Ouvrir le menu principal

Audeloncourt

commune française du département de la Haute-Marne

Audeloncourt
Audeloncourt
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Chaumont
Canton Poissons
Intercommunalité Communauté de communes Meuse Rognon
Maire
Mandat
Bernard Aubert
2014-2020
Code postal 52240
Code commune 52025
Démographie
Gentilé Audeloncourtois
Population
municipale
87 hab. (2016 en diminution de 5,43 % par rapport à 2011)
Densité 7,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 06′ 37″ nord, 5° 31′ 18″ est
Superficie 11,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Audeloncourt

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Audeloncourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Audeloncourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Audeloncourt

Audeloncourt est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

Sommaire

ToponymieModifier

Le nom de la commune pourrait remonter à 1092, Adelini curtis, « ferme d'Adelin » ; Adelin, un nom germanique, venant de Adeling « appartenant à la noblesse », de : adel « noblesse » + suff. -ing.

GéographieModifier

La commune est arrosée par la Meuse, fleuve encore naissant. Le village est situé en bas d'une double cuesta qui se prolonge au nord vers les côtes de Moselle. Son altitude s'échelonne de 350 à 470 mètres.

LocalisationModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Roger Martin    
mars 2008 En cours Bernard Aubert DVD Retraité agricole

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2016, la commune comptait 87 habitants[Note 1], en diminution de 5,43 % par rapport à 2011 (Haute-Marne : -2,35 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
472487491473558572560534515
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
468438450458444453411392348
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
325309291242256203187189196
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1691641501291149810010089
2016 - - - - - - - -
87--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

ÉconomieModifier

En 2008, les seules activités sur la commune étaient 3 exploitations agricoles, 1 charbonnier, 1 transporteur routier.

Audeloncourt a compté la fromagerie Montandon à côté de la salle des fêtes.

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint Rémy : les trois cloches ont été refondues le 7 février 1920 à Robécourt, elles ont été bénies par Mgr Louvard et ont été endommagées quand elles sont tombées car la foudre s'est abattue sur le clocher en 1910[5]. Elles ont reçu les noms de Lucie, Marie et Camille, 971 kilos, qui donne le Mi, Paul Alice, 668 kilos qui donne le Fa, Huberte Marie, 472 kilos qui donne le Sol. C'est Georges Farnier, décédé le 2 février 1964, qui en est le fondeur

Personnalités liées à la communeModifier

  • Louise Michel, grande figure internationale de la gauche libertaire féministe, y a tenu, pendant un an, en 1852-1853, une école libre.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  5. Cloches et Saintiers du Bassigny de Jean Salmon