Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir régiment de Languedoc.

Régiment des chasseurs du Languedoc
Image illustrative de l’article Régiment des chasseurs du Languedoc
Sabre de cavalerie légère, modèle de l’an IX

Création 1676
Dissolution 1815
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle chasseurs à cheval

Le régiment des chasseurs du Languedoc est un régiment de cavalerie du Royaume de France, de la République française et du Premier Empire, créé en 1676 devenu le 6e régiment de chasseurs à cheval le 1er janvier 1791.

Sommaire

Création et différentes dénominationsModifier

HistoriqueModifier

Mestres de camp et colonelsModifier

  • 1676 : chevalier de Ganges
  • 20 décembre 1694 : Pierre Joseph Hyacinthe de Caylus-Rouairoux, marquis de Caylus, brigadier le 10 février 1704, maréchal de camp le 20 mars 1709, lieutenant général des armées du roi le 1er octobre 1718, † 2 avril 1736
  • juin 1711 : comte de Saint-Amour
  • 1714 : chevalier de Sebbeville
  • 21 janvier 1718 : Louis François Crozat, marquis du Chatel, brigadier le 20 février 1734, maréchal de camp le 1er mars 1738, lieutenant général des armées du roi le 2 mai 1744, † 31 janvier 1750
  • 16 avril 1738 : Charles Louis d’Argouges, marquis de Rannes, brigadier le 2 mai 1744, maréchal de camp le 1er janvier 1748
  • 1er janvier 1748 : Alexandre Antoine, comte de Scey, brigadier le 22 juillet 1758, maréchal de camp le 20 février 1761, lieutenant général des armées du roi le 1er mars 1780, † 18 janvier 1789
  • 29 novembre 1748 : Achille Marc, comte Barrin de La Galissonnière, brigadier le 20 février 1761, déclaré maréchal de camp en décembre 1762 par brevet expédié le 25 juillet
  • 1762 : comte de Machaut
  • 1777 : comte de Machaut-d’Arnouville
  • 1788 : comte du Manoir de Juaye (Jean Louis Le Chanoine Dumanoir , ou du MANOIR )
  • 1791 : Boniface de Castellane, † 1837

Campagnes et bataillesModifier

QuartiersModifier

ÉquipementModifier

GuidonsModifier

4 guidons « de ſoye bleue, Soleil au milieu brodé en or, & frangez d’or »[1].

HabillementModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris 1739

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737 jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 5 et 7, Paris 1762 et 1764

Article connexeModifier

Lien externeModifier