Ouvrir le menu principal

Multitudes
Pays Drapeau de la France France
Langue français
Périodicité trimestrielle
Genre revue politique, artistique et philosophique
Date de fondation 2000
Ville d’édition Paris

Propriétaire Association Multitudes
ISSN 0292-0107
Site web Multitudes

Multitudes est une revue politique, culturelle et artistique, fondée en 2000[1] par Yann Moulier-Boutang, codirecteur de la rédaction. Elle est conçue, animée et réalisée par le collectif de l'association Multitudes, en coédition avec Inculte ; elle est diffusée par Actes Sud.

Ligne éditorialeModifier

Créée en 2000[2], la revue se positionne sur le terrain d'une gauche critique. Les thèmes abordés par la revue se situent ainsi dans une certaine filiation des travaux d'Antonio Negri[2] et Michael Hardt et de leur livre Empire[3]. L'un comme l'autre tentent de faire converger la pensée philosophique et politique de l'opéraïsme italien et la pensée française radicale des années 1970 (Michel Foucault, Gilles Deleuze et Félix Guattari). La revue Multitudes met à disposition sur son site internet des textes de référence[4].

Multitudes veut associer la réflexion intellectuelle à l’attention aux formes les plus contemporaines des mouvements sociaux. Elle analyse les mobilisations idéologiques, les pratiques de la création[5], et les usages des technologies numériques[6]. Elle articule des interrogations d’ordres philosophique, anthropologique, écologique, sociologique et économique sur les transformations du monde. Elle indique chercher une synthèse du meilleur de l’université, de la recherche, des arts, de la sensibilité des essayistes et de la passion de l’engagement[7].

La revue participe aux forums sociaux, notamment le Forum social européen de Paris, et se veut partie prenante du mouvement altermondialiste.

Informations pratiquesModifier

Revue trimestrielle, Multitudes met l'intégralité de ses textes en ligne, hormis les quatre derniers numéros. On trouve également sur le site les archives des revues Futur antérieur et Alice, ainsi que quelques textes issus des mouvements autonomes italien et français aujourd'hui introuvables (Negri, Tronti, Berardi, etc.).

Les articles de la revue sont consultables sur le site Cairn[8] pour les lecteurs des institutions abonnées aux bouquets des revues francophones avec un accès pay per view d'articles téléchargeables pour les derniers numéros. L'intégralité des numéros sont également téléchargeables sur le site Scopalto[9].

La revue fonctionne en réseau avec un comité de rédaction, un comité de lecture et un conseil éditorial international. Une liste de débat Multitudes-info est accessible à partir de son site.

Notes et référencesModifier

  1. « Multitudes - Revue politique, artistique, philosophique », sur Ent'revues, (consulté le 18 septembre 2019).
  2. a et b Antoine Aubert, « Multitudes : aux origines d'une revue radicale », Raisons politiques, vol. 3, no 67,‎ , p. 31-47 (DOI 10.3917/rai.067.0031, lire en ligne)
  3. Jean-Marie Durand, « "Multitudes", une revue pour repenser la question d'un monde commun », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 18 septembre 2019).
  4. Voir la bibliothèque diffuse.
  5. Catherine Bédarida, « Sélection de revues », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Simon Borel, « « Luttes des classes sur le web ». À propos d'un numero de la revue Multitudes », Revue du MAUSS, no 43,‎ , p. 292-297 (lire en ligne, consulté le 18 septembre 2019).
  7. Ulysse Baratin, « Multitudes n° 68 (Notre choix de revues, 10) », sur En attendant Nadeau, (consulté le 18 septembre 2019).
  8. Voir le site de Cairn.
  9. Voir le site de Scopalto.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

BibliographieModifier

  • Politiques des multitudes : Démocratie, intelligence collective & puissance de la vie à l'heure du capitalisme cognitif, éditions Amsterdam en collaboration avec la revue Multitudes, , 608 p. (ISBN 9782915547320).

Lien externeModifier