Ouvrir le menu principal

Authuille

commune française du département de la Somme

Authuille
Authuille
Église Saint-Fursy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Péronne
Canton Albert
Intercommunalité Communauté de communes du Pays du Coquelicot
Maire
Mandat
Régis Schoonheere
2014-2020
Code postal 80300
Code commune 80045
Démographie
Gentilé Authuillois(es)
Population
municipale
167 hab. (2016 en diminution de 1,18 % par rapport à 2011)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 02′ 37″ nord, 2° 40′ 09″ est
Altitude Min. 65 m
Max. 143 m
Superficie 3,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Authuille

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Authuille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Authuille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Authuille
Liens
Site web village d'Authuille

Authuille est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Géographie physiqueModifier

Nature du sol et du sous-solModifier

Le sol est de nature tourbeuse dans la vallée, argileuse dans la plaine et calcaire sur les collines qui entourent le village[1].

Relief, paysage, végétationModifier

Authuille est située dans la vallée de l'Ancre mais le territoire communal s'étend également sur les versants de la vallée et la plaine qui s'étend vers Ovillers-la-Boisselle[1].

Le relief est assez accidenté, la vallée est large et profonde et la déclivité du sol est très prononcée. Le paysage est assez verdoyant, champs cultivés alternent avec pâtures surtout situées le long de l'Ancre.

HydrographieModifier

La commune est traversée par l'Ancre, affluent de la rive droite de la Somme.

Géographie humaineModifier

Le village est construit en amphithéâtre à flanc de colline. Il est traversé par la route qui mène d'Aveluy à Thiepval.

Le village se caractérise par la présence de deux restaurants gastronomiques et d'une exploitation agricole qui s'est spécialisée dans les produits du terroir. La présence d'un camping témoigne d'une ouverture vers l'activité touristique.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes d’Authuille
Beaumont-Hamel Thiepval
Mesnil-Martinsart  
Aveluy Ovillers-la-Boisselle

ToponymieModifier

On rencontre plusieurs formes pour désigner Authuille au cours des siècles écoulés :

  • au XIIe siècle, Antoilum ;
  • en 1178, Antulia ;
  • en 1214, Autheville ;
  • puis Antueil, Anthieule, Autueil, Authieule.

HistoireModifier

  • Au VIIe siècle, Fursy (saint Fursy), moine irlandais se rendant à Péronne, aurait guéri, à Authuille, un possédé païen qui se serait converti au christianisme. En souvenir de ce pieux événement, l'église du village porta le nom de Saint-Fursy.
  • Aux XIIe et XIIIe siècles, on trouve des seigneurs d'Authuille dont Eustache d'Authuille qui en 1214, tenait du roi son château et ses dépendances.
  • 1415, Louis d'Authuille mourut à la bataille d'Azincourt.
  • Au XVIIe siècle, la seigneurie d'Authuille échut au marquis d'Albert.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours
(au 6 mai 2014)
Régis Schoonheere   Réélu pour le mandat 2014-2020[2], [3]
Les données manquantes sont à compléter.

La commune fait partie de la communauté de communes du Pays du Coquelicot[4].

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Les habitants s’appellent des Authuillois(es)[5] L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2016, la commune comptait 167 habitants[Note 1], en diminution de 1,18 % par rapport à 2011 (Somme : +0,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
268252286298319335349334311
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
317301300272303309306301281
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
23523924374107141152126117
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
114112123144162167165165165
2013 2016 - - - - - - -
167167-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Culture, sport et loisirsModifier

  • Une association, l'Association Authuille historique, a pour but de valoriser l'histoire et le patrimoine de la commune.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Saint-Fursy[10] : détruite pendant la Grande Guerre, l'église d'Authuille a été reconstruite de 1932 à 1934, sur les plans de l'architecte Rigaud. Son aspect extérieur a été particulièrement soigné par l'utilisation de briques rouges et jaunes agencées en damier ou en mosaïque. Le plan et la décoration extérieure et intérieure s'inspirent du style gothique. La décoration intérieure est due pour les vitraux à Gérard Ansart et à l'atelier Darquet. Ils représentent, dans la nef, les stations du chemin de croix, dans le chœur, la crucifixion et, à la tribune, le Christ en majesté. Le mobilier a été dessiné par Pierre Ansart, architecte décorateur amiénois et père de Gérard Ansart. Pierre Ansart est également l'auteur de l'autel décorée de sgraffite.
  • Cimetières militaires britanniques :
    • Military cemetery ;
    • Blighty valley cemetery.
  • Le mémorial de Thiepval est situé en quasi totalité sur le territoire de la commune d'Authuille.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Fursy de Péronne (vers 567- vers 648), moine irlandais qui se rendit dans le Nord de la Gaule pour évangéliser les habitants. Arrivé à Authuille, il guérit un possédé qui se convertit au christianisme aussitôt. Il fonda l'abbaye du Mont Saint-Quentin, près de Péronne.

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : d'or à trois maillets de gueules.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Abbé Paul Decagny, L'Arrondissement de Péronne ou recherches sur les villes, bourgs, villages et hameaux qui le composent, 1844.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b Notice géographique et historique sur la commune d'Authuille, rédigée par Monsieur Fournier, instituteur, 189?, Archives départementales de la Somme
  2. « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 12 juillet 2008)
  3. « Liste des maires de la Somme » [PDF], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  4. Pays du Coquelicot, « Authuille » (consulté le 11 novembre 2010)
  5. habitants.fr, « Somme > Authuille (80300) » (consulté le 11 novembre 2010)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. clochers.org, « Église Saint-Fursy » (consulté le 11 novembre 2010)