Benjamín Urdapilleta

joueur argentin de rugby à XV
(Redirigé depuis Benjamin Urdapilleta)
Benjamín Urdapilleta
Description de cette image, également commentée ci-après
Benjamín Urdapilleta le .
Fiche d'identité
Nom complet Benjamín Maria Urdapilleta
Naissance
à Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Demi d'ouverture, Centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
????-????
2009-2010
2010-2012
2012-2015
2015-
CU Buenos Aires
Pampas XV
Harlequins
US Oyonnax
Castres olympique
0? 00(?)
05 0(17)[1]
15 (20)[1]
76 (798)[1]
106 (1015)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2007-Drapeau : Argentine Argentine11 0(40)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 11 août 2019.

Benjamín Maria Urdapilleta, né le à Buenos Aires, est un joueur argentin de rugby à XV. Il joue en équipe d'Argentine évoluant au poste de demi d'ouverture ou de centre. Il est champion de France avec le Castres olympique en 2018.

BiographieModifier

 
Benjamín Urdapilleta sous le maillot de l'US Oyonnax face au FC Grenoble (5e journée du Top 14 2014-2015).

Benjamín Urdapilleta commence en équipe première du Club Universitario de Buenos Aires à 18 ans. Il intègre les Pumitas, l'équipe nationale d'Argentine des moins de 21 ans, pour participer au Mondial de 2006 en France. Il évolue à l'ouverture, puis au centre[2].

Il honore sa première cape internationale avec l'équipe d'Argentine le contre l'équipe d'Afrique du Sud.

De 2010 à 2012, il évolue aux Harlequins. Il joue quelques matchs de championnat, coupe anglo-galloise, challenge européen ou coupe d'Europe. Mais il manque de temps de jeu (15 matchs en 2 ans).

 
Christophe Urios est le manager de Benjamín Urdapilleta de 2012 à 2019.

En 2012, il arrive à l'US Oyonnax en Pro D2. Dès sa première saison, il joue 28 matchs pour 232 points. Oyonnax gagne le championnat et accède donc au Top 14. La saison suivante, il est toujours le titulaire au poste d'ouvreur, il inscrit 246 points, le club se maintient en Top 14. Lors de sa troisième saison dans le club de l'Ain, il participe à 24 rencontres et réussit 311 points, son club, sixième de la phase régulière, s'inclinant de justesse 20 à 19 face au Stade toulousain en barrage du championnat.

En juin 2015, il est sélectionné dans l'équipe des Barbarians français pour participer à la tournée en Argentine et affronter les Pumas[3],[4].

Pour la saison 2015-2016, il quitte l'US Oyonnax et rejoint le Castres olympique[5]. Blessé en septembre lors du match face au Stade toulousain, déchirure aux ischio-jambiers[6], il fait son retour lors d'un match de challenge européen face au club gallois de Newport[7].

Lors de la finale du Top 14 de 2018, au Stade de France à Saint-Denis, Urdapilleta et le Castres olympique s'imposent 29-13 face au Montpellier. Benjamin Urdapilleta inscrit 19 points (5 pénalités et 2 transformations) au pied et soulève avec le CO le Bouclier de Brennus.

PalmarèsModifier

Statistiques en équipe nationaleModifier

Benjamín Urdapilleta compte onze sélections avec l'équipe d'Argentine, dont six en tant que titulaire, depuis son premier match disputé le face à l'équipe du Chili, inscrivant 40 points, deux essais, et quinze transformations[8].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Urdapilleta Benjamin », sur www.itsrugby.fr (consulté le 2 mai 2018)
  2. La France, eldorado des Argentins - Le championnat français fait rêver, à l’instar de l'Argentin Urdapilleta. Entretien de Gérard Devienne de l'humanite.fr du 4 septembre 2007, consulté le 22 décembre 2008
  3. « Barbarian Français - Argentine : la composition », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 24 novembre 2016)
  4. « Barbarian RC : La composition pour l’Argentine », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 24 novembre 2016)
  5. « Antoine Tichit et Benjamin Urdapilleta signent à Castres », sur lequipe.fr, .
  6. « Benjamin Urdapilleta (Castres) forfait trois mois », sur lequipe.fr, .
  7. Sylvain Labbe, « Castres: Urdapilleta de retour à Newport », sur sports.fr, .
  8. a et b (en) « Benjamín Urdapilleta », sur espn.co.uk (consulté le 4 avril 2016).

Liens externesModifier