Canton de Val-Couesnon

canton français

Canton de Val-Couesnon
Canton de Val-Couesnon
Situation du canton de Val-Couesnon dans le département d'Ille-et-Vilaine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement(s) Fougères-Vitré (21)
Rennes (10)
Bureau centralisateur Val-Couesnon
Conseillers
départementaux
Aymar de Gouvion Saint Cyr
Aline Guiblin
2021-2028
Code canton 35 01
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 1801[3],[4]
2 : 22 mars 2015[2]
3 : 6 mars 2020[5]
Démographie
Population 37 582 hab. (2018)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 6 m
Max. 194 m
Superficie 557,10 km2
Subdivisions
Communes 24

Le canton de Val-Couesnon, prédédemment appelé canton d'Antrain, est une circonscription électorale française située dans le département d'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne.

HistoireModifier

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton d'Antrain est conservé et s'agrandit. Il passe de 10 à 31 communes[2].

À la suite du décret du , le canton change de nom au profit de canton de Val-Couesnon[5]. Le bureau centralisateur est fixé à Val-Couesnon.

ReprésentationModifier

Conseillers d'arrondissement du canton d'Antrain (de 1833 à 1940)Modifier

Le canton d'Antrain avait deux conseillers d'arrondissement.

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Augustin Le Hérissé
(1776-1839)
  Capitaine en retraite, maire d'Antrain (1830-1837)
1833   Victor Constant Savary
(1791-1852)
  Médecin, maire de Bazouges-la-Pérouse
1904 1911
(décès)
Fernand Selbert RG Notaire à Antrain
1904 1908
(décès)
Pierre-Jean Lahogue
(1856-1908)
Républicain Vétérinaire à Antrain
1908 1919 Pierre Trémoureux RG Négociant en bois, maire de Saint-Rémy-du-Plain
1919 1937
(décès)
Jean-Louis Berthelot
(1871-1937)
Républicain
radical
Maire de Rimou
1931 1937 Raoul-Paul Lahogue Républicain Vétérinaire, adjoint au maire d'Antrain
1937 1940 Théodore Bobon Radical Maire de Noyal-sous-Bazouges
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Lyla Thomas Fénigan
(1794-1865)[6]
  Conseiller à la Cour royale de Rennes
1848 1852 Aymé Barbier Légitimiste Avocat, propriétaire à Rennes
1852 1865
(décès)
Lyla Thomas Fénigan   Magistrat (conseiller à la cour impériale de Rennes)
1865 1871 Charles Baron Bonapartiste Avocat, juge de paix du canton d'Antrain
1871 1883 Marie-Joseph Delafosse Monarchiste Maire de Bazouges-la-Pérouse (1871-1910)
1883 1886
(démission)[7]
Ferdinand Baston de La Riboisière Républicain Ancien officier
Député (1882-1885 et 1919-1928)
Sénateur (1906-1919)
1886 1889 René Le Hérissé Gauche radicale Militaire - député (1886-1910), sénateur (1913-1920)
1889 1895 Marie-Joseph Delafosse Légitimiste Député (1889-1893)
Maire de Bazouges-la-Pérouse (1871-1910)
1895 1907
(décès)
Martin Métairie Républicain Trésorier-payeur général
1907 1940 Émile Ferron
(1874-1941)
PAPF-Rad. Industriel, négociant en cuirs, maire de Tremblay (1912-1941)
1943 1945 Joseph Coupel ? Maire d'Antrain-sur-Couesnon (1935-1944)
Nommé conseiller départemental en 1943[8]
Déclaré inéligible en 1944[9]
1945 1951 Jean-Marie Trocherie SFIO Ingénieur du service vicinal
1951 1976 Fernand Aupinel MRP puis DVD Notaire, maire d'Antrain (1945-1953)
1976 1988 Raymond Duval DVD Boulanger, maire de Bazouges-la-Pérouse (1965-1995)
1988 2001 Michel Lahogue DVG Vétérinaire, maire d'Antrain (1989-2008)
2001 2008 Daniel Prévost UMP Enseignant, maire de Bazouges-la-Pérouse (1995-2014), député (2002-2007)
2008 2015 Henri Rault DVG Éleveur, maire de Chauvigné (depuis 2001)

Le canton participe à l'élection du député de la sixième circonscription d'Ille-et-Vilaine.

Conseillers départementaux à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Aymar de Gouvion Saint-Cyr   DVD Employé (secteur privé)
Maire de Coglès puis des Portes-du-Coglais
2015 2021 Laëtitia Meignan   DVD Fonctionnaire de catégorie C
Adjointe au maire de Saint-Rémy-du-Plain
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Aymar de Gouvion Saint-Cyr   DVD Employé (secteur privé)
Maire des Portes-du-Coglais (depuis 2017)
Membre d'Agir
2015 2021 Aline Guiblin   DVD Employée
Adjointe au maire de Bazouges-la-Pérouse

Résultats détaillésModifier

Élections de mars 2015Modifier

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Henri Raultet Florence Rio-Danielouc (DVG, 33,11 %) et Aymar de Gouvion Saint-Cyr et Laëtitia Meignan (Union de la Droite, 32,67 %). Le taux de participation est de 53,03 % (13 514 votants sur 25 483 inscrits)[11] contre 50,9 % au niveau départemental[12] et 50,17 % au niveau national[13].

Au second tour, Aymar de Gouvion Saint-Cyr et Laëtitia Meignan (Union de la Droite) sont élus avec 50,09 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,64 % (6 012 voix pour 13 160 votants et 25 484 inscrits)[14].

Aymar de Gouvion Saint-Cyr a quitté LR. Il est membre d'Agir.

Élections de juin 2021Modifier

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[15]. Dans le canton de Val-Couesnon, ce taux de participation est de 36,6 % (9 708 votants sur 26 528 inscrits)[16] contre 34,85 % au niveau départemental[17]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Gaëtan Dubreil Jardin et Isabelle Lavastre (Union au centre et à gauche, 40,36 %) et Aymar de Gouvion Saint Cyr et Aline Guiblin (Union au centre et à droite, 38,64 %)[16].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[18], 34,98 % dans le département[17] et 37,65 % dans le canton de Val-Couesnon[16]. Aymar de Gouvion Saint Cyr et Aline Guiblin (Union au centre et à droite) sont élus avec 51,27 % des suffrages exprimés (4 726 voix pour 9 992 votants et 26 537 inscrits)[16],[19],[20].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton d'Antrain dans le département d'Ille-et-Vilaine avant 2015.

Le canton d'Antrain groupait dix communes. Contrairement à beaucoup d'autres cantons, le canton d'Antrain n'incluait aucune commune supprimée depuis la création des communes sous la Révolution[21].

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Antrain
(chef-lieu)
35004 35560 9,31 1 389 (2012) 149


Bazouges-la-Pérouse 35019 35560 58,18 1 844 (2012) 32
Chauvigné 35075 35490 17,71 804 (2012) 45
La Fontenelle 35113 35560 12,36 551 (2012) 45
Marcillé-Raoul 35164 35560 22,41 809 (2012) 36
Noyal-sous-Bazouges 35205 35560 14,83 385 (2012) 26
Rimou 35242 35560 13,28 346 (2012) 26
Saint-Ouen-la-Rouërie 35303 35460 21,12 796 (2012) 38
Saint-Rémy-du-Plain 35309 35560 14,87 839 (2012) 56
Tremblay 35341 35460 36,22 1 537 (2012) 42

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont à nouveau rattachées au canton d'Antrain auquel sont également rattachées les onze communes du canton de Saint-Brice-en-Coglès.

Composition depuis 2015Modifier

Lors du redécoupage de 2014, le nouveau canton d'Antrain comprenait trente-et-une communes entières[2].

À la suite des fusions, au , de Saint-Étienne-en-Coglès et de Saint-Brice-en-Coglès pour former la commune de Maen Roch, d'une part, et de Coglès, Montours et La Selle-en-Coglès pour former la commune des Portes-du-Coglais, d'autre part, le nombre de communes descend à vingt-huit. Le , les communes d'Antrain, de La Fontenelle, Saint-Ouen-la-Rouërie et Tremblay ont fusionné pour former la commune nouvelle de Val-Couesnon[5]. Le nombre de communes descend à 24.

Liste des 24 communes du canton de Val-Couesnon au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Val-Couesnon
(bureau centralisateur)
35004 CC Couesnon Marches de Bretagne 79,01 4 158 (2018) 53   
Andouillé-Neuville 35003 CC Val d'Ille-Aubigné 12,61 916 (2018) 73   
Aubigné 35007 CC Val d'Ille-Aubigné 2,20 481 (2018) 219   
Bazouges-la-Pérouse 35019 CC Couesnon Marches de Bretagne 58,18 1 832 (2018) 31   
Chauvigné 35075 CC Couesnon Marches de Bretagne 17,71 826 (2018) 47   
Feins 35110 CC Val d'Ille-Aubigné 20,35 996 (2018) 49   
Gahard 35118 CC Val d'Ille-Aubigné 24,96 1 497 (2018) 60   
Le Châtellier 35071 CC Couesnon Marches de Bretagne 13,43 435 (2018) 32   
Le Tiercent 35336 CC Couesnon Marches de Bretagne 3,70 179 (2018) 48   
Les Portes du Coglais 35191 CC Couesnon Marches de Bretagne 40,71 2 354 (2018) 58   
Maen Roch 35257 CC Couesnon Marches de Bretagne 39,11 4 921 (2018) 126   
Marcillé-Raoul 35164 CC Couesnon Marches de Bretagne 22,41 751 (2018) 34   
Montreuil-sur-Ille 35195 CC Val d'Ille-Aubigné 15,15 2 389 (2018) 158   
Mouazé 35197 CC Val d'Ille-Aubigné 8,39 1 661 (2018) 198   
Noyal-sous-Bazouges 35205 CC Couesnon Marches de Bretagne 14,83 382 (2018) 26   
Rimou 35242 CC Couesnon Marches de Bretagne 13,28 341 (2018) 26   
Romazy 35244 CC Couesnon Marches de Bretagne 7,18 251 (2018) 35   
Saint-Aubin-d'Aubigné 35251 CC Val d'Ille-Aubigné 23,52 3 859 (2018) 164   
Saint-Germain-en-Coglès 35273 CC Couesnon Marches de Bretagne 32,09 2 053 (2018) 64   
Saint-Hilaire-des-Landes 35280 CC Couesnon Marches de Bretagne 18,27 1 032 (2018) 56   
Saint-Marc-le-Blanc 35292 CC Couesnon Marches de Bretagne 22,76 1 661 (2018) 73   
Saint-Rémy-du-Plain 35309 CC Couesnon Marches de Bretagne 14,87 821 (2018) 55   
Sens-de-Bretagne 35326 CC Val d'Ille-Aubigné 30,82 2 560 (2018) 83   
Vieux-Vy-sur-Couesnon 35355 CC Val d'Ille-Aubigné 21,56 1 226 (2018) 57   
Canton de Val-Couesnon 3501 557,10 37 582 (2018) 67  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 4559 9319 8029 2088 7728 4288 9629 2709 300
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[22] puis population municipale à partir de 2006[23])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2018, le canton comptait 37 582 habitants[Note 2], en augmentation de 4,51 % par rapport à 2013 (Ille-et-Vilaine : +4,83 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
35 95937 582
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[24].)


BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[10].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 182
  2. a b et c Décret no 2014-177 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Ille-et-Vilaine.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Antrain », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 798.
  5. a b et c Décret no 2020-209 du 5 mars 2020 modifiant le décret no 2014-177 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Ille-et-Vilaine.
  6. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH072/PG/FRDAFAN83_OL0954052v001.htm
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le ).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le ).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets »  , sur Gallica, (consulté le ).
  10. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  11. « Résultats du premier tour pour le canton d'Antrain », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  12. « Résultats du premier tour pour le département d'Ille-et-Vilaine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  13. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  14. « Résultats du second tour pour le canton d'Antrain », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  15. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  16. a b c et d « Résultats pour le canton de Val-Couesnon », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  17. a et b « Résultats pour le département d'Ille-et-Vilaine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  18. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  19. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Val-Couesnon. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  20. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Val-Couesnon. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Navigation : cartes de Cassini », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales.
  22. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  24. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier