1586 en philosophie


L’année 1586 a été marquée, en philosophie, par les événements suivants :

ÉvénementsModifier

PublicationsModifier

  • Giordano Bruno :
    • Dialogi duo de Fabricii Mordentis Salernitani (1586).
    • Idiota triumphans (1586).
    • De somni interpretatione (1586).
    • Animadversiones circa lampadem lullianam (1586).
    • Lampas triginta statuarum (1586), magie.
    • Centum et viginti articuli de natura et mundo adversus peripateticos (1586).

NaissancesModifier

  • Kocc Barma Fall[1] (1586-1655[2]) est un philosophe sénégalais. De son vrai nom Birima Maxuréja Demba Xolé Faal (Birima Makhourédia Demba Kholé Fall), Kocc Barma Fall fut certainement le plus grand penseur et philosophe sénégalais et l'un des plus grands en Afrique. Son imagination fertile, sa vivacité d'esprit et ses maximes métaphoriques font partie de l'univers de la culture wolof. « Suñu màam kocc » (notre grand-père), comme l'appellent affectueusement les Sénégalais, était aussi soucieux de l'injustice des damels (titre du roi du Cayor) envers le peuple. Durant toute sa vie il a eu à affronter certains Damels jugés injustes et tyranniques.
  • à Ferrare : Niccolo Cabeo, également connu sous le nom Nicolaus Cabeus, mort le à Gênes, est un jésuite philosophe, théologien, ingénieur, physicien et mathématicien italien.

DécèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Kocc ou Kotch ; Fall ou Faal, selon les sources
  2. Dates sous réserves
  3. (en) The Oxford Handbook of Witchcraft in Early Modern Europe and Colonial America, Brian P. Levack, OUP Oxford, 28 mars 2013, 646 pages
  4. Manex Goyhenetche, Histoire générale du Pays basque II : Évolution politique et institutionnelle du XVIe au XVIIIe siècle, t. 2, Donostia / Bayonne, Elkarlanean, , 357 p. (ISBN 848331505X et 9788483315057, OCLC 313744223), p. 84

Voir aussiModifier