Abbaye de Florennes

Ancienne abbaye de Florennes
Triptyque de l'abbaye de Florennes, 1200-1210, musée du Cinquantenaire, Bruxelles.
Triptyque de l'abbaye de Florennes, 1200-1210, musée du Cinquantenaire, Bruxelles.

Identité du monastère
Type Abbaye de religieux
Armoiries du monastère
Présentation du monastère
Fondateur Gérard, fils du seigneur de Florennes, chanoine à Reims
Origine de la communauté Des religieux conduits par Gérard s'installent vers 1010 à Florennes et reçoivent la charge pastorale de l'église
Culte Culte catholique
Ordre Ordre bénédictin vers 1025
Patronage saint Jean-Baptiste et saint Maur
Armes du fondateur
Historique
Date de la fondation 1027
Personnes liées Jean de Bousies et des membres de la famille de Rumigny
Fermeture Révolution française
État de conservation Il ne reste que quelques vestiges
Affectation ultérieure La ferme et sa tour se trouve sur la route de Morialmé
Architecture
Dates de la construction La tour de la ferme (colombier) date du XVIIe siècle
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Commune Florennes
Coordonnées 50° 15′ 10″ nord, 4° 35′ 55″ est
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Ancienne abbaye de Florennes
Géolocalisation sur la carte : province de Namur
(Voir situation sur carte : province de Namur)
Ancienne abbaye de Florennes

L'abbaye de Florennes, dont le nom canonique est abbaye Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Maur, était un monastère bénédictin situé à Florennes, dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, en Belgique. Il ne reste que quelques vestiges de cette abbaye fondée au début du XIe siècle.

Moine de l'abbaye de Florenne.

Éléments d’histoireModifier

Des religieux conduits par Gérard, chanoine à Reims[note 1] et fils du seigneur de Florennes, s’installent vers 1010 à Florennes, dans l'Entre-Sambre-et-Meuse. Ils reçoivent la charge pastorale de l’église[note 2]. Vers 1025, le monastère présent s'affilie à l'Odre bénédictin. C'et ainsi que l'année 1027 est considérée comme l’année de fondation de l'abbaye. Jean de Bousies et des membres de la famille de Rumigny y sont présents. L’abbaye qui eut une place religieuse et politique importante dans la région disparut lors de la Révolution française. Il n’en reste que quelques vestiges.

PatrimoineModifier

 
La châsse de Saint-Maur se trouve aujourd'hui au château de Bečov nad Teplou, dans l'ouest de la République tchèque et est considérée comme le deuxième plus important artefact sur le territoire tchèque, après les Joyaux de la Couronne tchèque.

NotesModifier

  1. Gérard de Cambrai deviendra plus tard l'évêque de Cambrai.
  2. Cette église située à Florennes est alors dépendante de la principauté de Liège.

Pour compléterModifier

BibliographieModifier

Alain Dierkens, Abbayes et chapitres entre Sambre et Meuse (VIIeXIe siècles) : Contribution à l'histoire religieuse des campagnes du Haut Moyen Âge, Sigmaringen, Jan Thorbecke, , 375 p. (ISBN 3-7995-7314-3, lire en ligne).

Notes d’histoire sur Florennes - Abbé Auguste Soupart Les 24 premiers seigneurs de Florennes, d’Eilbert († 977) à Claude de Vaudémont († 1556) — Notes sur quelques abbés de l’abbaye bénédictine St-Jean & St-Maur de Florennes.

André Lépine, Pour la matricule de l'abbaye de Florennes — Quelques moines de l’abbaye de Florennes (liste de 111 bénédictins); cahier n° 456 du Musée de Cerfontaine, 37 pages A4, 2018.

Articles connexesModifier

Lien externeModifier