Cannelure

sillons ou des moulures verticales réalisées sur le fût d'une colonne

Une cannelure est un sillon, ou une strie, creusé dans un matériau. Sur une pièce mécanique de révolution, il s'agit de chacune des rainures longitudinales qui, régulièrement réparties sur la circonférence, permettent de réaliser un accouplement avec une pièce complémentaire munie de cannelures analogues.

Le minaret cannelé de la mosquée Yivli Minare à Antalya en Turquie.

ArchitectureModifier

 
Colonnes corinthiennes à cannelures séparées par des listels (grande colonnade du Louvre).

En architecture, les cannelures sont des sillons ou des moulures verticales réalisées sur le fût d'une colonne.

Autres domainesModifier

En botanique, les cannelures sont des stries présentes sur un végétal (tronc, tige, etc.).

En géomorphologie, les cannelures sont de larges sillons creusés sur une roche.

En mécanique, les cannelures sont des rainures taillées dans l'arbre ou dans le moyeu. Elles permettent de transmettre des couples importants, l'une mâle (l'arbre), l'autre femelle (le moyeu) ; dans certains cas, le moyeu peut coulisser sur l'arbre. Elles peuvent être à flancs parallèles ou à flancs curvilignes.

En optique, les cannelures sont des lieux d'interférences destructives dans le spectre visible, apparaissant par exemple lorsqu'un interféromètre de Michelson est éclairé en lumière blanche. On parle alors de « spectre cannelé ».

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier