Ouvrir le menu principal

Tour d'Italie 2012
7e étape :
Recanati à Rocca di Cambio
Classement de l'étape
VainqueurDrapeau : Italie Paolo Tiralongo 5 h 51 min 03 s
(35,038 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Italie Michele Scarponi + 0 s
TroisièmeDrapeau : Luxembourg Fränk Schleck + 3 s
Classements à l'issue de l’étape
Jersey pink.svg M. roseDrapeau : Canada Ryder Hesjedal 26 h 16 min 53 s
DeuxièmeDrapeau : Italie Paolo Tiralongo + 15 s
TroisièmeDrapeau : Espagne Joaquim Rodríguez + 17 s
Jersey red.svg M. rougeDrapeau : Australie Matthew Goss 65 pts
Jersey blue.svg M. bleuDrapeau : Colombie Miguel Ángel Rubiano 24 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : États-Unis Peter Stetina 26 h 17 min 19 s
ÉquipesDrapeau : États-Unis Garmin-Barracuda 77 h 36 min 14 s
Équipes aux pointsDrapeau : États-Unis Garmin-Barracuda 174 pts
Sprints volantsDrapeau : Belgique Olivier Kaisen 8 pts
CombativitéDrapeau : Colombie Miguel Ángel Rubiano 21 pts
Azzurri d'ItaliaDrapeau : Australie Matthew Goss 8 pts
ÉchappéeDrapeau : Suisse Reto Hollenstein 344 pts
Chronologie

La 7e étape du Tour d'Italie 2012 s'est déroulée le samedi , entre les villes de Recanati et de Rocca di Cambio sur 205 km.

Parcours de l'étapeModifier

Cette étape part de Recanati, dans la province de Macerata, dans les Marches, et arrive à Rocca di Cambio, dans les Abruzzes. C'est la première arrivée en altitude de ce Giro, avec une ascension finale de deuxième catégorie menant à Rocca di Cambio, à 1 392 mètres d'altitude. Outre cette côte de deuxième catégorie, le parcours comprend une ascension en troisième catégorie, le Colle Galluccio (km 102). Cette étape est classée parmi les étapes de moyenne montagne[1]. Le sprint intermédiaire est situé à L'Aquila[2].

Déroulement de la courseModifier

Paolo Tiralongo (Astana) remporte l'étape, en devançant au sprint Michele Scarponi (Lampre-ISD). Fränk Schleck (RadioShack-Nissan) est 3e à 3 secondes. Ryder Hesjedal (Garmin-Barracuda), 5e à 5 secondes, s'empare du maillot rose, 15 secondes devant le vainqueur du jour et 17 devant Joaquim Rodríguez (Katusha), 4e de l'étape dans la roue de Schleck. Roman Kreuziger (Astana) et Ivan Basso (Liquigas-Cannondale) remontent dans le Top 10, devenant respectivement 7e et 8e, à 35 et 40 secondes. Peter Stetina (Garmin-Barracuda), 5e à 26 secondes, endosse le maillot blanc.

Classement de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Cycliste Pays Équipe Points
1 Matthew Goss     Australie Orica-GreenEDGE 65
2 Mark Cavendish   Royaume-Uni Sky 53
3 Miguel Ángel Rubiano     Colombie Androni Giocattoli-Venezuela 36

Classement du meilleur grimpeurModifier

Cycliste Pays Équipe Points
1 Miguel Ángel Rubiano     Colombie Androni Giocattoli-Venezuela 24
2 Michał Gołaś   Pologne Omega Pharma-Quick Step 16
3 Paolo Tiralongo   Italie Astana 9

Classement du meilleur jeuneModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Peter Stetina     États-Unis Garmin-Barracuda en 26 h 17 min 19 s
2 Damiano Caruso   Italie Liquigas-Cannondale + 19 s
3 Rigoberto Urán   Colombie Sky 27 s

Classement par équipesModifier

Classement au tempsModifier

Équipe Pays Temps
1 Garmin-Barracuda   États-Unis en 77 h 36 min 14 s
2 Astana   Kazakhstan + 39 s
3 Liquigas-Cannondale   Italie 1 min 09 s

Classement aux pointsModifier

Équipe Pays Temps
1 Garmin-Barracuda   États-Unis 174
2 Orica-GreenEDGE   Australie 133
3 RadioShack-Nissan   Luxembourg 111

AbandonModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier