Cairn.info

éditeur de publications scientifiques

Logo de Cairn.info
Logo Cairn.info

Adresse www.cairn.info

www.cairn-int.info

Slogan Revues et ouvrages en sciences humaines et sociales
Commercial oui
Publicité non
Type de site Portail de référence pour les publications de sciences humaines et sociales
Langue français, anglais
Siège social Liège
Drapeau de la Belgique Belgique
Propriétaire Bibliothèque nationale de France, PUF, Belin, De Boeck, La Découverte et Érès.
Lancement 2005
État actuel En activité

Cairn.info est un portail web lancé en 2005 à l'initiative de quatre maisons d’édition - Belin, De Boeck, La Découverte et Érès - auquel la Bibliothèque nationale de France s'est associée en 2006, puis les Presses universitaires de France (PUF) en 2014 puis le groupe Madrigall (Gallimard, Flammarion) en 2020.

HistoireModifier

L'origine du projet remonte aux travaux menés par Marc Minon au sein du laboratoire Lentic de l'Université de Liège au sein duquel il travaille sur l'impact du numérique sur le monde de l'édition. Il décide d'appliquer les résultats de ses travaux en lançant un portail de revues en sciences humaines et sociales. En mai 2005 la société Cairn est créée avec un capital de 542 000 euros partagés entre Marc Minon, son associé Jean-Baptiste de Vathaire, les maisons d’édition Belin, De Boeck, La Découverte et Érès et des investisseurs institutionnels[1].

Au-delà des catalogues des éditeurs fondateurs, ce portail s'est progressivement ouvert aux catalogues de plus de cent cinquante éditeurs (privés, publics et associatifs), ce qui explique que Cairn diffuse aujourd’hui des revues issues du catalogue d'éditeurs comme Armand Colin, les Éditions de l'EHESS, des Presses de Sciences Po, de la Librairie Vrin, des éditions Lavoisier, Dalloz, Gallimard, Minuit, Le Seuil, de La Documentation française, etc. Depuis 2010, Cairn s'est par ailleurs ouvert à d'autres types de publications en sciences humaines et sociales, comme les ouvrages de recherches (ouvrages collectifs, monographies de recherche, essais, etc.), des magazines spécialisés (Sciences Humaines, Alternatives économiques, L'Histoire, Le Magazine littéraire, etc.) ou encore des encyclopédies de poche comme les Que sais-je ? et les Repères.

En novembre 2020, Madrigall prend une participation de 10 % dans Cairn.info, soit la même participation que possède Belin, De Boeck, La Découverte et Érès, le reste du capital de Cairn.info est possédé par Jean-Baptiste de Vathaire, Thomas Parisot, la BnF et un investisseur lié à l'université de Liège[2].

Description du serviceModifier

Pour les revues diffusées sur Cairn.info, ce sont, en règle générale, tous les articles publiés depuis le premier numéro 2001 jusqu’au dernier numéro paru qui sont ainsi proposés en ligne, en texte intégral. Le contenu ainsi rassemblé (plus de 200 000 articles de revues et plus de 5 000 ouvrages à ce jour) est accessible depuis tout poste informatique relié à Internet.

Certaines ressources, notamment les plus anciennes, sont en accès ouvert (plus de deux tiers[3] des articles de revues par exemple). Pour les publications les plus récentes, ces ressources sont consultables au sein des bibliothèques abonnées à la plate-forme ou peuvent être achetées et consultées à l'unité par tout internaute.

Quelques exemples de revues partenairesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Un portail pour les revues en sciences humaines et sociales », sur lesechos.fr (consulté le 21 janvier 2016)
  2. Nicole Vulser, « Le groupe Madrigall entre au capital de Cairn. info », sur Le Monde,
  3. Évelyne Cohen et Pascale Goetschel, « L'Open Access vu par deux historiennes », Sociétés & Représentations, vol. 1 (N° 37),‎ , p. 143-154 (ISSN 1262-2966, DOI 10.3917/sr.037.0143, lire en ligne)