Ouvrir le menu principal

6e régiment de chasseurs à cheval

régiment militaire français

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 6e régiment.

6e régiment de chasseurs à cheval
Image illustrative de l’article 6e régiment de chasseurs à cheval
insigne régimentaire du 6e R.C.C.

Création 1676
Dissolution 1928
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment de chasseurs à cheval
Rôle Cavalerie légère
Ancienne dénomination Régiment de Languedoc dragons
Régiment des chasseurs du Languedoc
Devise Toujours renait
Anniversaire Saint-Georges
Guerres guerres napoléoniennes
Première Guerre mondiale
Batailles Jemmapes 1792
Fleurus 1794
Wagram 1809
La Moskowa 1812
Belgique 1914
La Marne 1914 - 1918

Le 6e régiment de chasseurs, ou Chasseurs du Languedoc, est un régiment de cavalerie légère de l’armée de terre française aujourd'hui dissous.

Sommaire

Création et différentes dénominationsModifier

  • 1676 : Languedoc-dragons
  • 1788 : Chasseurs du Languedoc
  • 1791 : 6e Régiment de Chasseurs à Cheval
  • 1814 : Chasseurs de Berry
  • 1815 : 6e Régiment de Chasseurs à Cheval
  • 30 novembre 1815 : Dissous
  • 1816 : Chasseurs de Charente
  • 1825 : 6e Régiment de Chasseurs à Cheval
  • 1831 : Dissous (1er chasseurs)
  • 1928 : Dissous
  • 1er juillet 1964 : Recréé le 6e Régiment de Chasseurs est le régiment dérivé du 7e Régiment de Chasseurs
  • 1973 : Le 102e RI, régiment dérivé du 501e RCC prend le nom de 6e Régiment de Chasseurs.
  • 30 juin 1998 : Dissous

GarnisonsModifier

  • 1831-1865 : Lunel - Carcasonne - Sarreguemines
  • 1865-1869 : Algérie
  • 1871-1914 : Lille
  • 1918-1923 : Lille
  • 1923-1924 : Lille et Saint-Omer avec un escadron à Aire-sur-la-Lys
  • 1924-1928 : Lille
  • - 30 juin 1967 : Arras
  • - 30 juin 1998 : Rambouillet

Chefs de corps[1]Modifier

ÉtendardModifier

InsignesModifier

  • Héraldique :
Le fond de l'insigne rappelle que le 6e chasseurs descend directement de « Languedoc-Dragons ».

À sa création en 1676, ce régiment avait un galon de livrée à raies bleues et blanches. Ses étendards étaient jaunes, couleur qui évoque aussi le 6e chasseurs d'Afrique à l'insigne duquel est emprunté le phénix, symbole de la devise « Toujours renaît ».

  • Description :
« Écu français ancien. Parti au 1 burelé d'azur et de neige, au 2 de jonquille. A la campagne de sinople chargée d'un grelier d'argent enserrant le chiffre 6 du même. Brochant sur la partition, un phénix de sable sur son immortalité de gueules. »

CampagnesModifier

Ancien RégimeModifier

Guerres de la Révolution et de l'EmpireModifier

Le 6e régiment de chasseurs a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Nord. Ce corps faisait partie de la garnison de Mayence en 1793.
Campagnes des ans IV et V à l’armée de Sambre-et-Meuse ; an VI à à l’armée de Mayence ; an VII aux armées de Mayence, du Danube et de Naples ; ans VIII et IX à l’armée du Rhin. Faits d’armes : bataille d’Altenkirchen, passage de la Lahn et affaire de Zull, les 4 juin, 10 juillet et 15 août 1796 ; bataille d’Hochstedt et passage du Danube, les 19 et 22 juin 1800.

Le 6e régiment de chasseurs à cheval a fait les campagnes de l’an XII à l’armée d’Italie ; de l’an XIII à 1806 à l’armée de Naples ; 1807 et 1808 à l’armée d’Italie ; 1809 aux armées d’Italie et d’Allemagne ; 1810 et 1811 à l’armée d’Italie ; 1812 au corps d’observation de l’Elbe (3e division de cavalerie de réserve de la Grande Armée) ; 1813 à la 3e division de réserve de cavalerie et au 2e corps de cavalerie de la Grande Armée ; 1814 au 1er corps de cavalerie ; 1815 au 2e corps d’armée.

 
Chasseur à cheval de la Grande Armée, gravure de Bellangé illustrant l’Histoire de Napoléon de Laurent de l’Ardèche, 1843.

Restauration, Monarchie de JuilletModifier

Second EmpireModifier

1870-71 : Guerre franco-prussienne de 1870Modifier

  • Au 1er août 1870 : le 6e régiment de chasseurs à cheval fait partie de l'Armée du Rhin.
Avec le 1er régiment de hussards du colonel de Bauffremont, le 6e forme la 1re brigade aux ordres du général Tillard. Cette 1re brigade avec la 2e et 3e brigade, une réserve d'artillerie constituent la division de cavalerie commandée par le général de division de Salignac-Fénélon. Cette division de cavalerie évolue au sein du 6e Corps d'Armée ayant pour commandant en chef le maréchal Certain-Canrobert.
Avec le 1er régiment de hussards du colonel de Bauffremont, le 6e forme la 2e brigade aux ordres du général Tillard. Cette 2e brigade avec la 1re brigade, deux batteries à cheval constituent la 1re division de cavalerie commandée par le général de division Margueritte. Cette division de cavalerie évolue au sein de la Réserve de Cavalerie de l'armée de Châlons ayant pour commandant en chef le maréchal de Mac-Mahon, duc de Magenta.

IIIe République jusqu'à la Première Guerre mondialeModifier

Durant la Commune de Paris en 1871, le régiment participe avec l'armée versaillaise à la semaine sanglante.

En 1910, ce régiment est caserné à Lille.

Première Guerre mondialeModifier

1914Modifier

28 août au 8 septembre 1914 : Siège de Maubeuge

  • 1914 : DINANT — LA MARNE — L'YSER[3].

1915Modifier

  • 1915 : Cavaliers de COURCY.

1916Modifier

  • 1916 : VERDUN — La SOMME.

1917Modifier

  • 1917 : L'YSER.

1918Modifier

  • 1918 : VILLERS-COTTERÊTS — La MARNE

Personnages célèbres ayant servi au 6e RCCModifier

Notes et référencesModifier

  1. « 6e Regiment de Chasseurs-à-Cheval », sur www.napoleon-series.org (consulté le 4 décembre 2011)
  2. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007
  3. http://cavaliers.blindes.free.fr/rgtdissous/6chasseursh2.html

Voir aussiModifier

Sources et bibliographieModifier

  • Roland Jehan et Jean-Philippe Lecce, Encyclopédie des insignes de l'Arme Blindée Cavalerie, tome II, Les chasseurs à cheval, Cheminements Éditions, 2008 (ISBN 978-2-84478-708-8)
  • Page "Bibliothèque" sur le site de l'Union Nationale de l'Arme Blindée Cavalerie Chars (unabcc.free.fr).
  • Historique du 6e régiment de chasseurs à cheval : pendant la guerre de 1914-1919 contre l'Allemagne, Nancy, impr. de Berger-Levrault, 51 p., disponible sur Gallica.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier