine Vidal est fondatrice de la compagnie de théâtre Cœur battant avec laquelle elle focalise son approche sur la compréhension et le sens des actions, réalités humaines multiples.

ThéâtreModifier

Mise en scèneModifier

Comédienne (théâtre musical)Modifier

Prix et distinctionsModifier

2020 : Première lauréate du prix Jovette-Marchessault visant la reconnaissance et le rayonnement de la contribution de femmes artistes du milieu théâtral montréalais[17].

2013 : Récipiendaire du prix de la Critique de l'Association québécoise des critiques de théâtre dans la catégorie Mise en scène - Montréal pour Des couteaux dans les poules de David Harrower[18],[19] .

RéférencesModifier

  1. « Le JEU des 40 : Catherine Vidal, metteure en scène », sur La Fabrique culturelle, (consulté le 24 novembre 2019)
  2. Alexandre Cadieux, « Après Le Grand Cahier - Catherine Vidal éclaire de son regard une figure méconnue de la littérature latino-américaine », sur Le Devoir, (consulté le 24 novembre 2019)
  3. Esther Hardy, « Catherine Vidal et son « Idiot » | Rencontre », sur atuvu.ca, (consulté le 24 novembre 2019)
  4. « Catherine Vidal », sur Jamais Lu (consulté le 24 novembre 2019)
  5. « CV Catherine Vidal », sur Agence Ginette Achim, (consulté le 27 novembre 2019)
  6. « Le ravissement de Catherine V. », sur JEU Revue de théâtre, (consulté le 25 mai 2020)
  7. Michelle Chanonat, « Le ravissement de Catherine V. », sur JEU revue de théâtre, (consulté le 26 novembre 2019)
  8. « Tous les diplômés - Montréal », sur Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec (consulté le 24 novembre 2019)
  9. « Liste des professeurs », sur Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, (consulté le 26 novembre 2019)
  10. « Catherine Vidal devant la déraison de la passion », sur Le Devoir (consulté le 25 mai 2020)
  11. « Les Amoureux : Je t’aime, moi non plus », sur JEU Revue de théâtre, (consulté le 25 mai 2020)
  12. « Je disparais : Partir, c’est mourir un peu », sur JEU Revue de théâtre, (consulté le 25 mai 2020)
  13. « «Chapitres de la chute»: tout ce qui monte… », sur Le Devoir (consulté le 25 mai 2020)
  14. « L’Idiot : Entre pulsion et raison », sur JEU Revue de théâtre, (consulté le 25 mai 2020)
  15. Christian Saint-Pierre, « Le chant du possible : L’Homme de la Mancha », sur érudit, (consulté le 27 novembre 2019)
  16. Conservatoire d'art dramatique de Montréal, « venez jouer - Collections », sur BAnQ (consulté le 27 novembre 2019)
  17. Caroline Montpetit, « Catherine Vidal, première lauréate du prix Jovette-Marchessault », sur Le Devoir, (consulté le 20 mai 2020)
  18. « Une mise en scène marquante », sur Actualités UQAM, (consulté le 26 novembre 2019)
  19. « Les Prix de la critique à Montréal », sur JEU Revue de théâtre, (consulté le 25 mai 2020)

Liens externesModifier