Ouvrir le menu principal

Soins de suite et de réadaptation

Les soins de suite et de réadaptation (SSR) désignent un dispositif de soins français, qui a pour objet de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, cognitives, psychologiques ou sociales des déficiences et des limitations de capacité des patients et de promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion. Les SSR ont 460 établissements sur le territoire français. Les SSR étaient appelés auparavant « moyen séjour ».

Ils concernent en 2014 1800 établissements de santé sur le territoire français, avec une capacité de 100 000 lits et 10 000 places. On dénombre 1,4 million de séjours, qui représentent 37 millions de journées. 80 % de ces séjours sont en hospitalisation complète. Les séjours sont de 35 jours en moyenne.

Les patients ont un âge médian de 70 ans, avec 55 % de femmes et 40 % sont fortement (14 %) ou moyennement (24 %) dépendants.

20 % des patients sont là pour des motifs ostéo-articulaires, 15 % pour des traumatismes ou empoisonnements, 12 % pour des problèmes cardio-vasculaires et 12 % pour des problèmes du système nerveux.

Le SSR Le Château du Tillet est un établissement sanitaire de soins de suite et de réadaptions à vocations gériatrique, participant au service public hospitalier depuis le 1er Janvier 2002. A but non lucratif, il a été créé en 1971 par l'association du Château du Tillet, à l'initiative d'organisme agissant au profit du personnels du ministère de la défense, des organisme de la SNCF, de la banque de France et des caisses de cadres. D'une capacité de 120 lits, répartie en 5 unités fonctionnelles, l'établissement mono-site est implanté sue le territoire de la commune de Cires-lès-Mello, dans l'Oise et accueille des patients en provenance de services hospitaliers, de clinique ou du domicile.

Chaque personne employé au services des patients est un intervenant actif, indispensable,par ses initiatives et ses responsabilités quotidiennes.

Il doit avoir à l'esprit le respecte de la charte du patient hospitalisé: le droit à l'information, la sécurité, le respect des protocoles, la transparence et la traçabilités de ses inventions.

Le personnel de l'établissement est tenu au secret professionnel défini par les articles 226-13 et 226-14- du code pénale et à la discrétions professionnel définie par l'article 26 de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 modifiées, relative aux droits et obligations du personnel hospitalier.

Prises en charge spécialiséesModifier

En plus de leurs soins polyvalents, les SSR assurent 9 prises en charge spécialisées dans les affections :

  • de l’appareil locomoteur
  • du système nerveux
  • cardio-vasculaires,
  • respiratoires
  • onco-hématologiques,
  • des brûlés
  • liées à des conduites addictives
  • des systèmes digestif, métabolique et endocrinien
  • des personnes âgées polypathologiques, dépendantes ou à risque de dépendance. Mais les SSR peuvent également s’orienter vers la prise en charge des états végétatifs chroniques (EVC) ou assurer des soins palliatifs. 

Articles connexesModifier

Liens externesModifier