Avenue de La Bourdonnais

avenue de Paris, France

7e arrt
Avenue de La Bourdonnais
Image illustrative de l’article Avenue de La Bourdonnais
Vue de l'avenue de La Bourdonnais (2020).
Situation
Arrondissement 7e
Quartier Gros-Caillou
Début Quai Branly
Fin Place de l'École-Militaire
Morphologie
Longueur 960 m
Largeur 25 m
Historique
Création 1770
Géocodification
Ville de Paris 5120
DGI 5202
Géolocalisation sur la carte : 7e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 7e arrondissement de Paris)
Avenue de La Bourdonnais
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Avenue de La Bourdonnais
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

L’avenue de La Bourdonnais est située à Paris dans le 7e arrondissement, dans le quartier du Gros-Caillou.

Situation et accèsModifier

Cette voie de 960 m, en partie en sens unique, commence quai Branly et finit sur la place de l’École-Militaire.

L’avenue est desservie, côté sud, par la ligne   , à la station École Militaire, et par les lignes de bus RATP 42 69 86.

Origine du nomModifier

 
Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais.

Elle tient son nom de Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais, marin français et gouverneur général des îles de France (île Maurice) et de Bourbon (Réunion).

HistoriqueModifier

La voie est tracée en 1770, sous le nom de « avenue de la Bourdonnaye », puis cédée par l'État à la ville de Paris en vertu de la loi du [1]. Au XIXe siècle, l'orthographe « avenue de la Bourdonnaye » était encore usitée.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

RéférencesModifier

  1. Loi autorisant la cession gratuite, à la ville de Paris, d'avenues et places dépendant de l'hôtel des Invalides et de l'École militaire, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements et avis du conseil d'État, 1838, tome 38e, p. 30.
  2. A. Auteur de lettres Mangin, Deux cartes de visite de la générale Mangin à André Caplet, non datées (2 janvier et 8 février 1923) (manuscrit autographe), (lire en ligne).
  3. La Presse du 4 novembre 1920 sur Gallica.
  4. La Presse du 10 octobre 1922 sur Gallica.
  5. « Les plus belles pharmacies de Paris », sur pariszigzag.fr (consulté le 13 mai 2020).
  6. « Pharmacie à Paris 7e Arrondissement », sur monumentum.fr (consulté le 13 mai 2020).
  7. ecole-fides.fr, consulté le 13 juillet 2017.

Voir aussiModifier