Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
2010 2011 2012  2013  2014 2015 2016
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain
Années des échecs :
2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016
Décennies des échecs :
1980 - 1990 - 2000 - 2010 - 2020 - 2030 - 2040

Événements majeursModifier

Magnus Carlsen est le vainqueur du tournoi des candidats organisé à Londres du 15 mars au 1er avril 2013. Il affronte l'actuel champion du monde, l'Indien Viswanathan Anand, lors du Championnat du monde d'échecs 2013 du 6 au 26 novembre 2013. Il y devient le nouveau champion du monde d'échecs le , ne pouvant plus être rattrapé par son adversaire qu'il mène par 6,5 à 3,5 (trois parties gagnées, sept nulles).

Le 1er janvier 2013, le classement Elo de Magnus Carlsen atteint 2 861, ce qui en fait la meilleure performance de l'histoire de cette évaluation, dix points au-delà de la performance de Kasparov, acquise 13 ans avant. Carlsen atteint ensuite le record mondial de 2 872 le 1er février 2013[1],[2].

Résultats du Championnat d'Europe des Nations (Varsovie) :

Tournois et opensModifier

1er trimestreModifier

2e trimestreModifier

3e trimestreModifier

4e trimestreModifier

Championnats nationauxModifier

DiversModifier

1er Magnus Carlsen 2 861
2e Vladimir Kramnik 2 810
3e Levon Aronian 2 802
4e Teimour Radjabov 2 793
5e Fabiano Caruana 2 781
6e Sergueï Kariakine 2 780
7e Viswanathan Anand 2 772
8e Veselin Topalov 2 771
9e Hikaru Nakamura 2 769
10e Shakhriyar Mamedyarov 2 766

Classement féminin[21] :

1er Judit Polgár 2 696
2e Hou Yifan 2 603
3e Humpy Koneru 2 597

NaissancesModifier

NécrologieModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Progression de Magnus Carlsen sur le site de la FIDE
  2. « World Top Chess players », sur FIDE, (consulté le 11 juillet 2013)
  3. « Mémorial Alekhine, ronde 9 », sur Europe Échecs,
  4. Ronde 9 du mémorial Tal 2013 sur le site Europe Échecs
  5. (pt) « Campeonatos Brasileiros », sur brasilbase.pro.br/b.php (consulté le 25 août 2016)
  6. (en) Alan McGowan, « Scottish Champions », sur chessscotland.com (consulté le 4 septembre 2016)
  7. (es) Federación Española de Ajedrez, « Historial Campeonato de España Individual Absoluto », sur feda.org, (consulté le 4 septembre 2016)
  8. (es) Federación Española de Ajedrez, « Historial Campeonato de España Femenino », sur feda.org, (consulté le 4 septembre 2016)
  9. « Graeme Cree's US Chess Championship Page », sur graeme.50webs.com (consulté le 7 septembre 2016).
  10. 'Thomas Mikolyzk', « The United States Chess Federation - U.S. Women's Champions », sur www.uschess.org (consulté le 7 septembre 2016)
  11. Dominique Thimognier, « Championnat masculin », sur heritageechecsfra.fr (consulté le 28 août 2016)
  12. Dominique Thimognier, « Championnat féminin », sur heritageechecsfra.fr (consulté le 28 août 2016)
  13. (nl) Koninklijke Nederlandse Schaakbond, « NK Algemeen en Vrouwen », sur schaakbond.nl (consulté le 28 août 2016)
  14. (en) Jan van Reek, « British Chess Championship », sur endgame.nl (consulté le 4 septembre 2016)
  15. (en) « Chess Championships 1935 - 2014 », sur serbiachess.net (consulté le 8 septembre 2016).
  16. La Fédération suisse des échecs, « Tableau d’honneur hommes », sur swisschess.ch (consulté le 4 septembre 2016).
  17. La Fédération suisse des échecs, « Tableau d’honneur dames », sur swisschess.ch (consulté le 4 septembre 2016)
  18. (en) « Ukraine Men's Championship (final) - 2013 », sur ukrchess.org (consulté le 8 septembre 2016)
  19. (en) « Mobile phone to g2, mate! », sur en.chessbase.com, (consulté le 8 septembre 2016)
  20. Classement masculin au 1er janvier 2013 sur le site de la FIDE
  21. Classement mondial féminin au 1er janvier 2013 sur le site de la Fide