Ouvrir le menu principal

Tour d'Italie 2012
6e étape :
Urbino à Porto Sant'Elpidio
Classement de l'étape
VainqueurDrapeau : Colombie Miguel Ángel Rubiano 5 h 38 min 30 s
(37,223 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Italie Adriano Malori + 1 min 10 s
TroisièmeDrapeau : Pologne Michał Gołaś + 1 min 10 s
Classements à l'issue de l’étape
Jersey pink.svg M. roseDrapeau : Italie Adriano Malori 20 h 25 min 38 s
DeuxièmeDrapeau : Pologne Michał Gołaś + 15 s
TroisièmeDrapeau : Canada Ryder Hesjedal + 17 s
Jersey red.svg M. rougeDrapeau : Australie Matthew Goss 65 pts
Jersey blue.svg M. bleuDrapeau : Colombie Miguel Ángel Rubiano 24 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Italie Adriano Malori 20 h 25 min 38 s
ÉquipesDrapeau : États-Unis Garmin-Barracuda 60 h 02 min 38 s
Équipes aux pointsDrapeau : États-Unis Garmin-Barracuda 158 pts
Sprints volantsDrapeau : Belgique Olivier Kaisen 8 pts
CombativitéDrapeau : Colombie Miguel Ángel Rubiano 21 pts
Azzurri d'ItaliaDrapeau : Australie Matthew Goss 8 pts
ÉchappéeDrapeau : Belgique Olivier Kaisen 339 pts
Chronologie

La 6e étape du Tour d'Italie 2012 s'est déroulée le vendredi , entre les villes de Urbino et de Porto Sant'Elpidio sur 210 km.

Sommaire

Parcours de l'étapeModifier

Cette étape est la première étape de moyenne montagne de ce Giro[1].

Déroulement de la courseModifier

Présent dans l'échappée matinale, Miguel Ángel Rubiano (Androni Giocattoli-Venezuela), qui profite également de son escapade pour s'emparer du maillot bleu de meilleur grimpeur, remporte l'étape, 1 minute 10 secondes devant 4 de ses ex-compagnons d'échappée, dont Adriano Malori (Lampre-ISD), 2e de l'étape et qui endosse le maillot rose. Le peloton termine à 1 minute 51 secondes. De nombreux sprinteurs sont lâchés, ainsi que le maillot rose Ramūnas Navardauskas (Garmin-Barracuda), Geraint Thomas (Sky) et Manuele Boaro (Saxo Bank), 7e au départ de l'étape, notamment. Thor Hushovd (BMC Racing) et Tyler Farrar (Garmin-Barracuda) abandonnent. Au classement général, Michał Gołaś (Omega Pharma-Quick Step), 3e de l'étape, est 2e à 15 secondes, Ryder Hesjedal (Garmin-Barracuda) 3e à 17 secondes, Joaquim Rodríguez (Katusha) 6e à 36 secondes.

Classement de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Cycliste Pays Équipe Points
1 Matthew Goss     Australie Orica-GreenEDGE 65
2 Mark Cavendish   Royaume-Uni Sky 53
3 Miguel Ángel Rubiano     Colombie Androni Giocattoli-Venezuela 36

Classement du meilleur grimpeurModifier

Cycliste Pays Équipe Points
1 Miguel Ángel Rubiano     Colombie Androni Giocattoli-Venezuela 24
2 Michał Gołaś   Pologne Omega Pharma-Quick Step 16
3 Cesare Benedetti   Italie NetApp 7

Classement du meilleur jeuneModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Adriano Malori      Italie Lampre-ISD en 20 h 25 min 28 s
2 Peter Stetina   États-Unis Garmin-Barracuda + 37 s
3 Michał Kwiatkowski   Pologne Omega Pharma-Quick Step 41 s

Classement par équipesModifier

Classement au tempsModifier

Équipe Pays Temps
1 Garmin-Barracuda   États-Unis en 60 h 02 min 38 s
2 Omega Pharma-Quick Step   Belgique + 13 s
3 Astana   Kazakhstan 24 s

Classement aux pointsModifier

Équipe Pays Points
1 Garmin-Barracuda   États-Unis 158
2 Orica-GreenEDGE   Australie 133
3 FDJ-BigMat   France 99

AbandonsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Giro : Le parcours de la 6e étape », sur velochrono.fr,

Liens externesModifier