Ouvrir le menu principal

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2013.

Tour de France 2013
2e étape
Image illustrative de l’article 2e étape du Tour de France 2013

Bastia à Ajaccio
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Belgique Jan Bakelants h 43 min 11 s
(41,938 km/h)
2eDrapeau : Slovaquie Peter Sagan + s
(41,935 km/h)
3eDrapeau : Pologne Michał Kwiatkowski + s
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : France Blel Kadri
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Belgique Jan Bakelants h 40 min 3 s
(42,572 km/h)
2eDrapeau : Royaume-Uni David Millar + s
(42,571 km/h)
3eDrapeau : France Julien Simon + s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Allemagne Marcel Kittel 47 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : France Pierre Rolland 5 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Pologne Michał Kwiatkowski h 40 min 4 s
(42,571 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Luxembourg RadioShack-Leopard 26 h 0 min 11 s
(42,571 km/h)
Chronologie

La 2e étape du Tour de France 2013 s'est déroulée le dimanche . Elle part de Bastia et arrive à Ajaccio. Le Belge Jan Bakelants (RadioShack-Leopard) s'est imposé en solitaire et a pris le maillot jaune, porté jusqu'alors par Marcel Kittel (Argos-Shimano).

Sommaire

ParcoursModifier

Cette seconde étape du Tour de France 2013 est une étape accidentée, reliant Bastia, à Ajaccio, via Corte. Longue de 156 km, elle compte trois difficultés de troisième catégorie : le col de Bellagranajo (723 m), le col de la Serra (807 m), la côte du Salario (2,5 km de côte à 7,5 %, qui culmine à 194 m), et un col de deuxième catégorie : le col de Vizzavona, qui culmine à 1 163 m. La côte du Salario est à 12 km de l'arrivée à Ajaccio[1].

Déroulement de la courseModifier

Malgré une chute massive lors de l'étape précédente, aucun abandon n'est à déplorer au départ de l'étape. Comme lors de la première étape, l'échappée part dès l'entame de la course. On retrouve notamment Lars Boom (Belkin), déjà à l'avant la veille, ainsi que David Veilleux (Europcar), Blel Kadri (AG2R La Mondiale) et Rubén Pérez (Euskaltel Euskadi). L'étape s'anime lors de la montée vers le col de la Serra où l'équipe FDJ.fr mène le train et réduit le peloton qui perd ses quatre maillots distinctifs ainsi qu'un grand nombre de favoris pour l'étape, dont Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step), Nacer Bouhanni, le sprinteur de la formation FDJ.fr est lui aussi lâché pendant que Kadri passe seul en tête du col. Lors de la montée vers le col de Vizzavona, plusieurs coureurs sortent du peloton comme Pierre Rolland, leader de l'équipe Europcar dépasse Kadri, et franchit le sommet en tête, ce qui lui permettra d'endosser le maillot de meilleur grimpeur à l'arrivée. L'équipe Sky est obligée de rouler à sa poursuite et un rassemblement général s'opère avant la dernière ascension.

Dès le pied de la côte du Salario, Juan Antonio Flecha (Vacansoleil-DCM) et Cyril Gautier (Europcar) passent à l'attaque, et prennent quelques longueurs d'avance. Le coureur d'Europcar se détache de l'Espagnol et passe le sommet en tête, avec quelques secondes d'avance sur un homme seul, Christopher Froome (Sky). Le peloton réagit et par l'intermédiaire de Nicolas Roche (Saxo-Tinkoff), revient sur le leader de la formation Sky. À sept kilomètres de l'arrivée, Gautier à peine repris, un groupe de six coureurs parvient à prendre le large. Ce groupe est composé de Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step), Jan Bakelants (RadioShack-Leopard), Jakob Fuglsang (Astana), Gorka Izagirre (Euskaltel Euskadi), Manuele Mori (Lampre-Merida) et de nouveau Flecha. Derrière la poursuite a du mal à se mettre en place, les derniers sprinters encore dans le peloton ayant peu d'équipiers autour d'eux. L'écart stagne autour des dix secondes pendant plusieurs kilomètres. À proximité de la flamme rouge, la collaboration entre les échappés commence à être moins bonne et l'écart se réduit rapidement. C'est le moment que choisit Bakelants pour partir seul. Le coureur belge de la formation RadioShack-Leopard résiste au retour du peloton et termine avec une seconde d'avance sur le groupe de 92 coureurs, qui règle le sprint final par Peter Sagan (Cannondale) et Michał Kwiatkowski (Omega Pharma-Quick Step).

Bakelants endosse grâce à sa victoire le maillot jaune perdu par Marcel Kittel (Argos-Shimano), qui termine dans un groupe d'une cinquantaine de coureurs avec 17 minutes et 35 secondes de retard.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
de Castello-di-Rostino (km 33)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Lars Boom   Pays-Bas Belkin 20
2e David Veilleux   Canada Europcar 17
3e Blel Kadri   France AG2R La Mondiale 15
4e Rubén Pérez   Espagne Euskaltel Euskadi 13
5e André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 11
6e Peter Sagan   Slovaquie Cannondale 10
7e Danny van Poppel   Pays-Bas Vacansoleil-DCM   9
8e Mark Cavendish   Royaume-Uni Omega Pharma-Quick Step 8
9e Matthew Goss   Australie Orica-GreenEDGE 7
10e Alexander Kristoff   Norvège Katusha 6
11e Gert Steegmans   Belgique Omega Pharma-Quick Step 5
12e Tom Veelers   Pays-Bas Argos-Shimano 4
13e Nacer Bouhanni   France FDJ.fr 3
14e Marcel Kittel       Allemagne Argos-Shimano 2
15e Sylvain Chavanel   France Omega Pharma-Quick Step 1

Cols et côtesModifier

Col de Bellagranajo (km 70)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Lars Boom   Pays-Bas Belkin 2
2e Rubén Pérez   Espagne Euskaltel Euskadi 1
Col de la Serra (km 85)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Blel Kadri   France AG2R La Mondiale 2
2e David Veilleux   Canada Europcar 1

Col de Vizzavona (km 95,5)
2e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Pierre Rolland   France Europcar 5
2e Blel Kadri   France AG2R La Mondiale 3
3e Brice Feillu   France Sojasun 2
4e Vasil Kiryienka   Biélorussie Sky 1
Côte du Salario (km 144)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Cyril Gautier   France Europcar 2
2e Christopher Froome   Royaume-Uni Sky 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Marcel Kittel     Allemagne Argos-Shimano 47 points
2e Peter Sagan   Slovaquie Cannondale 43 pts
3e Alexander Kristoff   Norvège Katusha 41 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Pierre Rolland     France Europcar 5 points
2e Blel Kadri     France AG2R La Mondiale 5 pts
3e Cyril Gautier   France Europcar 2 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Michał Kwiatkowski     Pologne Omega Pharma-Quick Step en h 40 min 4 s
2e Romain Bardet   France AG2R La Mondiale m.t
3e Nairo Quintana   Colombie Movistar m.t

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re RadioShack-Leopard     Luxembourg en 26 h 0 min 11 s
2e Vacansoleil-DCM   Pays-Bas + s
3e Orica-GreenEDGE   Australie + s

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :