Abbaye de Valence

abbaye située dans la Vienne, en France

Abbaye de Valence
image de l'abbaye
Ruines de l'abbatiale au XIXe siècle

Diocèse Diocèse de Poitiers
Patronage Notre-Dame
Numéro d'ordre (selon Janauschek) DCVI (606)[1]
Fondation 1225 ou 1230
Dissolution 1791
Abbaye-mère Clairvaux
Lignée de Clairvaux
Abbayes-filles Aucune
Congrégation Ordre cistercien
Période ou style
Protection Logo monument historique Classée MH (1959, 1999)
Logo monument historique Inscrite MH (1997)[2]

Coordonnées 46° 18′ 46″ nord, 0° 10′ 34″ est[3]
Pays Drapeau de la France France
Province Poitou
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Commune Couhé
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Abbaye de Valence
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Abbaye de Valence
Géolocalisation sur la carte : Vienne
(Voir situation sur carte : Vienne)
Abbaye de Valence

L’abbaye de Valence (Valentia) est une ancienne abbaye cistercienne située sur la commune de Couhé dans le département de la Vienne, région Nouvelle-Aquitaine.

HistoireModifier

L’abbaye a été fondée en 1230 par Hugues X de Lusignan comme fille de l’abbaye de Clairvaux[4]. Elle fut en grande partie détruite lors des guerres de Religion vers 1585 et perdit l'essentiel de ses revenus[5]. Elle fut reconstruite au début du XVIIe siècle. Au XVIIIe siècle, elle ne comptait plus que 4 religieux[4]. À la Révolution, l'abbaye fut vendue comme bien national en 1791. L'abbatiale en ruines a été rasée au XIXe siècle.

Bâtiments et constructionsModifier

Une partie des constructions est parvenue jusqu'à nous. Ce sont [6]:

Filiation et dépendancesModifier

Valence est fille de l'abbaye de Clairvaux

Liste des abbésModifier

  • 1230 : Jean Ier
  • 1239 : Gervais
  • 1252, 1258 : Guillaume
  • Gui de Chaumont
  • 1333 :Pierre
  • 1376 : Jean II
  • 1399 : Pierre II
  • 1405, 1406 : Robert Le Mercier
  • 1406 ; 1414 : Pierre III
  • 1424, 1453 : Jean III Goust ou de Goux
  • 1454, 1456 : Jean IV Pelletier
  • 1479 : Rodolphe ou Raoul du Fou
  • 1511, 1520 : Ponce Ier de la Grèze
  • 1526, 1571 : Ponce II de Saint-Georges
  • 1571, 1573 : N. de Nuchèze de Bapteresse
  • 1575, 1579 : Antoine Lizée
  • 1580-1595 : Jean VI Aymard
  • 1595 : René Pidoust
  • 1649 : Claude de Juigné de la Corbière
  • 1685-1688 : Charles de Juigné de la Corbière
  • 1688-1695 : Jacques Rabereuil
  • 1696 : Louis d'Illiers d'Entragues
  • ?: N. le Sage
  • 1721 : N. Nerot
  • 1744 : Jean-François Abdias de Monredon de Ville-Vielle

Source[7]

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (la) Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium : in quo, praemissis congregationum domiciliis adjectisque tabulis chronologico-genealogicis, veterum abbatiarum a monachis habitatarum fundationes ad fidem antiquissimorum fontium primus descripsit, t. I, Vienne, , 491 p. (lire en ligne), p. 326.
  2. Notice no PA00105433, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Luigi Zanoni, « Valence, la », sur Certosa di Firenze (consulté le 19 mars 2017).
  4. a et b « Abbayes et prieurés de l'ancienne France,Provinces ecclésiastiques d'Auch et de Bordeaux par le R. P. Dom J.-M. Besse, 1910 », sur gallica BNF (consulté le 27 décembre 2013)
  5. « Indicateur archéologique de l'arrondissement de Civrai par P. Amédée Brouillet, 1865 », sur gallica BNF (consulté le 27 décembre 2013)
  6. « Les bâtiments de l’abbaye », sur Collège André Brouillet (consulté le 27 décembre 2013)
  7. « Indicateur archéologique de l'arrondissement de Civrai par P. Amédée Brouillet, 1865 », sur gallica BNF (consulté le 27 décembre 2013)