1575 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1575
Chronologies
Années :
1572 1573 1574  1575  1576 1577 1578
Décennies :
1540 1550 1560  1570  1580 1590 1600
Siècles :
XVe siècle  XVIe siècle  XVIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Santé et médecine Science
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

ÉvénementModifier

  • 1575- : une épidémie de peste frappe Venise, qui fait plus de soixante mille victimes et dont la fin sera commémorée chaque année par la fête du Rédempteur[1],[2].

PublicationsModifier

  • Giulio Alessandrini[3] fait paraître à Cologne, sous le titre de Salubrium, sive De sanitate tuenda, libri triginta tres, une « compilation de quantités de choses que les Anciens ont avancées sur le régime[4] ».
  • John Banister (en) fait paraître à Londres, chez Thomas Marshe et sous le titre de A needefull, new, and necessarie treatise of chyrurgerie, une édition revue, corrigée et augmentée de divers écrits d'Antoine Chaumet et de Jean Tagault[5].
  • Ambroise Paré : Œuvres chirurgicales[6].
  • Li Chan, Yï Xuè Rù Mén (« Porte d'entrée dans la médecine[7] »).
  • Le prêtre taoiste Bao Guang publie sa « Discussion sur l'Ophtalmologie de Longmu (en) » (Dao Ren Yan Ke Long Mu Ji) en annexe à une édition de l'« Ophtalmologie de Longmu transmise en secret » (Mi Chuan Yan Ke Long Mu Lun (秘傳眼科龍木論)) , compilation de traités des dynasties Song et Yuan[7],[8].

NaissanceModifier

DécèsModifier

RéférencesModifier

  1. Henri-Hubert Mollaret, « Les trois pandémies pesteuses », sur https://www.universalis.fr, Encyclopædia Universalis (consulté le ).
  2. « La Peste à Venise : L'origine Tragique de la Fête du Redentore », sur https://www.e-venise.com (consulté le ).
  3. « Alessandrini ou Alexandrini de Neustain (Jules) », dans Biographie médicale, vol. 1, Paris, au bureau de l'Encyclopédie, , 560 p. (lire en ligne), p. 214.
  4. (la) Giulio Alessandrini, Julii Alexandrini, Caesarei medici primarii, Salubrium sive De sanitate tuenda, libri trigintatres, Coloniae Agrippinae [à Cologne], apud Gervinum Calenium et haeredes Quentelios [chez Gerwin Calenius et les héritiers Quentell] M. D. LXXV [1575] (lire en ligne).
  5. (en) John Banister (en), A needefull, new, and necessarie treatise of chyrurgerie briefly comprehending the generall and particuler curation of vlcers, drawen foorth of sundrie worthy wryters, but especially of Antonius Calmeteus Vergesatus, and Ioannes Tagaltius : Hereunto is anexed certaine experiments of mine ovvne inuention, truely tried, and daily of me practised, Londres, Thomas Marshe, , 130 p. (lire en ligne).
  6. Bernard Cartier, « Plaintes de patients à l'encontre des soignants : Un phénomène moderne ? », Histoire des sciences médicales, vol. 29, no 4,‎ , p. 359-371 (lire en ligne).
  7. a et b (en) Boying Ma, History of Medecine in Chinese Culture, vol. 2, Singapour, World Scientific Publishing Co. Pte. Ltd., , 1286 p. (ISBN 978-981-3237-99-5, lire en ligne), p. 1171.
  8. (en) Wei Qi-ping, Andy Rosenfarb et Liang Li-na, Ophtalmology in Chinese Medicine, Pékin, People's Medical Publishing House, (ISBN 978-7-117-14267-0, lire en ligne), p. 4.
  9. Jacques Mathieu, « Hébert, Louis », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1 : 1000-1700, Université Laval et Université de Toronto, 2003 [dernière révision 2020] (lire en ligne).
  10. (it) Elisa Andretta, « Varolio, Costanzo », dans Dizionario biografico degli Italiani, vol. 98, Istituto Treccani, (lire en ligne).