Albina du Boisrouvray

productrice française
Albina du Boisrouvray
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Présidente
Association François-Xavier Bagnoud
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Enfant
Autres informations
Distinction
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boisrouvray.

Albina du Boisrouvray, née en 1941 à Paris[1],[2],[3], est une journaliste et productrice française, présidente de l’Association François-Xavier Bagnoud.

BiographieModifier

Activités professionnellesModifier

Albina du Boisrouvray est la fille unique du comte Guy de Jacquelot du Boisrouvray, cousin germain du prince Rainier III de Monaco, et de Luz Mila Patiño Rodríguez (1909-1958) dont la famille fit fortune dans l’étain en Bolivie. Le comte du Boisrouvray possédait le yacht construit par Camper & Nicholsons, Miguy III, enregistré au yacht Club de Monaco et avec lequel il a parcouru le monde.

De 1969 à 1986, elle se consacre à la production cinématographique à travers la maison de production qu’elle a créée : Albina Productions. En dix-sept ans, sa société produit vingt-deux films dont :

Activités humanitairesModifier

Le , l'hélicoptère que pilotait son fils François-Xavier Bagnoud dans le cadre du Rallye Dakar est pris dans une tempête de sable au Mali et s’écrase sur une dune[4]. À bord se trouvent également le chanteur Daniel Balavoine, Thierry Sabine, le créateur du Rallye Dakar, Nathaly Odent, une journaliste, et Jean-Paul Le Fur (né en 1949), technicien-radio.

Après la mort de son fils, elle vend son entreprise de production cinématographique ainsi que les trois quarts de ses biens personnels et s’engage à Médecins du monde aux côtés de Bernard Kouchner avec qui elle partira en mission notamment au Liban.

En 1989, elle fonde l’Association François-Xavier Bagnoud, une organisation non-gouvernementale aujourd'hui connue sous le nom de FXB International dont la mission est de combattre la pauvreté et le SIDA et de soutenir les orphelins et les enfants vulnérables victimes de la pandémie.

RécompensesModifier

  • En 2002, elle reçoit le Prix Nord-Sud du Conseil de l'Europe.
  • En , elle reçoit le Prix BNP Paribas pour la Philanthropie Individuelle dans la catégorie "Prix Spécial du Jury"
  • En , elle est promue Officier de la légion d'honneur
  • (8005) Albinadubois, astéroïde.

Notes et référencesModifier

  1. « C'est pas du cinéma », sur Libération.fr (consulté le 2 juillet 2017)
  2. « Countess Albina Du Boisrouvray: ‘We’re dealing with people who », sur The Independent (consulté le 2 juillet 2017)
  3. gw.geneanet.org/gpougnet?lang=fr&n=du+boisrouvray&oc=0&p=albina
  4. Annick Cojean, « Albina du Boisrouvray : “J’ai continué à faire vivre mon fils” », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2018).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier