Ouvrir le menu principal
Bataille du Haut Sebaou
Description de cette image, également commentée ci-après
Informations générales
Date 1854
Lieu Sebaou (Kabylie)
Casus belli Tentative de conquête de la Kabylie par la France
Issue Victoire kabyle
Belligérants
Tribus de la KabylieFlag of France.svg France
Commandants
Lalla Fatma N'Soumer
Cherif Boubaghla
Capitaine Wolff
Forces en présence
inconnuesinconnues
Pertes
inconnuesinconnues

Conquête de l'Algérie par la France

La bataille du Haut Sebaou est une bataille qui a eu lieu au printemps 1854, lors de la conquête de l'Algérie par la France, dans la région de Kabylie.

Elle oppose un contingent de tribus kabyles aux troupes françaises menées par Charles Joseph François Wolff.

En 1844, les troupes françaises prennent la vallée du Sebaou.

Le (date ?) à (lieu ?), les combattants kabyles dirigés par Lalla Fatma N'Soumer arrivent à forcer les lignes ennemies et obligent Wolff à sonner la retraite.

Le Cherif Boubaghla lance sa cavalerie à leur poursuite, ce qui occasionne de nombreuses pertes parmi l'infanterie française. La troupe française bat en retraite grâce à sa cavalerie de réserve, laquelle, étant plus nombreuse que celle du Cherif Boubaghla, protège ses arrières[1].

Notes et référencesModifier

  1. Tahar Oussedik, Bou-Beghla : L'homme à la mule, ENAG édition, Reghaïa, 2006, p. 50

Voir aussiModifier