Ouvrir le menu principal

Cette page reprend les résultats de combiné nordique de l'année 1935.

Sommaire

Festival de ski d'HolmenkollenModifier

L'édition 1935 du festival de ski d'Holmenkollen fut remportée par le norvégien Oddbjørn Hagen devant ses compatriotes Bernt Østerkløft (no) et Sverre Kolterud.

Jeux du ski de LahtiModifier

L'épreuve de combiné des Jeux du ski de Lahti 1935 fut remportée par un coureur norvégien, Bernt Østerkløft devant les Finlandais Lauri Valonen et H. Ilvonen.

Championnat du mondeModifier

Le championnat du monde eut lieu à L'épreuve de combiné fut remportée par le norvégien Oddbjørn Hagen devant le Finlandais Lauri Valonen et l'Allemand Wilhelm Bogner.

Championnats nationauxModifier

Championnat d'AllemagneModifier

L'épreuve du championnat d'Allemagne de combiné nordique 1935 fut remportée par le Norvégien Sigurd Røen.

Championnat d'EstonieModifier

Le Championnat d'Estonie fut remporté par Otto Tamm devant Sergei Sumeiko et Konrad Kiili.

Championnat de FinlandeModifier

Le championnat de Finlande 1935 fut remporté par Pertti Mattila.

Championnat de FranceModifier

L'épreuve du championnat de France[1] 1935 fut remportée par le Norvégien Sigmund Ruud.

Championnat d'ItalieModifier

Le championnat d'Italie 1935 fut remporté par Andrea Vuerich.

Championnat de NorvègeModifier

Le championnat de Norvège 1935 se déroula à Molde, sur le Moldeheibakken. Le vainqueur fut Olav Lian, suivi par Sigurd Røen et Kåre Albinussen.

Championnat de PologneModifier

Le championnat de Pologne 1935 fut remporté par Stanisław Marusarz, du club SNPTT Zakopane.

Championnat de SuèdeModifier

Les résultats du championnat de Suède 1935 sont en tout point identiques à ceux de l'année précédente : il a distingué Harald Hedjerson, du club Djurgårdens IF, tandis que le club champion fut le Grycksbo IF (sv).

Championnat de SuisseModifier

Le Championnat de Suisse de ski[2] 1935 a eu lieu à Grindelwald. Le champion 1935 fut un coureur local, Fritz Steuri (de).

Notes et référencesModifier

  1. De 1934 à 1942, le championnat de France de ski était fondé sur la combinaison de résultats en ski de fond, en saut à skis, en descente et en slalom : il ne s'agit donc pas tout à fait de combiné nordique.
  2. De 1934 à 1946, le championnat de Suisse de ski était fondé sur la combinaison de résultats en ski de fond, en saut à skis, en descente et en slalom : il ne s'agit donc pas tout à fait de combiné nordique.