Ouvrir le menu principal

Canton de Selles-sur-Cher

canton français

Canton de Selles-sur-Cher
Canton de Selles-sur-Cher
Situation du canton de Selles-sur-Cher dans le département de Loir-et-Cher.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement(s) Romorantin-Lanthenay
Bureau centralisateur Selles-sur-Cher
Conseillers
départementaux
Christina Brown
Jacques Marier
2015-2021
Code canton 41 12
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 5 vendémiaire an X[2],[3]
(27 septembre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 21 597 hab. (2016)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Superficie 539,42 km2
Subdivisions
Communes 17

Le canton de Selles-sur-Cher est un canton français situé dans le département de Loir-et-Cher et la région Centre-Val de Loire.

Sommaire

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Selles-sur-Cher dans l'arrondissement de Romorantin-Lanthenay. Son altitude varie de 68 m (Selles-sur-Cher) à 168 m (Orçay).

HistoireModifier

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Selles-sur-Cher est conservé et s'agrandit. Il passe de 8 à 17 communes[4].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Marcou François Hyacinthe
Brisson
(1780-1847)
  Juge de paix, ancien maire de Selles-sur-Cher
Conseiller municipal de 1834 à 1847
1839 1848 Vincent Martinet   Propriétaire rentier, capitaine de la Garde Nationale de Romorantin
Propriétaire du château de la Morinière
Maire de Mur-de-Sologne (1852-1899)
1848 1870 Léon Romieu   Propriétaire, ancien chef de bataillon de la Garde Nationale
Maire de Selles-sur-Cher (1858-1870)
Propriétaire du château des Nouïes
1871 1874 Louis Romieu
(fils du précédent)
  Propriétaire du château des Nouïes à Selles-sur-Cher
1874 1886 Joseph Bodin Républicain Négociant et propriétaire
Maire de Selles-sur-Cher (1875-1881 et 1882-1883)
1886 1892 Firmin Métais Républicain Négociant à Paris, propriétaire
Conseiller municipal de Gy-en-Sologne
1892 1898 Louis Fossembas Républicain Notaire, maire de Selles-sur-Cher (1892-1896)
1898 1913
(décès)
Paul Menon Républicain Notaire à Selles-sur-Cher
Maire de Selles-sur-Cher (1899-1913)
1913 1940 Prudent Goudeau   Instituteur
Maire de Selles-sur-Cher (1913-1921)
1945 1963
(décès)
René Massacré Rad. Médecin
Maire de Selles-sur-Cher (1921-1959)
Président du Conseil général (1945-1959)
1963 1988 Kléber Loustau SFIO puis PS
puis UDF
Ancien ajusteur
Sous-préfet de Romorantin (1944-1946)
Maire de Selles-sur-Cher (1963-1989)
Député (1945-1958 et 1962-1968)
Président du Conseil général (1973-1988)
Ancien membre de Gouvernements (1956-1958)
1988 2008 Alain Quillout DVD Professeur de collège
Maire de Selles-sur-Cher (1989-1999)
2008 2015 Jean-Paul Pinon MoDem
puis NC-UDI
Médecin
Maire-adjoint de Selles-sur-Cher depuis 1989
Vice-président du Conseil général

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Christina Brown   LR Conseillère municipale de Villefranche-sur-Cher
Vice-Présidente du Conseil départemental, chargée de l'insertion et du revenu de solidarité active
2015 en cours Jacques Marier   LR Conseiller municipal de Pruniers-en-Sologne

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Hubert De Pirey et Josette Mazoyer (FN, 32,99 %) et Christina Brown et Jacques Marier (UMP, 18,39 %). Le taux de participation est de 54,24 % (8 319 votants sur 15 336 inscrits)[5] contre 53,42 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Christina Brown et Jacques Marier (UMP) sont élus avec 53,96 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 55,22 % (3 927 voix pour 8 468 votants et 15 335 inscrits)[8].

CompositionModifier

Avant 2015Modifier

Avant le redécoupage cantonal de 2014, le canton de Selles-sur-Cher, d'une superficie de 237 km2, était composé de huit communes [9].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Billy 41016 CC du Romorantinais et du Monestois 26,47 1 019 (2014) 38
Gièvres 41097 CC du Romorantinais et du Monestois 38,05 2 426 (2014) 64
Gy-en-Sologne 41099 CC Val-de-Cher-Controis 35,92 509 (2014) 14
Lassay-sur-Croisne 41112 CC Val-de-Cher-Controis 16,92 252 (2014) 15
Mur-de-Sologne 41157 CC du Romorantinais et du Monestois 50,50 1 505 (2014) 30
Rougeou 41195 CC Val-de-Cher-Controis 7,89 141 (2014) 18
Selles-sur-Cher 41242 CC Val-de-Cher-Controis 25,74 4 661 (2014) 181
Soings-en-Sologne 41247 CC Val-de-Cher-Controis 35,30 1 631 (2014) 46

Depuis 2015Modifier

Le nouveau canton de Selles-sur-Cher est composé des dix-sept communes suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Selles-sur-Cher
(bureau centralisateur)
41242 CC Val-de-Cher-Controis 4 661 (2014)
Billy 41016 CC du Romorantinais et du Monestois 1 019 (2014)
La Chapelle-Montmartin 41038 CC du Romorantinais et du Monestois 429 (2014)
Châtres-sur-Cher 41044 CC du Romorantinais et du Monestois 1 111 (2014)
Gièvres 41097 CC du Romorantinais et du Monestois 2 426 (2014)
Gy-en-Sologne 41099 CC Val-de-Cher-Controis 509 (2014)
Langon-sur-Cher 41110 CC du Romorantinais et du Monestois 835 (2014)
Lassay-sur-Croisne 41112 CC Val-de-Cher-Controis 252 (2014)
Maray 41122 CC du Romorantinais et du Monestois 231 (2014)
Mennetou-sur-Cher 41135 CC du Romorantinais et du Monestois 888 (2014)
Mur-de-Sologne 41157 CC du Romorantinais et du Monestois 1 505 (2014)
Orçay 41168 CC La Sologne des rivières 249 (2014)
Pruniers-en-Sologne 41185 CC du Romorantinais et du Monestois 2 418 (2014)
Saint-Julien-sur-Cher 41218 CC du Romorantinais et du Monestois 772 (2014)
Saint-Loup 41222 CC du Romorantinais et du Monestois 377 (2014)


Theillay 41256 CC La Sologne des rivières 1 329 (2014)
Villefranche-sur-Cher 41280 CC du Romorantinais et du Monestois 2 765 (2014)

DémographieModifier

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 21 776 habitants[10].

Évolution démographiqueModifier

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 1549 21010 05910 50810 36110 82011 25611 82111 991
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[11] puis population municipale à partir de 2006[12])
Histogramme de l'évolution démographique
 

Âge de la populationModifier

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, du canton de Selles-sur-Cher en 2009[13] ainsi que, comparativement, celle du département de Loir-et-Cher la même année[14] sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population du canton comporte 49,4 % d'hommes et 50,6 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge légèrement plus âgée que celle de la France métropolitaine[Note 1]. Il existe en effet 79 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse du canton est également inférieur à celui du département (0,83) et à celui de la région (0,95)[15].

Pyramide des âges du canton de Selles-sur-Cher en 2009 en pourcentage[13].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
9,3 
75 à 89 ans
12,9 
17,1 
60 à 74 ans
18,0 
19,9 
45 à 59 ans
19,0 
19,3 
30 à 44 ans
18,5 
14,1 
15 à 29 ans
12,8 
19,6 
0 à 14 ans
17,3 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2009 en pourcentage[16].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,5 
8,8 
75 à 89 ans
12,1 
15,4 
60 à 74 ans
16,1 
21,2 
45 à 59 ans
20,5 
19,6 
30 à 44 ans
18,7 
15,9 
15 à 29 ans
14,3 
18,6 
0 à 14 ans
16,8 

Notes et référencesModifier

Notes

  1. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'annLes résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

Références

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 170
  2. Notice communale de Selles-sur-Cher sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 0.
  4. a et b Décret no 2014-213 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de Loir-et-Cher.
  5. « Résultats du premier tour pour le canton de Selles-sur-Cher », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  6. « Résultats du premier tour pour le département de Loir-et-Cher », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  8. « Résultats du second tour pour le canton de Selles-sur-Cher », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  9. « Liste des communes du canton de Selles-sur-Cher », sur insee.fr (consulté le 7 décembre 2012)
  10. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  11. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  12. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  13. a et b « Évolution et structure de la population du canton de Selles-sur-Cher en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 7 décembre 2012)
  14. « Recensement de la population du département de Loir-et-Cher en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 7 décembre 2012)
  15. « Bases de données du recensement 2009 - départements et régions (à télécharger, 265 ko) », sur le site de l'Insee (consulté le 7 décembre 2012).
  16. « Résultats du recensement de la population de Loir-et-Cher en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 7 décembre 2012)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier