Ouvrir le menu principal

1re étape du Tour de France 2013

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2013.

Tour de France 2013
1re étape
Image illustrative de l’article 1re étape du Tour de France 2013

Porto-Vecchio à Bastia
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Allemagne Marcel Kittel h 56 min 52 s
(43,049 km/h)
2eDrapeau : Norvège Alexander Kristoff m.t
3eDrapeau : Pays-Bas Danny van Poppel m.t
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : France Jérôme Cousin
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Allemagne Marcel Kittel h 56 min 52 s
(43,049 km/h)
2eDrapeau : Norvège Alexander Kristoff m.t
3eDrapeau : Pays-Bas Danny van Poppel m.t
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Allemagne Marcel Kittel 45 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Espagne Juan José Lobato 1 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Allemagne Marcel Kittel h 56 min 52 s
(43,049 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Pays-Bas Vacansoleil-DCM 14 h 50 min 36 s
(43,049 km/h)
Chronologie

La 1re étape du Tour de France 2013 s'est déroulée le samedi . Elle part de Porto-Vecchio et arrive à Bastia. L'étape est remportée au sprint par l'Allemand Marcel Kittel (Argos-Shimano) qui s'empare du premier maillot jaune de cette 100e édition[1].

ParcoursModifier

Le Tour de France fait pour la première fois étape en Corse. La course débute à Porto-Vecchio. Après une boucle vers le sud, passant par Bonifacio et la côte de Sotta (147 mètres), classé en quatrième catégorie, le parcours de l'étape remonte vers le nord de l'île, en direction de Bastia. Les 213 kilomètres du parcours longent en grande partie les côtes méditerranéennes, avec un sprint à San-Giuliano, au km 150[2].

Déroulement de la courseModifier

Cinq coureurs sont échappés dès le départ réel de la course : Lars Boom (Belkin), Jérôme Cousin (Europcar), Cyril Lemoine (Sojasun), Juan Antonio Flecha (Vacansoleil-DCM) et Juan José Lobato (Euskaltel Euskadi). Ce dernier est passé en tête au sommet du seul Grand Prix de la montagne du jour et devient le premier maillot à pois de ce Tour de France.

Sur la ligne d'arrivée, le bus de l'équipe Orica-GreenEDGE, trop haut, est bloqué sous l'arche de la ligne d'arrivée, ce qui paralyse la zone d'arrivée quelques minutes seulement avant l'arrivée du peloton. Cependant, cet incident est sans conséquence directe sur la course puisque la zone d'arrivée est finalement évacuée avant que le peloton n'arrive. Il engendre une certaine désorganisation au sein du comité de direction de course qui a dans un premier temps, déplacé la ligne d'arrivée à la pancarte matérialisant les trois derniers kilomètres, avant finalement de revenir sur cette décision et de laisser la course se dérouler comme prévu.

Ces décisions perturbent la fin de course au sein du peloton et une violente chute se produit à six kilomètres de l'arrivée piégeant notamment Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step), grand favori de l'étape, Peter Sagan (Cannondale) ou encore Alberto Contador (Saxo-Tinkoff). Concernant les coureurs au sol, Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step) est le plus touché alors que Rui Costa (Movistar) souffre du poignet et que Geraint Thomas (Sky) est durement tombé. À la suite de cette discorde, la direction de la course décide de classer tous les coureurs dans le même temps. L'Allemand Marcel Kittel (Argos-Shimano) remporte cette étape au sprint et devient, par la même occasion, le premier maillot jaune du 100e Tour de France.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
de San Giuliano (km 150)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Lars Boom   Pays-Bas Belkin 20
2e Juan Antonio Flecha   Espagne Vacansoleil-DCM 17
3e Cyril Lemoine   France Sojasun 15
4e Jérôme Cousin   France Europcar 13
5e Juan José Lobato   Espagne Euskaltel Euskadi 11
6e André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 10
7e Mark Cavendish   Royaume-Uni Omega Pharma-Quick Step 9
8e Peter Sagan   Slovaquie Cannondale 8
9e Kris Boeckmans   Belgique Vacansoleil-DCM 7
10e Matthew Goss   Australie Orica-GreenEDGE 6
11e Nacer Bouhanni   France FDJ.fr 5
12e Fabio Sabatini   Italie Cannondale 4
13e Gert Steegmans   Belgique Omega Pharma-Quick Step 3
14e Sylvain Chavanel   France Omega Pharma-Quick Step 2
15e Jonathan Hivert   France Sojasun 1
Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Marcel Kittel   Allemagne Argos-Shimano 45
2e Alexander Kristoff   Norvège Katusha 35
3e Danny van Poppel   Pays-Bas Vacansoleil-DCM 30
4e David Millar   Royaume-Uni Garmin-Sharp 26
5e Matteo Trentin   Italie Omega Pharma-Quick Step 22
6e Samuel Dumoulin   France AG2R La Mondiale 20
7e Gregory Henderson   Nouvelle-Zélande Lotto-Belisol 18
8e Jürgen Roelandts   Belgique Lotto-Belisol 16
9e José Joaquín Rojas   Espagne Movistar 14
10e Kris Boeckmans   Belgique Vacansoleil-DCM 12
11e Daryl Impey   Afrique du Sud Orica-GreenEDGE 10
12e Sep Vanmarcke   Belgique Belkin 8
13e Julien Simon   France Sojasun 6
14e Nicolas Roche   Irlande Saxo-Tinkoff 4
15e Simon Gerrans   Australie Orica-GreenEDGE 2

Cols et côtesModifier

Côte de Sotta (km 45,5)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Juan José Lobato   Espagne Euskaltel Euskadi 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Marcel Kittel       Allemagne Argos-Shimano 45 points
2e Alexander Kristoff   Norvège Katusha 35 pts
3e Danny van Poppel   Pays-Bas Vacansoleil-DCM   30 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Juan José Lobato     Espagne Euskaltel Euskadi 1 point

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Marcel Kittel       Allemagne Argos-Shimano en h 56 min 52 s
2e Danny van Poppel   Pays-Bas Vacansoleil-DCM   m.t
3e Matteo Trentin   Italie Omega Pharma-Quick Step m.t

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Vacansoleil-DCM     Pays-Bas en 14 h 50 min 36 s
2e Orica-GreenEDGE   Australie m.t
3e Lotto-Belisol   Belgique m.t

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :