Bolko III d'Opole

Bolko III d'Opole
Illustration.
Dalle funéraire de Bolko III et de son épouse Anna
Fonctions
Duc d'Opole
Prédécesseur Bolko II d'Opole
Successeur Ladislas II d'Opole
Duc de Strzelce
Prédécesseur Albert de Strzelce
Successeur Jean Kropidło
Bolko IV d'Opole
Henri II de Niemodlin
Bernard de Niemodlin
Biographie
Dynastie Piast
Date de naissance v. 1330/1337
Date de décès
Père Bolko II d'Opole
Mère Élisabeth de Świdnica (en)
Conjoint Anne d'Oświęcim (?)
Enfants (Voir détail)

Bolko III d'Opole (également connu comme Bolko de Strzelce; polonais : Bolko III Opolski ou Strzelecki); né vers 1330/1337 – mort le ) fut duc d'Opole (allemand : Oppeln) de 1356 à 1370 conjointement avec ses frères et corégents et duc de Strzelce (allemand : Strelitz) de 1375 jusqu'à sa mort.

BiographieModifier

Bolko III est le second fils du duc Bolko II d'Opole et de son épouse Élisabeth (en), fille du duc Bernard de Świdnica.

Après la mort de son père en 1356, Bolko III et ses frères Ladislas II et Henri héritent conjointement d'Opole où ils règnent comme corégents mais le gouvernement effectif est assumé par l'ainé des frères, Ladislas II d'Opole.

Le gouvernement personnel de Bolko III commence vers 1375, lorsqu'il reçoit Strzelce après la mort sans héritier de son oncle Albert. Pendant son long règne il ne joue qu'en rôle politique mineur en Silésie. Bolko III réside en effet le plus souvent à la cour du roi de Bohême et empereur Charles IV de Luxembourg à Prague et à celle de Louis Ier de Hongrie à Buda. En 1355, Bolko III, avec plusieurs autres ducs de Silésie accompagnent le roi Charles de Bohême, qui fait le voyage à Rome pour se faire couronner comme Empereur par le Pape. Dix ans plus tard en 1365, il effectue un voyage du Luxembourg à Avignon, et en 1377, avec le roi Louis Ier de Hongrie et Władysław Opolczyk, ils effectuent une expédition militaire à Bełz.

Bolko III meurt le et il est inhumé dans la chapelle des franciscains Sainte-Anne d'Opole. Après sa mort ses domaines sont transférés conjointement à quatre fils qui y règnent comme corégents. Comme ils sont encore mineurs, leur oncle Ladislas II d'Opole exerce la régence.

Union et postéritéModifier

En 1355, Bolko III épouse une certaine Anne (née vers 1340? – † ), qui est considérée comme une fille du duc Jean Ier d'Oświęcim[1] Ils ont cinq enfants:

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

  1. Cette hypothèse repose sur deux faits: l'introduction du nom « Jean » dans le stock onomastique de la lignée d'Opole, de plus plusieurs entrées du livre du Chapitre dominicain d'Oświęcim (XIVe siècle) dans lesquelles deux femmes apparaissent dans la parenté directe du duc Jean Ier l'une d'entre elles est probablement sa mère Euphrosyne et l'autre sa fille (pl) JAN I SCHOLASTYK (OŚWIĘCIMSKI).

SourcesModifier