Ouvrir le menu principal

Burchard II de Lyon

Burchard II de Lyon
Fonction
Archevêque de Lyon
-
Biographie
Décès
Activité
Père
Mère
Aldiud (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Parentèle
Anselme
Burchard (en)
Ancilie d'Aoste (d)
Rodolphe III de Bourgogne
Berthe de Bourgogne
Gisèle de Bourgogne
Gerberge de Bourgogne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Burchard ou Bouchard II (Bourcard (I) comme abbé), mort le , est archevêque de Lyon de 979 à 1033 et abbé de l'abbaye Saint-Maurice d'Agaune.

BiographieModifier

Fils illégitime du roi Conrad le Pacifique[1] et d'une certaine Aldiud[2],[3] et donc le demi-frère de Rodolphe III de Bourgogne, Burchard est aussi le neveu de Burchard Ier, archevêque de Lyon, mort en 958. Il serait aussi par sa mère le demi-frère utérin d'Anselme, évêque d'Aoste (994-1025) et de Burchard, archevêque de Vienne (1001-1032)[4].

En 982, il devient Prévôt de l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune (Valais)[5]. Il est mentionné comme abbé et prévôt en l'an 1000, puis abbé en 1001, sous le nom de Bourcard (I)[5]. Nommé archevêque de Lyon en 979, à la suite de Amblard, qui vient de décédé, il est représenté à l'abbaye par le prévôt Anselme[5],[6]. Il est en outre archichancelier du royaume de Bourgogne en 992 et conseiller du roi Rodolphe III, son demi-frère.

Il meurt le [7].

SourcesModifier

  • Jacques Gadille, René Fédou, Henri Hours, Bernard de Vregille, S. J., Histoire des diocèses de France. 16 : le diocèse de Lyon, Paris, Beauchesne, Paris, 350 p., (ISBN 2-7010-1066-7)

RéférencesModifier

  1. ""Filii nostri Burcardi archiepiscopi" (983). Die Urkunden der Burgundischen Rudolfinger, 49, p. 176.
  2. "Burchardus, Rodulfi regis frater, Conradi ex concubina filius"
  3. "in pago Genevensi…in villa Marischa…a circio Lemani lacus" made "pro remedio animarum…genitore nostro Anselmo sive pro genetrice nostra Aaldui" Chartarium Viennensium 47, in Vienne Saint-André-de-Bas, p. 256.
  4. (en) Charles William Previté-Orton, The Early History of the House of Savoy: 1000-1233, Cambridge, Cambridge University Press (réimpr. 2013) (1re éd. 1912), 512 p. (lire en ligne), p. 68.
  5. a b et c Léon Dupont Lachenal, [PDF] « Les abbés de St-Maurice d'Agaune », Échos de Saint-Maurice, 1944 (édition numérique 2012), tome 42, p. 86, « Mainmise des Rodolphiens et des Savoie. Les Prévôts ».
  6. Chronicon Hugonis, monachi Virdunensis et divionensis abbatis Flaviniacensis I 972, MGH SS VIII, p. 367.
  7. Honoré Fisquet, La France pontificale, histoire chronologique et biographique des archevêques et évêques de tous les diocèses de France depuis l’établissement du christianisme jusqu’à nos jours, divisée en 18 provinces ecclésiastiques, (Gallia christiana), Etienne Repos, 1864, « Archidiocèse de Lyon », p. 164 (lire en ligne).

Articles connexesModifier

Lien externeModifier