Ouvrir le menu principal

Boisemont (Eure)

ancienne commune française du département de l'Eure
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boisemont.

Boisemont
Boisemont (Eure)
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Canton Les Andelys
Intercommunalité Communauté d'agglomération Seine Normandie Agglomération
Statut Commune déléguée
Maire délégué Aline Bertou
2019-2020
Code postal 27150
Code commune 27070
Démographie
Gentilé Boisemontais
Population 749 hab. (2014)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 13″ nord, 1° 30′ 04″ est
Altitude Min. 90 m
Max. 156 m
Superficie 13,22 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Frenelles-en-Vexin

 

Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 15.svg
Boisemont

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 15.svg
Boisemont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Boisemont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Boisemont

Boisemont est une ancienne commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie. Depuis le , elle est une commune déléguée de Frenelles-en-Vexin.

Ses habitants sont appelés les Boisemontais.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

Boisemont est une commune du département de l'Eure, en région Normandie.

Elle est située au carrefour de trois cantons : Les Andelys, auquel elle appartient, Étrepagny et Fleury-sur-Andelle.

Idéalement placée, elle offre un accès à la capitale, Paris en 1 h-1 h30 et à Rouen en 1 h de route.

Plus encore, située à 20 minutes de Gaillon, elle permet à tout à chacun d'emprunter les trains et sa proximité avec Les Andelys, en particulier, permet de profiter des commerces, du tourisme et des avantages qu'offrent la ville.

La municipalité de Boisemont regroupe trois communes :

  • Boisemont ;
  • Saint-Jean-de-Frenelles ;
  • Léomesnil.

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes Bosemont en 1156 et Beusemont au XIIIe siècle[2].

Il s'agit d'une formation toponymique médiévale en -mont « élévation, colline », précédé du nom de personne francique Boso « le Colérique, le Méchant » (d'où les patronymes Boson, Bozon, peu attestés en Normandie)[3] ou scandinave Bósi « le Grassouillet, le Jouflu » (runique ᛒᛟᛋᛁ, accusatif ᛒᚢᛋᚨ = Busa)[4]. Souvent ces deux noms se sont confondus dans cette province, où l'on observe un grand nombre de Beuzeville. Cet anthroponyme se perpétue dans le nom de famille normand Beux.

Bose- / Beuse- s'est altéré en Boise- sous l'influence des mots boiser et bois. Il a été compris comme « mont boisé ».

Remarque : Beuzemouchel (Seine-Maritime, Bosemuncel XIIe siècle) est une formation toponymique homonyme, mouchel étant le diminutif dialectal régional de mont (cf. les nombreux microtoponymes le Mouchel en Normandie septentrionale et les noms de personnes Mouchel et Dumouchel), équivalent étymologique de monceau en français, mais au sens exclusif d’« élévation, petite colline ».

HistoireModifier

Le , elle fusionne avec Corny et Fresne-l'Archevêque pour constituer la commune nouvelle de Frenelles-en-Vexin dont la création est actée par un arrêté préfectoral du [5].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 En cours Aline Bertou Droite  
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

À la suite du recensement réalisé dans la commune en 2012, la population en vigueur au 1er janvier 2013, après parution au décret d'authentification au Journal Officiel, était de 789 habitants.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2016, la commune comptait 750 habitants[Note 1], en diminution de 2,6 % par rapport à 2011 (Eure : +2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
605657629655642596594586587
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
564569579553540502487509504
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
485522508482501472458451492
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
460510415451621680775788763
2016 - - - - - - - -
750--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Martin[10].

Personnalités liées à la communeModifier

  • Marffa la Corse (1907-1997), dompteuse[11].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes » activée ».
  2. François de Beaurepaire (préf. Marcel Baudot), Les Noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, Paris, A. et J. Picard, , 221 p. (ISBN 2-7084-0067-3, OCLC 9675154), p. 67
  3. ibidem
  4. Dominique Fournier, « Beuzeville-au-Plain#Toponymie » in Wikimanche [1]
  5. Arrêté du 27 novembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Frenelles-en-Vexin (lire en ligne)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. Notice no IA00017505, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. « Marffa la Corse reprend la piste ».