Ouvrir le menu principal

René Gilson

critique de cinéma et réalisateur français
René Gilson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
LensVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

René Gilson, né le à Arras (Pas-de-Calais) et mort le à Lens (Pas-de-Calais)[1], est un critique de cinéma et réalisateur français.

BiographieModifier

René Gilson passe son enfance et adolescence dans le bassin minier de Lens.

Il suit des études universitaires de littérature et de philosophie à la faculté des lettres de Lille et à l'école normale supérieure de Saint-Cloud.

Il est professeur de français au lycée de Lens, puis nommé à Paris[2] jusqu'en 1969[3]. Il collabore à la revue Cinéma[4] dans les années 1950 et 1960. Il crée et anime le ciné-club de Lens[5], et devient secrétaire général de la Fédération française des ciné-clubs sous la présidence de Jacques Becker, avant de passer à la création cinématographique en janvier 1970.

En 1966, il interprète l'un des rôles principaux de Le Père Noël a les yeux bleus de Jean Eustache.

En 1990, il a été filmé par Gérard Courant pour son anthologie cinématographique Cinématon. Il est le numéro 1247 de la collection.

Il a donné des cours de cinéma à l'université Paris III - Sorbonne Nouvelle (Censier).

FilmographieModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

  • 1983 : Et laisser aux infâmes la victoire
  • 1984 : Variations sur "L'Internationale" et autres chansons (documentaire France3)
  • 1985 : Pour que Jeanne et Pierre

PublicationsModifier

  • Jean Cocteau cinéaste, Seghers, coll. « Cinéma d'aujourd'hui », 1964 ; rééd. : Lherminier, Éditions des Quatre-Vents, 1988 ; traduit aux États-Unis
  • Des mots et merveilles : Jacques Prévert, Belfond, 1990

Notes et référencesModifier

  1. « Le cinéaste lensois René Gilson n'est plus », sur La Voix du Nord, (consulté le 17 juin 2018)
  2. Il s'inspire de cette expérience pour écrire, en août 1970, le scénario de On n'arrête pas le printemps, rappelle-t-il dans son entretien avec Guy Hennebelle (Écran 72, no  3, mars 1972, p. 10).
  3. Entretien avec René Gilson, propos recueillis par Émile Verdi, Cinéma 72, no  165, avril 1972, p. 143.
  4. Liste de ses articles sur Calindex.eu.
  5. Cécile Descampiaux : entretien avec René Gilson, La Voix du Nord, 6 janvier 2009.

Liens externesModifier