Aéroport de Konya

aéroport desservant Konya, Turkey

Aéroport de Konya
Aéroport de Konya
Localisation
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Ville Konya
Coordonnées 37° 58′ 44,4″ nord, 32° 33′ 42,7″ est
Altitude 1 031 m (3 381 ft)
Informations aéronautiques
Code IATA KYA
Code OACI LTAN
Type d'aéroport Civil et militaire
Gestionnaire General Directorate of State Airports (Turkey) (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pistes
Direction Longueur Surface
01R/19L 3 350 m (10 991 ft) Asphalte
01L/19R 3 350 m (10 991 ft) Asphalte
Géolocalisation sur la carte : Turquie
(Voir situation sur carte : Turquie)
KYA
KYA

L'aéroport de Konya (code IATA : KYA • code OACI : LTAN), est un aéroport situé à Konya, au Turquie. L'aéroport fait également office de base aérienne utilisée par l'OTAN. Ouvert au public en 2000, l'aéroport est situé à 18 kilomètres de la ville. En 2006, l'aéroport de Konya a enregistré 2 924 avions et 262 561 passagers[1]. En 2015, un nouveau terminal aéroportuaire a ouvert, avec une capacité cinq fois supérieure à la capacité actuelle.

Base aérienneModifier

L'aéroport de Konya abrite le troisième commandement de combat aérien (en turc : 3. Ana Jet Üs Komutanlığı) de l'armée de l'air turque. Depuis 1983, la base aérienne est utilisée en tant que base opérationnelle avancée par l'OTAN. À ce jour, la base aérienne a rempli avec succès ses engagements en temps de paix comme en période de tensions et en temps de guerre, notamment avec la crise du Golfe, l'opération Crescent Guard, les opérations Active Endeavour et l'opération Afghan Assist de la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS).

Conformément à un mémorandum d'entente, des Boeing E-3 Sentry "AWACS" sont déployés sur la base aérienne qui est équipée pour la maintenance de ces appareils. La base aérienne dispose d'une capacité de maintenance orientée pour les opérations de révision et d'entretien des avions. Ces tâches comprennent les inspections avant et après le vol, le changement des pneus, la correction des anomalies de sécurité en vol et le remplacement des pièces[2]. Les AWACS soutiennent, d'une part, la coalition internationale contre l’EI et effectuent, d'autre part, des vols de reconnaissance pour la Turquie, la Bulgarie et la Roumanie[3].

SituationModifier

RéférencesModifier

  1. (tr) Devlet hava meydanları işletmesi genel müdürlüğü, « Konya Hava Meydanı », sur web.archive.org,
  2. (en) « FOB KONYA », sur awacs.nato.int
  3. « Des députés allemands à Konya en Turquie », sur bundesregierung.de,

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Liens internesModifier